Plasma: Matsushita brusque sa production

Régulations

Le groupe d’électronique japonais envisage de lancer deux mois plus tôt que prévu la production de nouvelles dalles pour les écrans plasma

Malgré la crise dans l’ensemble de l’électronique japonaise le fabricant Matsushita ne baisse pas les bras. Bien au contraire, le géant fait tout ce qui est possible pour répondre à la demande pour les téléviseurs plasma et ce le plus rapidement possible. Les grands groupes d’électronique japonais souffrent tous du même mal : une baisse continue des prix de ventes des lecteurs de DVD, écrans plats et autres appareils photos numériques, entretenue par la concurrence des producteurs coréens (notamment Samsung) qui cassent les prix.

La maison-mère de Panasonic a déclaré qu’elle démarrerait la production d’écrans plasma dans son usine de Hyogo, située dans l’ouest du Japon, qui est actuellement en construction, en septembre au lieu de novembre. Matsushita Plasma Display Panel (MDPD), la co-entreprise détenue à 75% par Matsushita Electric Industrial et à 25% par Toray Industries, le premier fabricant japonais de fibres synthétiques, prévoyait initialement de produire tous les ans 1,5 million de panneaux pour écran plasma d’une diagonale de 42 pouces. Désormais, le groupe envisage de porter sa production annuelle à trois millions d’unités, devant devenir ainsi la plus grande usine du monde d’écrans plasma. Selon, le cabinet d’étude DisplaySearch, le sud-coréen LG Electronics, avec 23,6 % de parts de marché, était, au quatrième trimestre 2004, le premier fournisseur d’écrans plasma au monde. Samsung SDI, avec 22,8% de parts de marché, arrive en second, suivi de Matsushita (21,7%). DisplaySearch prévoit que le marché des téléviseurs à écrans plasma va plus que quadrupler à 12,3 millions d’unités vendues dans le monde d’ici 2008, à mesure que les consommateurs vont troquer leurs gros tubes cathodiques pour des modèles plats.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur