Plat'Home présente un serveur… pour surveiller des serveurs

Réseaux

C’est une première application intéressante pour les micro-serveurs OpenBlockS de la firme nippone

La société japonaise Plat’Home s’est spécialisée dans les serveurs embarqués fonctionnant sous Linux. Son nouveau MicroServer Kanshi BlockS Pro 6.0.1 s’architecture autour du MicroServer OpenBlockS 266 (OBS266/128/16R) de la compagnie.

Ce dernier intègre un processeur IBM PowerPC 405GPR cadencé à 266 MHz, 128 Mo de mémoire vive, 16 Mo de mémoire Flash et deux ports Ethernet à 10/100 Mbps. Le tout prend place dans un châssis de 11,45 x 8,1 x 3,8 cm pour un poids total de 225 g (255 g avec une carte Compact Flash).

Pour le stockage des données vous pourrez ajouter soit une carte Compact Flash interne, soit un disque dur 2,5 pouces au format IDE. La consommation électrique maximale en charge sera de 4,5 W (unité centrale seule), 5 W (avec une carte Compact Flash) ou 8 W (avec un disque dur).

Le Kanshi BlockS Pro est livré avec une carte Compact Flash de 512 Mo comprenant un système d’exploitation basé sur un noyau Linux ( SSD/Linux 0.4 ). Il est ici spécifiquement adapté aux applications de surveillance des périphériques réseaux et des serveurs. L’appareil s’assure ainsi que les serveurs d’une entreprise sont toujours fonctionnels, et avertit le service de maintenance dans le cas contraire.

La présence de deux ports Ethernet permet de connecter simultanément le Kanshi BlockS Pro à Internet et à un réseau local indépendant.

Le Kanshi BlockS Pro est disponible au prix de 1.399 dollars (891 euros). Pour un serveur OpenBlockS 266 seul, le tarif tombe à 499 dollars (318 euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur