Plus de Carnivore au FBI?

Sécurité

Le FBI aurait retiré de la circulation son très controversé outil de surveillance Internet Canivore. Oui, mais?

En 2000, un fournisseur d’accès américain révélait l’existence de Carnivore, un outil permettant au FBI de lire des contenus en ligne, comme les e-mails, sans passer par la case du mandat légal.

La découverte allait lancer une polémique et soulever l’opprobre des organisations des droits de l’homme et du citoyen, ainsi que de nombreux politiques et hommes de loi. Puis vinrent les évènements de 11 septembre 2001, et le USA Patriot Act voté par le Congrès. Oubliées les procédures, le FBI se retrouve en partie libre de ses actes. La section 216 de l’Act prévoit en effet que le FBI peut, sans autorisation d’un juge, effectuer une surveillance Internet, à condition qu’il puisse démontrer l’implication ‘probable’ de la personne surveillée dans un crime. Dans ce cas, le FBI est autorisé à repérer les coordonnées de l’information qui circule, comme l’adresse e-mail ou l’adresse IP, mais sous réserve de ne pas lire le contenu ! Selon deux rapports remis Congrès, le FBI n’aurait profité de cette liberté de surveiller des communications Internet que trois fois en 2002, et six fois en 2003, sur des durées inférieures à six mois. Ces opérations auraient concerné des affaires d’extorsion, de “formation à la fabrication de périphériques de destruction“, de fraude aux e-mails, de vente de substances illicites, de fourniture de matériel au profit du terrorisme, et de harcèlement téléphonique. Dans quatre autres affaires, le FBI aurait obtenu une autorisation d’un juge pour surveiller totalement les agissements en ligne des personnes suspectées. Depuis, le FBI aurait cessé d’utiliser Carnivore? Les FAI américains sont mouillés, avec le FBI

On a du mal à croire que le FBI ait cessé d’utiliser Carnivore ! Et quand bien même, en épluchant les pages des rapports, on apprend que certes le FBI a pu abandonner l’utilisation de son outil, ça ne l’empêche pas de continuer à espionner les internautes? en utilisant des outils du commerce !

Ainsi, les affaires sur lesquelles le FBI serait intervenu avec Carnivore sont peu nombreuses, mais ces révélations ne prennent pas en compte les surveillances effectuées par des solutions ou services commerciaux ! Et surtout ne prennent pas en compte les outils des fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Ainsi donc, le FBI utiliserait les propres outils des FAI ! Interrogé sur ces pratiques, le bureau fédéral d’investigation n’a pas souhaité réponde, arguant que ces affaires “relèvent d’investigations sensibles“. Dont acte, le FBI n’utilise plus le très controversé Carnivore? C’est tellement plus simple de demander aux FAI américains fort conciliants de faire cela à sa place !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur