Pour éviter le Lolliflop, Android 5.1 attendu début 2015

MobilitéOS mobiles
Android Lollipop

Devant la multiplication des bugs, Google devrait pousser la version 5.1 d’Android au début 2015.

Android 5.0 « Lollipop » est présentée comme la plus grosse mise à jour depuis la version 4.0. Au-delà de la refonte graphique, Google a planché plus en profondeur sur son OS mobile. Mais le vent de fraicheur que Lollipop devait souffler a quelques relents moins agréables. Avec de nombreux bugs et problèmes, le goût de la sucette sucrée déplaît à certains utilisateurs qui se plaignent d’une expérience utilisateur dégradée à de nombreux égards.

C’est dans ce contexte qu’une version 5.1 pour le premier trimestre 2015 commence à poindre, selon AndroidPit. Elle pourrait même être diffusée dès la fin février 2015, selon nos confrères d’ITespresso.

Elle signerait le retour du mode silencieux qui a disparu avec la version 5.0 et apporterait des corrections à de nombreux bugs. Parmi ceux-ci, il y a aurait ceux relatifs à la RAM, au WiFi, à la fermeture soudaine d’applications et à l’autonomie dégradée.

Récemment, les premiers tests du Nexus 6 ont mis à jour un problème avec la fonctionnalité de chiffrement complet du disque. Celle-ci dégrade de manière substantielle les performances en termes d’accès en lecture/écriture à la mémoire flash.

Une version corrective en attendant la 5.1

Google a d’ores et déjà dégainé la mise à jour 5.0.1 pour parer au plus pressé après la diffusion d’Android 5.0. Qualifiée de mise à jour mineure, elle corrige tout de même un bug majeur qui se traduisait par une ré-initialisation soudaine aux paramètres d’usine dans certains cas d’utilisation.

La mise à jour 5.1 devrait, elle, faire des coupes claires dans tous les bugs qui viennent dégrader l’expérience utilisateur. Combien de temps il faudra pour qu’elle soit disponible sur tous les terminaux Android ? Par expérience, on sait qu’il faut compter en moyenne 90 jours de délai entre la publication d’une ROM Android par Google et son adaptation par les opérateurs mobiles et les fabricants de terminaux de l’écosystème.

Si tel est le cas, Android 5.0 devrait continuer à arriver sous forme de mise à jour OTA (Over-The-Air) jusque fin janvier. Et si la mise à jour 5.1 est publiée au premier trimestre 2015, elle n’arrivera sur certains terminaux mobiles qu’en juin ou juillet 2015.

Rappelons qu’avec Android 5.0 Lollipop, Google a touché à son OS mobile en profondeur, avec notamment 5000 nouvelles API.

Parmi les nouveautés phares, on trouve Material Design qui vient unifier l’interface quel que soit l’appareil utilisé. L’expérience utilisateur reste la même au passage d’un écran à un autre grâce à ses codes graphiques.

Lollipop, c’est aussi, comme on l’a vu, le chiffrement par défaut des données sur l’appareil.

La mise à jour majeure de l’OS mobile de Google intègre par défaut le runtime ART (actuellement en option dans Android 4.4) pour remplacer la machine Dalvik (qui subsistera mais de manière optionnelle).

Ce moteur d’exécution peut aussi bien prendre en charge les architectures ARM que x86 et même MIPS. Il supporte les environnements 32 bits et 64 bits. Mais surtout, il améliore les performances dans un rapport 4.
A lire aussi :

Nokia surprend avec la tablette N1 sous Android 5.0

Android Studio 1.0 : l’IDE officiel pour l’OS mobile de Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur