Plus de la moitié des entreprises considèrent l’open source pour leur stratégie IT

Open SourceRéseaux

Les solutions open source gagnent du terrain en entreprise. Notamment en tant que solutions de développement pour améliorer l’offre propriétaire existante.

Plus de la moitié des entreprises ont intégré des solutions open source pour leur stratégie IT. Mais seulement un tiers des sondés confirment avoir instauré une vraie politique d’applications open source (OSS). Un autre tiers (le même?) des répondants déclare apprécier l’open source pour ses qualités : flexibilité, rythme d’innovation, périodes de développements plus courtes (que l’offre propriétaire) et temps d’adoption rapides. C’est ce qui ressort des réponses données par 547 responsables IT issus de 11 pays interrogés entre juillet et août 2010 par le cabinet Gartner dans l’objectif de vérifier l’usage présent et futur des solutions open source.

Si seuls 22 % des sondés confirment adopter les solutions libres dans tous les services de l’entreprise, ils sont 46 % à l’exploiter dans des secteurs et projets plus spécifiques. A savoir essentiellement, selon l’analyste, la gestion et intégration des données, le développement applicatif, et, d’une manière générale, l’intégration, l’architecture et la gouvernance. L’amélioration des processus opérationnels, de la sécurité, de la conformité, de la modernisation des centres de données, de la consolidation et de la virtualisation fait également appel à l’open source. Bref, le logiciel libre s’immisce dans tous les pans de l’entreprise sauf, peut-être, la bureautique.

Si la gratuité, la plupart du temps, des solutions est un facteur motivant d’adoption, c’est avant tout le gain opérationnel que l’open source apporte qui assure son attraction par les organisations. « Alors que les solutions commerciales open source émergent, le libre est et sera utilisé pour les missions critiques et non critiques, assure Laurie Wurster, directrice de recherche au cabinet d’analyse. […] Bien que la recherche de réduction des coûts continue d’être une motivation majeure en faveur de l’open source, nous voyons par l’étude que de plus en plus de sondés cherchent dans le libre une plus grande valeur ajoutée que la simple gratuité. »

Une progression qui gagne du terrain chaque année, aux dépens du modèle propriétaire. Il y a 5 ans, l’offre open source remontait dans moins de 10 % des réponses de l’enquête. Contre 30 % attendus dans les 18 prochains mois, estime l’analyste. Cependant, la part des logiciels développés en interne a également augmenté. Autrement dit, le logiciel libre serait le plus souvent utilisé en conjonction avec le logiciel interne intégré, plutôt que comme un remplacement complet des logiciels propriétaires.

« Sur la base de ces résultats, nous voyons que les composants et briques open sources sont utilisés avec le logiciel développé en interne pour augmenter et améliorer les systèmes existants grâce à l’intégration et l’automatisation, ainsi que pour améliorer l’efficacité commerciale et la sécurité », confirme Bob Igou, directeur de recherche au Gartner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur