Première victoire d’un internaute contre un spammeur

Régulations

Un tribunal britannique vient de condamner une société qui émettait des spams à payer 300 livres à l’internaute agacé par la pollution incessante sa boîte mail. C’est la première victoire d’un usager contre les “pourriels”… Hourra!

Un homme d’affaires britannique, Nigel Roberts, qui habite à Alderney, a remporté une victoire contre le spam. Et, il semble bien que ce soit une première.

D’après le site The Register, la société incriminée, qui se nomme Media Logistics, a été condamnée a lui verser la somme de 300 livres pour lui avoir envoyé de façon répétitive et massive des courriers non sollicités. Cette décision de justice arrive trois années après l’adoption par l’Union européenne de la directive anti-spam (Directive 2002/58/EC). C’est la première fois qu’une cour de justice européenne prend une telle décision. Sur son blog, Nigel Roberts, 37 ans, explique “qu’il était agacé par la pollution constante de sa boîte de réception et par l’inutilité des messages et la perte de temps occasionnée par le nettoyage des spams.” Et manque de chance pour la société en question, Roberts est un spécialiste de l’Internet et il vient d’obtenir son diplôme de droit. Grâce à l’adresse IP, il est facilement remonté jusqu’à la source du problème. Dans un courrier, il demande des excuses, des dommages et intérêts et le nom de la société qui a fourni son adresse email à Media Logistics. Mais cette dernière a refusé l’ultime demande de Roberts estimant que cela était illégal. Media Logistics n’a pas fait appel de la décision du tribunal. Conséquence la société a accepté de payer la somme de 300 livres. Dans l’une des nombreuses interviews qu’il a accordées aux médias britanniques, Roberts a déclaré qu’il avait limité le montant du dédommagement à la somme de 300 livres, de façon à ce que l’affaire soit rapidement jugée. Cette somme devrait également servir de point de repère pour les prochaines affaires qui ne devraient pas tarder à suivre… “C’est une petite victoire, mais peut-être que maintenant les spammeurs vont commencer à réaliser qu’ils ne sont plus à l’abri, et que les internautes n’ont plus à subir ces courriers très gênants “ a-t-il déclaré à la BBC. Il a également précisé qu’il allait mettre à disposition sur sa page Web “un kit de self défense législatif contre le spam”. Malgré l’aspect globalement positif de ce jugement, il ne s’agit en aucun cas d’un remède parfait contre le spam. Car de nombreux spammeurs travaillent en dehors des législations européennes. Enfin, même si ce n’est pas la panacée, c’est tout de même une avancée notable. Pour visiter le blog de Nigel Roberts


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur