Première : Plus de portables que de PC de bureau vendus sur un trimestre

Cloud

Les laptops ne connaissent pas la crise

Le basculement est effectif. Selon les chiffres de iSuppli, il s’est vendu dans le monde au troisième trimestre plus de PC portables que de PC de bureau. Une première historique selon l’institut d’études.

Les ventes de notebooks ont ainsi bondi de 40% sur un an avec 38,6 millions d’unités écoulées. Les ventes de ‘desktops’ ont pour leur part décliné de 1,3% à 38,5 millions d’exemplaires. Le ralentissement économique ne semble donc pas impacter le marché des portables qui dispose en effet de sérieux atouts avec des prix en constante baisse et une offre de plus en plus diversifiée, notamment du côté des netbooks, ces mini-PC low cost.

“Le PC portable n’est plus seulement un outil professionnel ou une machine de complément mais bien un ordinateur pour tous”, commente Matthew Wilkins, analyste principal pour iSuppli.

Globalement, selon la cabinet, les ventes mondiales de PC, toutes machines confondues, a progressé de 15,4% au troisième trimestre avec 79 millions d’unités écoulées, soit 3 points de plus que les précédentes prévisions.

Du côté des fabricants, HP conserve sa première place mondiale (14,9 millions d’unités pour une part de 18,8%) devant Dell (13,9%) et Acer qui profite de son positionnement axé sur les portables. L’asiatique a vendu sur la période 9,7 millions de notebooks et atteint une part de marché de 12,2%.

“La stratégie d’Acer paye, le taiwanais est à deux points derrière Dell, tout marché confondus”, ajoute Matthew Wilkins.

Rappelons que Acer est le premier fabricant en Europe de l’Ouest (25% des livraisons) et en France (part de 27,6%), selon les chiffres du Gartner.

Pour 2009, iSuppli table sur des ventes mondiales de 4,3% en volume contre une estimation antérieure proche de 12%. IDC estime que le marché se repliera de 5,3% en valeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur