Power5, l’arme d’IBM contre les stations Unix de Sun et HP

Régulations

IBM a réalisé le premier test du processeur Power5, qui équipera les futures machines 64 bits dès 2004. La puissance serait multipliée par 4

Le projet Squadron, anciennement Armada, est la machine à processeur 64bits qu’IBM destine à la reconquête du marché des serveurs Unix, dominé par Sun et HP. Au c?ur du projet, le processeur Power5, le futur successeur du Power4 lancé en 2001.

Testé pour la première fois durant trois semaines, le Power5 s’est révélé quatre fois plus puissant que le Power4. S’il reprend une partie des fonctionnalités de ce dernier, associé à l’architecture Fast Past, Power5sera capable d’opérer simultanément avec beaucoup plus de systèmes d’exploitation différents dans des partitions “séparées”, avec une détection et correction des erreurs améliorée. Les tests se sont déroulés sur des programmes développés en langage machine de premier niveau. Il faudra donc attendre les tests sous Linux ou AIX, l’Unix maison d’IBM, pour confirmer les gains réels de puissance du Power5. Un premier test d’envergure est d’ailleurs prévu au Lawrence Livermore National Laboratory, où un supercomputer nommé ASCI Purple, équipé de 12.544 chips Power5, réalisera des simulations d’armes nucléaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur