Pôle Emploi : comment SFR a fait baisser le chômage en août

Réseaux
SFR 2000 supressions postes

Une grande partie de la baisse du chômage d’août était due à une panne chez SFR. L’oprateur a connu une défaillance dans l’acheminement des messages de relance aux chômeurs.

Dans un communiqué, Pôle Emploi reconnaît aujourd’hui que la baisse du chômage au mois d’août (50 000 chômeurs de moins après 27 mois de hausse) résultait en grande partie d’un problème technique, émanant de son prestataire SFR. Ce dernier a rencontré « une grave défaillance dans l’acheminement d’une partie des messages de relance aux demandeurs d’emploi lors de la campagne d’actualisation du mois d’août ».

Ces messages, des SMS ou des messages vocaux, sont adressés 5 jours avant la clôture des actualisations aux demandeurs d’emploi qui n’ont pas encore rempli cette déclaration. La panne chez SFR s’est traduite par un niveau record de désinscriptions pour défaut d’actualisation (277 500 en août, soit 77 500 de plus qu’en juillet).

Chômage en recul quand même

« Toutes les mesures seront mises en œuvre pour garantir que les prochaines relances assurées par SFR lors de la campagne d’actualisation au titre du mois de septembre se passent dans les meilleures conditions », assure Pôle Emploi.

L’administration estime que l’impact de ce dysfonctionnement s’élève à 21 000 à 28 000 chômeurs de catégorie A sortis à tort des listes. Ce qui signifie que, même sans cette panne de l’opérateur, le nombre de chômeurs se serait affiché en recul (entre 22 000 et 29 000 chômeurs de moins en catégorie A selon Pôle Emploi).


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur