Première vague de résultats au Japon

Cloud

C’est parti pour la courte saison des publications de résultats annuels à la Bourse de Tokyo. Au programme, NEC, Fujitsu, Sony, Pioneer, Sanyo et Canon

Au Japon, l’exercice fiscal annuel est généralement clos au 31 mars. Nous assistons à la première salve de publications ? résultats trimestriels ou annuels – à la Bourse de Tokyo. A noter que le taux de change est de l’ordre de 137 yens pour 1 euro.

Sony Sony avance en ordre dispersé. La division cinéma, avec le méga succès du DVD Spiderman 2, et le retour dans le vert de la division musique assurent la progression des résultats du groupe en compensant les pertes de la division électronique. C’est donc finalement une bonne surprise, avec un chiffre d’affaires de 7.160 milliards de yens et un bénéfice d’exploitation de 113,92 milliards, en progression de 15% et supérieur au consensus. Pour l’exercice en cours, Sony anticipe un chiffre d’affaires en progression de 4% à 7.450 milliards de yens, et un bénéfice net de 160 milliards (+40%). Fujitsu Fujitsu a su tirer profit de la demande sur ses semi-conducteurs pour afficher de bons résultats, avec un chiffre d’affaires stable de 4.760 milliards de yens (-0,1%), et un bénéfice d’exploitation qui progresse à 160,19 milliards (+6,6%). Pour l’exercice en cours, Fujitsu anticipe un bénéfice d’exploitation de 175 milliards de yens, inférieur au consensus du marché, en partie par son retrait du marché des écrans plats. Canon Canon publie des résultats encourageants au premier trimestre. Le numéro un mondial de la photo numérique et de l’impression laser affiche un chiffre d’affaires de 843,4 milliards de yens (+5,7%) et un bénéfice d’exploitation de 143,5 milliards de yens (+7,3%), nettement supérieurs au consensus. Pour l’exercice, Canon a révisé à la hausse sa prévision de chiffre d’affaires, à 3.650 milliards de yens, et de bénéfice d’exploitation record à 584 milliards de yens contre 573 milliards. NEC NEC s’affiche à la baisse avec un ralentissement de la demande sur ses semi-conducteurs et les téléphones mobiles. Chiffre d’affaires sur l’exercice clos en baisse à 4.855,1 milliards de yens (-1,1%), et bénéfice d’exploitation qui recule sensiblement à 131,17 milliards de yens (-28%), légèrement inférieurs au consensus. En revanche, le bénéfice net du groupe bondit de 61,5% à 67,9 milliards de yens ! Pour l’exercice en cours, NEC révise sa prévision de bénéfice d’exploitation à la baisse, avec une progression attendue de 14% à 150 milliards de yens. Sanyo Sanyo Electric compense la décrue du marché des appareils photo numériques par la bonne tenue des ventes de téléphones mobiles, mais aussi des appareils de climatisation. Le chiffre d’affaires du groupe se replie légèrement à 2.484,6 milliards de yens (-0,9%), mais la concurrence, qui joue sur les prix, fait plonger son résultat d’exploitation avec une perte de 137,1 milliards. Pour l’exercice en cours, Sanyo annonce un plan de réformes structurelles pour réagir à la tendance baissière, dont le coût influera sur son résultat, avec une anticipation de perte d’exploitation de 92 milliards de yens, et un retour des bénéfices l’exercice suivant. Pioneer Le groupe d’électronique de loisir tombe dans le rouge avec ses résultats annuels. Une nouvelle fois, c’est la concurrence sur les prix qui est à l’origine de la perte nette de 8,8 milliards de yens. Malgré un chiffre d’affaires en progression de 4,7% à 733,65 milliards pour un bénéfice d’exploitation qui a chuté de 94,5% à 2,59 milliards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur