SFR est à la moitié de ses objectifs de couverture 4G

4GRéseaux
SFR bus 4G

SFR revendique 567 villes couvertes en 4G. Et ambitionne d’atteindre les 1200 villes dans les prochaines semaines. Grâce au 800 MHz.

SFR annonce désormais couvrir 567 villes en 4G. Soit 152 nouvelles municipalités depuis le mois dernier. Parmi lesquelles figurent Agen, Annecy, Blois, Chambéry, Grenoble, La Rochelle, Metz, Nancy, Orléans et Reims.

Alors que SFR a été le premier à lancer ses offre 4G, dès novembre 2012, c’est l’opérateur de réseau mobile historique qui offre la moins grande couverture aujourd’hui. Au 1er décembre, Orange revendique 866 villes couvertes contre 2 113 chez Bouygues Telecom, qui tire son avantage de la conversion de son infrastructure 2G en 4G sur le 1800 MHz.

1200 villes 4G fin 2013

Free, qui vient tout juste de lancer son offre commerciale très haut débit mobile, annonce pour sa part couvrir 1000 communes (chacune pouvant regrouper plusieurs villes ou villages sans pour autant couvrir la totalité de l’agglomération) avec 700 antennes 2600 MHz (et plus du double exploitables). Difficile, dans ces conditions, d’en déduire le taux de couverture pour le comparer à celui de ses concurrents.

Alors que Bouygues Telecom couvrait déjà 63% de la population à l’ouverture de son réseau 4G et qu’Orange visera les 50% pour la fin de l’année, SFR se montre plus contenu (ou réaliste) en se fixant pour objectif d’apporter la 4G à 40% des habitants à travers 1200 villes au 31 décembre.

Objectif ambitieux

Un objectif ambitieux puisqu’il revient à plus que doubler le nombre de villes actuellement couvertes en moins d’un mois. Pour y parvenir, l’opérateur va s’appuyer sur ses fréquences 800 MHz, réputées pour leur capacité de couverture et leur meilleure pénétration dans les bâtiments que le 2600 MHz. Globalement, à conditions similaires, il faudra à SFR planter une antenne 800 MHz là où il en déployait 6 en 2600 MHz.

Une politique mise en œuvre au début de l’automne (lire 4G : SFR accélère sur le 800 MHz) et qui a participé au succès des recrutements. Au dernier pointage (1er novembre), SFR revendiquait 600 000 abonnés 4G contre 500 000 chez ses principaux concurrents (lire Plus de 1,5 million de clients 4G en France). Il restera néanmoins à vérifier les conséquences de la récente arrivée de Free et ses prix 4G cassés sur le rythme des recrutements.


Lire également
Près de 11 000 sites 4G en service en France
La guerre des prix est lancée : la 4G à 15 euros chez Bouygues Telecom
4G : la bataille se déplace sur le terrain des offres et des tarifs
Malgré l’arrivée de Free, Orange augmentera ses tarifs 4G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur