Press release

Alfresco désigné leader dans une étude de marché indépendante de la gestion de contenu

0
Sponsorisé par businesswire

Alfresco Software, plateforme de services et solutions de contenus open source a annoncé aujourd’hui que la société avait été désignée leader par une nouvelle étude du marché de la gestion de contenu menée par Nucleus Research. Le rapport (“Content Management Technology Value Matrix 2020”) a observé qu’Alfresco « se différenciait par son déploiement rapide, sa facilité de personnalisation et ses capacités de recherche contextuelle ». L’équipe de Nucleus Research a fondé son analyse sur les expériences effectives d’utilisateurs finaux pour déterminer la valeur obtenue par les clients avec chaque solution, en tenant particulièrement compte de la facilité d’utilisation, de la fonctionnalité et de la valeur pour l’utilisateur de la solution.

Tony Grout, directeur des produits chez Alfresco, a observé : « Nous sommes très satisfaits de cette reconnaissance par Nucleus Research, qui fait écho au retour que nous recevons de nos clients, reconnaissant la valeur concurrentielle et les gains en efficacité considérables qu’ils obtiennent en utilisant les solutions de gestion de contenu d’Alfresco. Les clients demandent plus de leur infrastructure informatique, en particulier avec les difficultés actuelles de l’environnement économique et de travail à distance : une connectivité continue avec leurs systèmes ERP, une accessibilité plus rapide et plus sûre à leurs informations importantes et un environnement moderne, plus flexible ».

Les organisations doivent en effet mettre en place des systèmes qui permettent à chaque employé d’avoir accès aux informations dont il a besoin pour accomplir sa tâche – un défi plus important encore pour les organisations qui s’appuient sur des systèmes traditionnels sur site et doivent désormais transiter vers le cloud. Les éléments particulièrement préoccupants sont la sécurité, la conformité réglementaire et la gestion des dossiers qui doivent être mises en place. Les services de fédération sont devenus une priorité majeure des feuilles de route et une tendance qui façonne les stratégies de services de contenu.

Alfresco permet aux employés d’interroger et de travailler sur un contenu tiré d’une « source de vérité unique » située dans les répertoires d’Alfresco ou d’autres gérés sur place, grâce à ses Services de fédération de première qualité. Ces capacités exceptionnelles offrent également un contrôle centralisé et une gestion des enregistrements « gérés sur place » dans les répertoires de contenus structurés et non structurés, et protègent l’intégrité du contenu par la conformité aux normes de gestion de registres et de gouvernement ouvert.

Barbara Peck, analyste principale chez Nucleus Research a déclaré : « Les solutions de gestion de contenu sont plus essentielles et précieuses que jamais, étant donné la quantité de données considérable et la puissance informatique requise pour le travail à distance. Alors que de nombreuses entreprises ne vont pas réintégrer leurs bureaux dans un proche avenir, les solutions de gestion de contenu devront offrir une intégration sans heurt avec les autres applications pour fournir un contenu accessible sur des plateformes multiples, afin de créer une valeur démontrable ».

Les utilisateurs ont rapporté que chaque sélection d’un vendeur inclurait l’intégration de contenu dans ses processus d’affaires essentiels. Alfresco répond à cette exigence avec son intégration certifiée avec SAP (par ex. intégration transparente de l’Alfresco Digital Business Platform et de SAP NetWeaver®, SAP S/4 HANA®, et SAP Fiori®) ainsi que les intégrations avec Salesforce et d’autres applications ERP.

Les analystes de Nucleus Research ont noté que la maximisation de la productivité était un souci essentiel pour les utilisateurs — attribut essentiel apporté par Alfresco à la gestion de contenu d’entreprise avec ses accélérateurs de contenu (par ex., le service de gestion des déclarations de sinistre et le service de politique et procédure) offrant des interfaces utilisateurs sans code, hautement configurables.

Pour rester un leader du secteur, Alfresco continue de se développer sur ses assises d’innovation et de leadership avisé, plus récemment en déployant plusieurs nouvelles capacités produit (par ex., un Enterprise Viewer à grande vitesse, des services de fédération de nouvelle génération, et des services intelligents basés sur IA/AM). La société a également acquis le spécialiste des services de contenu Technology Services Group (TSG) pour aider les entreprises devant investir « dans des services de conseil non seulement pour définir les besoins de l’entreprise, mais aussi pour aider aux déploiements et assurer que l’acheteur soit préparé à ses besoins futurs ».

Il est possible d’accéder au rapport de Nucleus Research (“Content Management Technology Value Matrix 2020”) ici.

À propos d’Alfresco

Alfresco est le premier fournisseur de services de gestion et solutions de contenus open source destinés aux entreprises riches en informations, avec de très gros volumes de contenus non structurés. Alfresco propose simplement aux individus une meilleure façon de travailler, en garantissant qu’ils ont les informations dont ils ont besoin, précisément au moment où ils en ont le plus besoin et où qu’ils travaillent. Alfresco aide plus de 11 millions d’individus dans plus de 1 300 organisations de premier plan, parmi lesquelles figurent Cisco, Pitney Bowes, le Musée canadien pour les droits de la personne, le département américain de la Marine, le Comité des chefs d’état-major interarmées, et la NASA, à être plus réactives et compétitives. Fondée en 2005, Alfresco a son siège à Boston, au Massachusetts, aux États-Unis, avec des opérations à Atlanta, en Géorgie ; à Maidenhead et Londres, au Royaume-Uni et à Sydney, en Australie. Pour de plus amples informations sur Alfresco, veuillez consulter le site http://www.alfresco.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.