Première cotation réussie pour Google, mais?

Cloud

Bien joué ! En adoptant un profil bas sur son prix d’introduction, à 85 dollars, Google a su séduire les investisseurs, et termine sa première séance de cotation sur une progression de 18,04% à 100,34 dollars

En révisant ses intentions à la baisse, prix d’introduction sur la limite de la fourchette basse et réduction du volume des titres placés à 19,6 millions, Google n’aura levé pour son IPO “que” 1,67 milliard de dollars, mais il aura impulsé suffisamment de dynamisme pour attirer les investisseurs.

L’introduction du titre a été marquée par un nouveau faux pas, qui pour une fois n’était pas imputable à Google ! Le titre a été affiché à 136 dollars, alors que les transactions n’avaient pas démarré officiellement au Nasdaq. Introduit à 85 dollars, le titre a suivi le mouvement des dernières introductions à New York, qui se sont toutes déroulées sur la fourchette basse. Par contre, il est devenu plus facilement accessible aux petits porteurs, et sa cotation à la clôture, à 100,34 dollars, est bien plus “confortable“, pour reprendre l’expression d’un analyste. Google pourrait donc finalement jouer en partie le rôle de moteur sur les valeurs Internet que l’on commençait à lui retirer après le déroulement mouvementé de son IPO (lire nos articles). Les poursuites de la SEC ne sont pas terminées, au contraire?

Google a indiqué que la commission américaine des opérations de Bourse, la SEC, pourrait recommander l’ouverture de poursuites au civil à la suite de la violation de la règle de ‘discrétion’ par la publication d’une interview de ses fondateurs dans PlayBoy.

Dans le même temps, la SEC a ouvert une enquête sur l’offre de rachat de Google sur les 23,2 millions d’actions illégalement émises ces derniers mois. Si l’introduction semble être une réussite, le feuilleton Google est loin d’être terminé !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur