Près de 30 millions d'abonnés fibre optique dans le monde

Réseaux

Mais 80 % des abonnés sont concentrés en Asie, fin 2008. En Europe, la France se place deuxième position derrière la Suède.

Alors que le déploiement de la fibre optique rame en France, le FTTx (qui intègre le FFTH/B, le VDSL, le FTTLA et l’Ethernet/LAN) poursuit sa progression. Fin 2008, la planète comptait pas moins de 29 millions d’abonnés au très haut débit, en tout optique (FTTH) ou mixte coaxial (sur le réseau vertical de l’immeuble) et fibre (FTTB), selon une étude de l’Idate publiée à l’occasion des 3e Assises du très haut débit qui se déroule aujourd’hui au Sénat.

Le déploiement de la fibre se poursuit et tend surtout à s’accélérer. En 2008, le très haut débit a attiré 8 nouveaux millions d’utilisateurs. Soit une progression de 37 % par rapport à 2007. Sur la première moitié de l’année 2008, cette progression plafonnait à 23 %.

Donc, ça progresse mais pas de façon homogène. En la matière, l’Asie est championne. La région regroupe à elle seule 80 % des accès FTTH/B (Home/Building) dans le monde avec 22,7 millions d’abonnés. Sur les 10 pays comptant le plus de lignes très haut débit en service, l’Asie en compte 5 (Japon, Corée du Sud, Chine, dont Hong Kong et Taiwan). Les 5 autres territoires concernés se trouvent en Europe (4 pays) et en Amérique du Nord (Etats-Unis). Seuls 3 pays dépassent le million d’abonnés : le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Ces derniers devraient cependant reprendre le dessus rapidement. Selon l’institut d’études, les États-Unis dépasseront la Corée du Sud en nombre d’abonnés FTTH/B à partir de 2011″. Mais la Chine devrait montrer sa suprématie avec “un nombre d’abonnés qui devrait exploser à l’horizon 2012”.

Sur le marché des opérateurs, la situation est encore plus emblématique. Sur les 10 opérateurs les plus importants proposant du FTTx, le marché asiatique en compte six contre deux en Europe et deux aux Etats-Unis. Et sur les six opérateurs gérant plus d’1 million d’abonnés très haut débit, quatre sont asiatiques. Les deux autres étant américains. Le nippon NTT est champion toute catégorie avec 10,6 millions de clients FTTx. Soit 73 % du marché japonais et près de 37 % du marché mondial. Pas moins.

L’Union européenne, pour sa part, comptait 1,66 million d’abonnés au très haut débit (FTTH/B principalement) fin 2008 pour 11,2 millions de prises raccordables. L’Idate constate d’ailleurs une progression des déploiements (+27 %) supérieure aux souscriptions commerciales (+25 %). La majorité des clients se concentrent en Suède, Italie, France, Norvège, Pays-Bas et Danemark.

Malgré ses 40.000 abonnés environ fin 2008, la France se situe en deuxième position sur le marché européen du très haut débit derrière la Suède (67.000 utilisateurs environ). La France est même pionnière européenne en matière de couverture avec 4,5 millions de prises raccordables (dont 80 % opérées en FTTB par Numéricâble).

Le FTTB gagne d’ailleurs du terrain en Europe. Le FTTH qui était majoritairement choisi en 2007 ne compte plus que pour 53 % des déploiements FTTH/B. “Preuve que les opérateurs optent de plus en plus pour les options FTTB de façon à éviter les complications liées à l’installation de la fibre dans les habitations, en particulier les immeubles collectifs”, écrit l’Idate dans son Digital Yearbook 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur