Pratiquer le ‘izzle’ avec Gizoogle

Régulations

Parent illégitime de Google, Gizoogle traduit les résultats du moteur de recherche en langage ‘izzle’, langue de rappeur?

Parlez-vous le ‘izzle’, le langage du rappeur américain Snoop Dogg ?

Popularisé par le show télévisé ‘Doggy Fizzle Televizzle‘ sur MTV, ce langage dérivé des pratiques du rappeur adopte non pas la technique de djeunes qui consiste à inverser les syllabes (‘ta rem‘ pour ‘ta mère‘), mais la technique plus envahissante de placer des ‘izzle‘ à la place des syllabes en ‘i’. Par exemple, ‘realise‘ devient ‘realizzle‘, ‘Vice President Dick Cheney‘ devient ‘Vizzy President Dizzle Cheney‘. ou ‘Condoleezza Rice‘ devient ‘Condoleezza Rizzle‘ ! Pour John Beatty, un Web designer de 28 ans amateur de rap et de l’humour décalé de Snoop Dogg, cette pratique mérite bien un site. Il a donc développé un programme en PHP qui compte les syllabes et repère les voyelles, puis place des ‘izzle‘ à chaque fois que c’est possible, comme le pratique Snoop Dogg. Et pour parachever son ?uvre hommage au rappeur, il l’a associée à Google, en modifiant sur son site Gizoogle les résultats fournis par le moteur en plaçant des ‘izzle‘ partout ! Et ça marche ! Quelques semaines après la mise en ligne de Gizoogle, le site attire quotidiennement 60.000 visiteurs, et s’est placé en numéro 4 de la ‘Must List‘ d’Entertainment Weekly. Pour combien de temps encore ? Google en effet n’a pas encore réagit à cette parodie illégitime. Les parodies du moteur de recherche sont nombreuses, et généralement le moteur laisse faire lorsqu’elles ne nuisent pas à son image? ou qu’elles ne viennent pas interférer avec son modèle économique ! En revanche, on se souviendra de Boogle, moteur de recherche de sites pornographiques, poursuivi par les services de Google en 2004. A découvrir sur Gizoogle.com Snoop Dogg n’a pas la paternité du ‘izzle’

Marque de fabrique vocale du rappeur, Snoop Dogg n’a cependant pas la paternité ni des modifications de langage – une pratique humoristique qui existe probablement depuis que le langage existe ? ni de la transformation des syllabes en ‘izzle’. Cette pratique du ‘izzle’ est en effet apparue en 1981, lorsqu’un chanteur du nom de Frankie Smith a réalisé une parodie d’un jeu de cour d’école nommé ‘Double Dutch Bus‘. Dans le texte initial de sa chanson, il racontait son histoire de candidat chauffeur de bus en Pennsylvanie. Mais les ingénieurs du son du studio d’enregistrement lui ont demandé d’atténuer la vigueur de ses textes. Frankie Smith s’est alors inspiré d’enfants qui jouaient à l’extérieur du studio, et il transforma la fin de sa chanson en ajoutant des mots déformés issus du jeu, comme “Bilzarbra, Mitzery, Milzetty …“. Et surtout les enfants ont retenu de la chanson – qui figurera à la tête du Billboard durant six semaines et fera quatre millions d’albums ? la transformation de “Double Dutch” to “Dilzzouble Dizzutch“. Snoop Dogg a du jouer au “Dilzzouble Dizzutch” durant son enfance !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur