Pour Gartner, HP reste en tête du marché des serveurs

CloudServeurs

HP garde la tête du marché des serveurs, en volumes et en valeurs, devant son rival IBM. Si la tendance est à la hausse, les constructeurs ne parviennent pas à retrouver les niveaux d’avant la crise financière de 2008.

Après IDC, c’est au tour du cabinet Gartner de livrer ses analyses du marché des serveurs au deuxième trimestre 2011. Mais les prévisions divergent. Contrairement à son confrère (et néanmoins concurrent), le Gartner maintient HP à la première place des constructeurs de serveurs, tant en volume qu’en chiffre d’affaires.

Ainsi, avec près de 4 milliards de dollars de chiffre d’affaires (+19,5 %) , HP domine son rival IBM dont les résultats ne dépassent pas les 3,8 milliards (+11,4 %). Un écart plus significatif encore côté volume avec plus de 719.500 machines vendues par HP (+11,7 %) contre 273.700 côté IBM (+2,3 %). Lequel fait moins bien que Dell et ses 511.500 unités. Mais rappelons que les mainframes commercialisés par IBM génèrent généralement plus de valeur que les architectures x86. Dell ne réalisant «que» 1,9 milliard de dollars sur ce marché. Le constructeur texan réalise d’ailleurs l’exploit d’augmenter son chiffre d’affaires de près de 24 % alors que ses ventes ont chuté de 5,8 % d’une année à l’autre à période identique.

Sur un marché en hausse de 8 % en volume et 32,4 % en valeur, Oracle (de par l’activité matérielle du racheté Sun Microsystems) retrouve des couleurs avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,4 % à 931.000 dollars. Mais son faible volume ne lui permet même pas d’apparaître dans le classement du Top 5. Oracle a donc vendu moins des 36.000 serveurs de Lenovo dont les ventes explosent de 45,8 %. Mais à quel prix? Difficile à dire, le constructeur chinois n’apparaissant pas dans le Top 5 des revenus. Quand à Fujitsu, s’il voit ses ventes progresser de 17,8 % à 71.800 serveurs, son chiffre d’affaires stagne (0,8 % à 837.000 dollars).

Les serveurs x86 ont poursuivi leur progression au cours du trimestre, tant en volume (+8,4 %) qu’en valeur (+17,7 %). Si l’offre RISC/Itanium Unix baisse de 8,5 %, elle sauve la face avec une augmentation des revenus de 4,3 %. Coincé dans la catégorie «autres», les mainframes explosent de 48,8 %. En valeur, s’entend.

« Le deuxième trimestre affiche une croissance solide sur une base annuelle, alors que la reprise qui a commencé en 2010 poursuit sa lente progression, estime Jeffrey Hewitt, vice-président de recherche chez Gartner.Toutes les régions ont affiché une croissance annuelle des constructeurs, tant sur les livraisons que les revenus, bien que dans les deux domaines, le marché reste sous les niveaux de la pré-récession constatés lors du trimestre correspondant de 2008. »



Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur