Près de 2 milliards de processeurs ARM produits au premier trimestre

CloudMobilité

ARM explose tous ses records. La firme connait ainsi une croissance plus de deux fois supérieure à celle de l’ensemble du secteur des semiconducteurs. Des résultats liés en grande partie au marché de la mobilité.

ARM est une société anglaise qui conçoit des cœurs de processeurs, utilisés sous licence par de multiples industriels. La firme vient de dévoiler les résultats de son premier trimestre 2011, clos le 31 mars dernier.

Elle décroche un chiffre d’affaires de 185,5 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 29 % par rapport au premier trimestre 2010. Notez que sur la même période, la totalité du secteur des semiconducteurs a connu une croissance de seulement 13 %. Le bénéfice grimpe de 39 % à 81,2 millions de dollars (avant application des taxes). La société ne produisant pas elle-même les processeurs, ses charges sont limitées, ce qui explique la marge opérationnelle très importante constatée ici (42,5 %).

À ce jour, ARM a cédé 773 licences pour ses technologies, le gros des troupes se concentrant sur l’ARM9 (268 licences). Le marché de la mobilité tire les chiffres de la société vers le haut, puisque 1,15 milliard de processeurs ARM ont été produits dans ce seul but sur ce premier trimestre. Impressionnant. Les autres marchés (entreprises, produits personnels, électronique embarquée) ont consommé 0,7 milliard de puces ARM sur la même période. Au total, 1,85 milliard de ces composants a donc été fabriqué, dont 61 % pour le seul marché de la mobilité.

L’ARM7 règne en maître avec 44 % des ventes. Il est vrai qu’il reste massivement utilisé dans le secteur de l’électronique embarquée… mais aussi pour les téléphones mobiles classiques. L’ARM931 % des ventes – reste également une valeur sûre pour les produits électroniques plus cossus, ainsi que les feature phones ou certains smartphones d’entrée de gamme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur