Premier bénéfice de Gateway en 3 ans

Cloud

Le constructeur informatique, qui a tout essayé pour sortir de l’impasse, publie enfin des résultats positifs

Gateway enfin dans le vert. Le constructeur américain d’ordinateurs a publié son premier bénéfice d’exploitation trimestriel en près de trois ans grâce à sa stratégie de distribution et à la baisse de ses coûts.

Le groupe a accusé une perte nette de 59,3 millions de dollars au troisième trimestre contre une perte de 138,8 millions un an plus tôt. Mais en excluant les charges de restructuration d’un total de 63 millions de dollars, le résultat ressort en bénéfice de 4 millions de dollars, le premier bénéfice du groupe depuis le quatrième trimestre 2001. Le chiffre d’affaires a augmenté à 915,1 millions de dollars contre 883,1 millions un an plus tôt. Après moult changements stratégiques, Gateway semble enfin renouer avec la croissance. En novembre 2003, pour faire face à ses difficultés, l’américain s’était lancé dans l’électronique grand public (téléviseurs, baladeurs), secteur o combien porteur pour les constructeurs informatiques. Mais la sauce n’a pas pris. En 2004, le groupe se dote d’un nouveau Pdg, Wayne Inouye qui décide d’employer la méthode dure. Gateway ferme ainsi ses 188 derniers magasins et supprime environ 2.500 emplois dans la distribution, soit 38% de ses effectifs. Enfin, en septembre dernier, Gateway annonçait vouloir se concentrer sur son coeur de métier et abandonner l’électronique grand public. “Notre objectif premier est de nous concentrer sur notre activité principale”, avait déclaré au Wall Street Journal Wayne Inouye.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur