Polymer Vision lance son Readus à écran enroulable

Régulations

Polymer vision a lancé la production industrielle de son écran roulable. Le constructeur a déjà débuté la vente de son Readus, un terminal basé sur cette technologie

Une révolution se profile. Polymer Vision une spin off issue du géant néerlandais Philips lancé la fabrication industrielle d’un produit pour le moins futuriste: l’écran roulable.

Les nouveaux locaux de Southampton (Grande-Bretagne) ont permis à la jeune entreprise, créée en 2003, de se lancer dans une production à plus grande échelle. “Notre stratégie d’utiliser une infrastructure de semi-conducteur standard nous a permis de rapidement commencer la production à Southampton“, a précisé Guido Aelbers, directeur des opérations.Basé sur la technologie TFT (Thin film transistor), des polymères et de l’encre électronique, le procédé de fabrication de ce type d’écran flexible continue à être amélioré. Et pourrait préfigurer une révolution dans les terminaux mobiles.

readus.jpg

Polymer Vision a commencé à commercialiser ce qui pourrait être son porte-étendard commercial et la marque de son savoir-faire: le Readius. Ce terminal, dont les deux extrémités sont reliées par un écran flexible monochrome, n’est pas plus grand qu’un mobile.

Mais grâce à sa ‘flexibilité’, l’écran de 5 pouces dépasse en taille ce qu’on observe aujourd’hui sur le marché. Capable de lire des fichiers PDF, des e-mails, des flux d’informations en RSS et équipé de connexion USB et réseau sans fil (3G), le terminal dispose d’une mémoire de 4 Go.

La jeune firme a toutes les raisons de se montrer optimiste. Si, selon ses plans, la demande en contenus publicitaires pour mobiles se poursuit, les fabricants pourraient être amenés à faire appel à ses services…

Cette nouvelle technologie offre un vaste champ d’application. GPS, entreprises, loisirs… En clair, la technologie dispose d’un fort potentiel d’adaptation.

ITRI se positionne aussi sur le secteur des écrans flexibles

ITRI, une entreprise soutenue par le gouvernement taiwanais, s’est elle aussi lancée sur le marché de l’électronique flexible. Les objectifs de l’entreprise sont clairs: mettre la main sur un cinquième du marché. Les écrans roulables devraient, selon des chiffres avancés par ITRI, générer 480 millions de dollars en 2008. Le thaïlandais prévoit l’arrivée de la couleur sur ses produits d’ici 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur