Plus de 100.000 iPhone 3G vendus en un mois par Orange

Cloud

Débarrassé de ses principaux défauts, le terminal rencontre visiblement son public

Orange triomphe. La filiale de France Télécom a annoncé lors d’un chat organisé par nos confrères de 01 Net, avoir écoulé 116.000 exemplaires du nouvel iPhone 3G depuis son lancement à la mi-juillet. C’est un succès incontestable : il lui avait fallu près de 5 mois pour dépasser la barre des 100.000 exemplaires pour la première version du téléphone d’Apple qui a très vite montré des signes d’essoufflement.

“Ce franc succès”, selon un porte-parole de France Télécom, est en partie imputable à l’élargissement du réseau de distribution du mobile, notamment disponible à la Fnac, chez Darty ou encore Auchan.

Mais c’est surtout le prix cassé du terminal qui a permis d’enfin faire décoller la courbe des ventes. On le sait, Orange commercialise le terminal à partir de 149 euros (contre 399 pour la première version) avec un forfait à partir de 49 euros par mois. Un produit d’appel plutôt séduisant. Par ailleurs, le combiné sera proposé à 99 euros pour les clients qui ont payé la première version au prix fort. D’ailleurs, Orange indique que la moitié des clients séduits par l’iPhone 3G possédaient déjà la première version.

Un représentant de l’opérateur avait ainsi confié à Reuters en juin dernier qu’il s’attendait à des ventes “beaucoup plus larges”. “Cette fois-ci, nous disposons d’un réseau de distribution beaucoup plus dense puisque l’appareil n’est pas réservé aux magasins Orange, la gamme de forfaits est plus large, la 3G est très attendue et le prix est plus attractif”, expliquait-il. Et d’ajouter : “Nous espérons booster nos ventes sur ce modèle (…) Le prix était vraiment un point bloquant, car cela restait un marché de niche.”

Reste que le succès confirmé du terminal en France est quelque peu entaché par la polémique concernant les débits proposés par Orange, bien plus faibles que ce qui était promis (moins de 1 Mb/s alors que l’iPhone 3G est compatible HSDPA). Quelques semaines après la sortie du nouveau combiné d’Apple, de nombreux utilisateurs n’avaient pas tardé à faire entendre leur voix, notamment à cause de la faiblesse du débit.

Une polémique qui a forcé l’opérateur à ouvrir un peu plus le robinet. “Nous avons donc décidé qu’à partir d’aujourd’hui(27/08/08), nous fournirons aux nouveaux acheteurs un débit de 1,8 Mbit/s. Pour les premiers acquéreurs du terminal, nous augmenterons progressivement leur débit durant le mois de septembre jusqu’à porter l’ensemble de nos clients propriétaires d’un iPhone 3G vers le nouveau débit” annonçait Jean Orsoni, porte-parole de l’opérateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur