Pourquoi Hitachi rachète GlobalLogic 9,6 Md$

Business

En rachetant GlobalLogic, l’industriel japonais Hitachi, historiquement centré sur le matériel, réoriente son modèle vers les services numériques et logiciels.

L’acquisition à venir pour 9,6 milliards de dollars de l’entreprise américaine de services d’ingénierie numérique et logicielle GlobalLogic par le conglomérat Hitachi serait la plus importante réalisée, jusqu’à présent, par un fabricant japonais d’équipements industriels.

L’entreprise GlobalLogic a été fondée en 2000. Elle emploie aujourd’hui plus de 20 000 personnes dans 14 pays et revendique plus de 400 clients dans l’industrie, la finance, la santé, les médias et les technologies. La société basée à San José (Californie) est actuellement détenue majoritairement par le fonds de pension CPPIB (Canada Pension Plan Investment Board) et la société de capital-investissement suisse Partners Group.

Le chiffre d’affaires de GlobalLogic est attendu à 1,2 milliard $ en 2021.

Quelles sont les motivations d’Hitachi à l’origine du rachat de GlobalLogic ?

4 motivations à l’origine du rachat

Basé à Tokyo, le groupe Hitachi emploie 301 000 personnes dans le monde et génère un chiffre d’affaires annuel de plus de 80 milliards de dollars.

En rachetant, GlobalLogic, le conglomérat japonais ambitionne notamment de :

1. Conforter le mouvement engagé pour réorienter son modèle d’affaires, historiquement centré sur le matériel, vers les logiciels et les services numériques.

2. Enrichir sa plateforme logicielle et services Lumada (IoT et analyse avancée de données).

3. Renforcer les synergies possibles entre secteurs – informatique, télécoms, énergie, industrie, santé, transports.

4. Se positionner en référence mondiale de la transformation numérique des industries.

Pour ce faire, Hitachi veut acquérir toutes les actions de GlobalLogic et placer l’entreprise sous le contrôle de son entité américaine Hitachi Global Digital Holdings.

Une fois l’aval réglementaire obtenu, l’opération devrait être finalisée fin juillet 2021.

(crédit photo via pexels)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT