Pour gérer vos consentements :
Categories: BusinessCloud

Pourquoi Oracle acquiert Cerner pour 28,3 milliards $

Après publication d’un article du Wall Street Journal, Oracle a confirmé lundi 20 décembre acquérir Cerner Corp, fournisseur américain de services IT et de logiciels dédiés au secteur de la santé. L’opération s’élève à environ 28,3 millards de dollars, ou 95 dollars par action.

Voici 3 points saillants concernant cette annonce :

1. Plus vaste rachat depuis celui de PeopleSoft

Une fois finalisée, l’acquisition de Cerner sera la plus importante réalisée par Oracle après le rachat en 2004 de PeopleSoft pour un montant de 10,3 millards $.

2. Technologies pour le secteur – lucratif – de la santé

La multinationale américaine entend renforcer son positionnement dans les technologies dédiées aux soins de santé (healthcare), un secteur en forte croissance.  Les établissements hospitaliers, les professions de santé, les assureurs et leurs écosystèmes sont ciblés. L’Amérique du Nord est le marché prioritaire. Cependant, Oracle veut étendre l’offre de Cerner à de nouveaux marchés et faire de l’entité une source majeure de revenus.

3. Mieux faire qu’Amazon Web Services (AWS) ?

Cerner, dont les solutions ont longtemps été proposées « on-premise » (hébergées sur site, dans les propres datacenters des clients), a progressivement migré vers un modèle en tant que service. Amazon Web Services (AWS) est son fournisseur cloud principal depuis 2019.

Cela pourrait changer, comme l’a relevé l’agence de presse Reuters.

Oracle Autonomous Database

Oracle ambitionne de migrer l’offre de Cerner vers sa propre infrastructure cloud et de moderniser l’applicatif existant. La migration serait, selon Mike Sicilia, vice-président exécutif, industries verticales, d’Oracle, relativement rapide étant donné que « les activités les plus étendues et les systèmes critiques de Cerner s’appuient déjà sur des bases Oracle ».

« La base de données Oracle Autonomous Database, l’outil de développement low-code et l’interface utilisateur de notre assistant numérique vocal nous permettent de moderniser rapidement les systèmes de Cerner et de les déplacer vers notre cloud Gen2″, a-t-il ajouté.

En outre, la multinationale américaine pourra accéder aux données massives de Cerner, alimenter et affûter ses solutions d’intelligence artificielle (IA).

Oracle veut finaliser le rachat de Cerner dans le courant de l’année 2022.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Guerre en Ukraine : les PME et ETI redoutent les cyberattaques

Le CESIN publie une étude qui témoigne d’une vraie « cyber-crispation » des dirigeants d’entreprises…

48 minutes ago

Logiciels : Broadcom convoite VMware, qui bondit de 20%

Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom pourrait acquérir VMware, spécialiste de la virtualisation et des…

18 heures ago

Cybersécurité : Microsoft recrute encore pour renforcer ses produits

Microsoft a recruté Jason Roszak, chef de produit réputé, pour optimiser la gestion des serveurs…

18 heures ago

Antennes 5G : Deutsche Telekom explore l’éolien pour les alimenter

Utiliser l’énergie éolienne pour contenir la flambée des coûts de l’électricité en Allemagne, c'est le…

21 heures ago

Souveraineté numérique : le choix de Bruno « Bercy » Le Maire

La compétence "numérique" est étendue aux prérogatives de Bruno Le Maire, reconduit à la tête…

23 heures ago

Windows 11 : Microsoft se rapproche de la disponibilité d’Android 12.1

Microsoft a publié une mise à jour qui permet, pour les testeurs de Windows 11,…

1 jour ago