Premiers revers pour le portail Ovi de Nokia

Cloud

Retards et problèmes de contrats impactent le service de contenus et de services du finlandais

Le portail Ovi est stratégique pour Nokia. Annoncé à la fin août, ce service (qui veut dire porte en finlandais) doit permettre au fabricant de mobile de diversifier ses sources de revenus au moment où les ventes de mobiles arrivent à maturation. Il s’agit de proposer à ses clients une large gamme de contenus et de services téléchargeables depuis leurs combinés. L’objectif est simple: venir concurrencer les portails des opérateurs et le modèle économique de l’iPhone d’Apple.

Concrètement, Ovi doit proposer de la musique, des jeux et des services de géolocalisation, son lancement était prévu pour le début du mois de novembre.

Mais le géant finlandais ne tiendra pas son plan de marche et annonce déjà des retards. Le premier fabricant mondial de mobiles est confronté à deux problèmes.

La partie jeux-vidéo, essentielle pour le lancement du portail, est ajournée à cause de problèmes de tests. “N-gage arrivera en décembre, les tests sur les logiciels prenant un peu plus de temps que ce qui était prévu”, a indiqué à Reuters Kari Tuutti, porte-parole de Nokia, en précisant qu’il s’agissait d’un retard de “quelques semaines”.

Dans le même temps, l’offre de musique, deuxième pilier d’Ovi, pourrait être amputée du catalogue de Warner. La Major craint en effet que ses morceaux soient largement piratés. “Nous pensons avoir fait beaucoup pour nous assurer que les droits d’auteurs ne soient pas bafoués” et “nous espérons parvenir à un accord avec Warner”, a commenté Tuutti. Nokia met ainsi en avant le fait que les morceaux de musique sont protégés par un système d’empreinte fourni par AudibleMagic.

S’ils ne sont pas catastrophiques, ces revers vont faire perdre du temps à Nokia au moment où Google s’apprête à lancer son OS mobile capable de faire tourner tous ses services et où Apple surfe sur la vague du succès avec son iPhone combinée à son service de musique en ligne iTunes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur