Pour McAfee, les PME estiment ne pas intéresser les pirates

Sécurité

D’après la dernière étude de l’éditeur, les PME pensent être à l’abri des pirates faute de revenus conséquents

Les pirates s’attaqueraient plus volontiers aux grands groupes. Partant de ce constat, McAfee a réalisé une étude sur les PME nord-américaines. Bilan : ces dernières estiment qu’elles attirent peu le regard des hackers.

45% des PME américaines interrogées pensent qu’elles ne possèdent pas de données intéressentes à voler. Ce taux monte à 58% pour les PME européennes.

Une vision eronnée selon l’éditeur. Le rapport explique : “De nombreuses attaques a priori de faible intensité peuvent néanmoins générer de larges revenus” selon son analyse basée sur 500 sociétés aux Etats-Unis et au Canada.

L’éditeur de solutions de sécurité a aussi passé au crible 600 PME européennes dans un autre rapport qui relève les mêmes tendances.

Souvent considérées comme manquant cruellement de mesures de sécurité informatiques, les PME consacrent trop peu de temps à ces problématiques, explique McAfee.

Trop peu d’attention est encore portée à ces questions sachant que ces les entreprises ont des ressources de plus en plus limitées. Des mesures de sécurité insuffisantes pourraient alors permettre des attaques plus prégnantes.

Les conseils restent donc les mêmes selon McAfee : des patchs réguliers et l’installation de filtres pour les messages et puis bien sûr l’achat d’un logiciel Antivirus. Certaines habitudes ne changent décidément pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur