Première baisse du marché des semi-conducteurs depuis 2001

Cloud

Le repli devrait se poursuivre cette année, prévient le Gartner

Le quatrième trimestre 2008 a été fatal au marché mondial des semi-conducteurs. Alors que les ventes pendant la première moitié de l’année sont restées soutenues, le marché s’est brutalement dégradé (comme partout) lors des trois derniers mois de l’année.

Conséquence, le marché a globalement reculé de 5,4% en 2008 à 255 milliards de dollars. Une première depuis 2001.

Intel conserve pour la 17e année consécutive le leadership mondial et parvient même à sauver les meubles puisque ses ventes annuelles ne baissent que de 0,5%. Samsung se maintient à la deuxième place mais ses ventes ont particulièrement souffert : -15%, tout comme Toshiba dont les livraisons se sont repliées de 10,3%.

L’américain Qualcomm, spécialisé dans les puces pour les téléphones mobiles, signe la meilleure performance de l’année avec des ventes en hausse de 15,3%. Le fondeur passe du 11e au 8e rang mondial.

Pour 2009, le Gartner estime que le recul sera « bien pire en 2009 » du fait de la poursuite de la crise économique, ce qui devrait entraîner « une très forte consolidation du marché ». En février, le cabinet avait dit prévoir un effondrement des ventes de 24,1% et jugé que le rétablissement du marché prendrait plusieurs années.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur