Compétitivité : Systematic couronne ses champions 2012

Régulations
crédit photo © Lightspring - Shutterstock

Le pôle de compétitivité Systematic Paris-Region décerne le titre de champion aux PME innovantes 6WIND, ActiveNetworks, ip-label, Keynectis-OpenTrust, Linagora et Smile, et s’engage à accompagner leurs projets de développement stratégique.

À l’occasion de la 4e édition de la journée ambition PME organisée jeudi 22 novembre sous le haut patronage de la ministre Fleur Pellerin, Systematic Paris-Region a décerné le titre de « champion » du pôle de compétitivité à six sociétés, contre onze entreprises labellisées l’an dernier.

Font partie du panel 2012 : 6WIND, ActiveNetworks, ip-label, Keynectis-OpenTrust, Linagora et Smile .

« Notre ambition est d’accompagner les PME innovantes du pôle Systematic Paris-Region de façon plus globale, et non plus uniquement vers la levée de fonds », a déclaré par voie de communiqué Jean-Luc Beylat, président du pôle. « Tous les leviers de développement seront ainsi activés : business, export, RH, stratégie d’innovation, effet réseau… L’objectif visé est le passage de TPE/PME à entreprises de taille intermédiaire (ETI) championnes mondiales dans leur domaine ».

Les 6 champions du pôle Systematic à la loupe

  • Entreprise fondée en 2001, 6WIND est un éditeur de logiciels pour les infrastructures de réseaux mobiles 4G et les réseaux de datacenters. L’entreprise de 70 collaborateurs a généré un CA de 5,7 millions d’euros l’an dernier.

« 6WIND a pour objectif de développer son organisation internationale en renforçant ses partenariats avec les leaders mondiaux des processeurs et du logiciel embarqué. Notre société continuera à bénéficier de l’écosystème Systematic afin d’augmenter ses moyens de R&D tout en s’appuyant sur l’accompagnement à l’export pour imposer sa technologie de logiciel réseau haute performance », a souligné son directeur général, Eric Carmès.

  • ActiveNetworks est un éditeur de solutions dédiées à l’accélération et l’optimisation des flux Internet. Créée en 2004, la société emploie 24 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires 2011 de 1,97 million d’euros.

« Notre technologie BoostEdge et nos partenariats avec près d’une centaine d’industriels nous ont offert de fortes opportunités de croissance en France… Le renforcement de nos équipes et de nos fonds propres nous donne les moyens d’accélérer notre développement à l’international », a expliqué Serge Cuesta, président d’ActiveNetworks.

  • ip-label, tiers de confiance spécialisé dans la mesure de la qualité des services numériques, est actif depuis 1983. L’entreprise gère un effectif de 80 personnes et a généré 11,3 millions d’euros de revenus l’an dernier.

« Aujourd’hui ip-label est leader en Europe continentale de la mesure de la qualité perçue des services numériques avec une présence en direct ou en indirect dans 15 pays », a indiqué Eric Varszegi, président d’ip-label. Avant de préciser : « Nous souhaitons renforcer cette position par d’autres opérations de croissance externe, d’ouverture de nouvelles filiales, comme la récente ouverture à Oslo en Norvège. Nous souhaitons également continuer à améliorer le maillage de notre réseau de partenaires afin d’atteindre d’ici 3 ans une présence dans 25 pays. »

  • Keynectis-OpenTrust est un éditeur de logiciels et services de confiance en ligne. La société fondée en 2004 emploie 120 collaborateurs et a généré 13 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2011.

Keynetics-OpenTrust travaille à la mise en place du plan de développement KAP 2015, qui inclut l’embauche d’ingénieurs techniques et commerciaux. « Nous ambitionnons d’augmenter la part de l’export dans notre chiffre d’affaires en nous appuyant sur nos bureaux internationaux installés au Moyen-Orient et bientôt aux USA et en Europe du Nord », a fait savoir Pascal Colin, directeur général de Keynectis-OpenTrust.

  • Linagora, est un éditeur de logiciels open source et un prestataire de services, déjà promu par le gouvernement. L’entreprise lancée en 2000, emploie 120 personnes et affiche un CA 2011 de 8,4 millions d’euros.

« Notre objectif est d’équiper dans les 3 ans 100 % de l’État français mais aussi de gagner une ou deux administrations étrangères comme client », a indiqué Alexandre Zapolsky, PDG de Linagora. « Pour réussir ce beau défi, nous allons réaliser un plan de recrutement ambitieux de 45 collaborateurs dans les 15 prochains mois », a-t-il ajouté.

  • Smile, premier intégrateur européen de solutions open source, a été fondé en 1991. La société emploie 680 collaborateurs et a réalisé 37,5 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier.

« Nous avons pour ambition d’élargir notre gamme de produits tout en renforçant notre assise en Europe par l’implantation de nouveaux établissements. Nous pourrons alors nous appuyer sur Systematic afin de faciliter le développement de notre offre commerciale avec pour objectif de croître de plus de 20% tout en amplifiant notre développement à l’international », a déclaré Marc Palazon, président du directoire de Smile.

Les champions 2012 vont-ils atteindre leurs objectifs ? L’an dernier, les onze entreprises promues par Systematic auraient influencé la création de plus de 500 emplois.


Voir aussi

Dossier Silicon.fr – Solutions Linux / Open Source 2012 : regain de vitalité pour les communautés


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur