Polémique : Bill Gates est-il toujours l’homme le plus riche du monde ?

Régulations

Un hebdomadaire suédois affirme qu’avec la chute du dollar, la fortune d’Ingvar Kamprad est passée devant celle de Bill Gates

Ingvar Kamprad, ce nom vous dit peut-être quelque chose… Ce suédois de 77 ans vit simplement en Suisse. Il est le fondateur d’Ikea, la chaîne de magasins de meubles suédois.

Selon Veckans Affaerer, une revue économique hebdomadaire suédoise, la fortune personnelle de Ingvar Kamprad aurait profité de la chute du dollar face à la couronne suèdoise (la Suède n’a pas adhéré à l’Euro): elle atteindrait 52,5 milliards de dollars. A lire la presse suédoise, c’est la stupeur et la consternation dans les milieux économiques américains ! Bill Gates ne serait plus l’homme le plus riche du monde ! En février, le magazine Forbes a publié son classement annuel des milliardaires. Bill Gates, le fondateur de Microsoft, y figure à la première place pour la dixième année consécutive, avec 45,6 milliards de dollars. A la seconde place de ce classement figure Warren Buffett, le gourou des investisseurs, occupe la seconde place avec une fortune personnelle estimée à 42,9 milliards de dollars. Toujours dans ce classement américain, Ingvar Kamprad ne figurerait qu’à la treizième place, avec une fortune de 18,5 milliards de dollars. Pourtant l’Amérique peut se rassurer: l’article du Veckans Affaerer est loin de faire l’unanimité. Pour un porte-parole d’Ikea, cette information est “complètement fausse“. Il s’agirait d’une “erreur qui est faite tout le temps“. Selon cette version “officielle”, il faut différencier la fortune personnelle de Ingvar Kamprad et la valeur des parts qu’il détient dans la société qu’il a créée et qui n’est pas cotée en bourse. Car l’homme de l’ombre aurait offert sa participation dans Ikea à la fondation Dutch Stiching INGKA dès 1982?Mais cette version des faits est, elle aussi, sujette à caution. En effet, en plus d’une jeunesse trouble – Ingvar Kamprad a reconnu ses liens avec certains partis néonazis ? le fondateur d’Ikea a toujours fui la Bourse afin d’éviter d’avoir à publier ses comptes. Il est allé jusqu’à céder son entreprise à ses trois fils -bien qu’il les ait jugés incapables de lui succéder. Ce qui laisse planer un doute sur sa fortune réelle. Selon ses proches, Ingvar Kamprad vit aujourd’hui paisiblement en Suisse, ce qui lui permettrait d’éviter la lourde fiscalité suédoise, la plus élevée au monde. Le groupe Ikea emploie 76.000 employés dans 174 magasins répartis dans 31 pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur