Pour 2009, Nokia tire la sonnette d’alarme

Cloud

Le fabricant s’attend à une difficile année 2009

Attention, Nokia tousse ! Le premier fabricant mondial de mobiles s’attend à une année 2009 particulièrement tendue. Selon une information des Echos, le fabricant a revu ses prévisions à la baisse pour le quatrième trimestre. Et pour cause.

Au troisième trimestre, le finlandais a écoulé 117,8 millions de mobile, un chiffre supérieur à celui de 2007, mais inférieur au deuxième trimestre de 3%. Nokia a également été confronté à un effritement du prix moyen de son combiné à 72 euros, soir deux euros de moins qu’attendu.

Pour le quatrième trimestre, ses prévisions sont tout aussi peu réjouissantes. Selon ses estimations, le volume de terminaux livrés devrait être inférieur à 330 millions d’unités sur le dernier quart de l’année.

Le ralentissement économique qui s’est “poursuivi plus rapidement” semble être à l’origine du pessimisme affiché par le fabricant. Nokia s’estime également incapable de prédire son pourcentage de part de marché pour l’année prochaine. Jusque là, le groupe s’attendait à détenir un part de marché inférieure à 38%.

Le fabricant table également sur une chute de la croissance du marché des infrastructures et des services de l’ordre de 5% pour l’année 2009. Nokia prévoit une baisse d’une valeur identique dans le secteur des mobiles pour l’année prochaine.

Les craintes de Nokia lui donnent paradoxalement raison. Depuis plusieurs mois, le fabricant opère un tournant remarqué vers les services, un virage illustré par la création d’OVI et de ‘Come With Music’, deux portails de contenus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur