Portables : deux millions de nouveaux clients par jour

Réseaux

Dans le (moins en moins) petit monde de la téléphonie mobile, le 8 juillet 2010 est une date symbolique. C’est en effet à ce jour que la 5 milliardième ligne mobile a été ouverte.

Qu’il est loin l’an 2000 et ses 720 millions de lignes mobiles. À titre de comparaison, l’équipementier suédois Ericsson, qui révèle ces chiffres ici, indique que c’est « moins que le nombre d’abonnés mobiles pour le seul marché chinois actuellement », qui est aujourd’hui de 800 millions.

Pire encore, d’autres chiffres affolent : deux nouveaux millions de clients par jour. Mieux, 6,8 milliards d’êtres humains sur la Terre et 5 milliards de lignes mobiles.

Si les pays riches tels que l’Italie ou la Scandinavie voient leur population équipée à plus de 100% en téléphonie mobile, rapporte Le Figaro, ce sont bien les pays émergeants (Chine, Inde…) qui tirent ce marché vers le haut.

Multiplication des abonnements pour un même client

En cause aussi, la multiplication des abonnements pour un même client. Un téléphone portable pour le privé et un autre pour le travail. Ou avec les sorties incessantes de nouveaux smartphones… Et les abonnements chez les opérateurs qui ne facilitent pas franchement la résiliation d’une ligne, entraînant parfois le chevauchement de deux abonnements pour un même client.

Téléphoner depuis son terminal mobile c’est une chose, mais cette fonction est en passe d’être rattrapée par une autre, l’Internet mobile. Un surf sur mobile rendu d’autant plus possible que les technologies de pointe investissent les téléphones intelligents, qui se vendent sans cesse davantage. En témoigne le bond des smartphones sous Android. Ecoulés à 100 000 par jour en mai, il s’en vendait 160 000 par jour en juin.

Android monte de plus en plus

Ericsson rappelle que « selon les études, bientôt 80 % des personnes surfant sur Internet le feront depuis un téléphone mobile et que l’on compte actuellement plus de 500 millions d’abonnements 3G dans le monde. »

Un marché hautement concurrentiel donc. Apple, Google, Nokia, Samsung se tirent dans les pattes autant que possible. Comscore indiquait tout récemment que le système d’exploitation de Google, Android était la seule plate-forme à gagner des parts de marché au second semestre aux États-Unis. Certes, l’OS de Google est encore loin derrière RIM et Apple, mais sa progression constante sur le sol américain a de quoi donner quelques inquiétudes aux plus gros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur