BioConnect va publier la prochaine génération de sa Trust Platform comprenant un ensemble étendu de nouvelles fonctionnalités qui, entre autres, facilitent la conformité des sociétés au RGPD, BIPA, CCPA et CUBI

BioConnect est fière d’annoncer que la dernière publication du logiciel BioConnect Enterprise 5.1 et de BioConnect Link 1.4.2 sera disponible d’ici juillet 2022 dans le cadre de sa Trust Platform.

Au cours des trois prochaines années, la plupart des entreprises travailleront dans des juridictions qui exigent d’obtenir le consentement des utilisateurs avant de procéder à l’enrôlement biométrique, suivant l’exemple de l’Europe (règlement général sur la protection des données, RGPD), de l’Illinois (Biometric Information Privacy Act, BIPA), du Texas (Capture or Use of Biometric Identifiers Act, CUBI) et de la Californie (California Consumer Privacy Act of 2018, CCPA).Les intégrations biométriques de point à point traditionnelles peuvent facilement créer des lacunes dans les contrôles opérationnels des entreprises susceptibles d’entraîner des violations et de lourdes amendes. Pour aider à se conformer à législation sur le respect de la vie privée dans le cadre des identifiants biométriques dans diverses régions du monde, la BioConnect Trust Platform permet aux organisations de saisir le consentement de l’utilisateur pour inscrire les données biométriques numériquement en assurant une piste d’audit irréfutable.

Au cours des 12 dernières années, grâce au BioConnect Enterprise Software primé, les organisations ont facilement pu ajouter des dispositifs biométriques à leurs solutions de contrôle de l’accès physique existantes et intégrer tous les lieux, utilisateurs et dispositifs sur une seule plateforme. Reconnue comme constituant le niveau le plus levé de sécurité disponible pour protéger les organisations contre les violations d’accès physique sur une seule plateforme complète, la mise à niveau 5.1 comprendra des fonctionnalités à forte demande telles que : le suivi du consentement utilisateur, l’importation des utilisateurs via Excel, l’appui OSDP pour les dispositifs Gen 2 Suprema, l’authentification à deux personnes, les importations des utilisateurs via Excel et les alertes pour les « portes maintenues ouvertes » et les portes « ouvertes de force ».

« Nous nous réjouissons d’annoncer le lancement de notre BioConnect Enterprise et BioConnect Link de nouvelle génération prévu en juillet 2022.C’est la mise à niveau la plus importante que nous ayons jamais entreprise et nos clients, nos partenaires et la communauté BioConnect bénéficieront de la plateforme de sécurité la plus avancée et la plus sécuritaire du marché. Il s’agit d’un développement considérable de la BioConnect Trust Platform. »Rob Douglas, PDG et président, BioConnect.

Une autre composante clé de la Trust Platform, BioConnect Link, propose des solutions novatrices pour divers besoins d‘authentification axés sur les petits espaces. Utilisant l’authentification adaptive via des authentificateurs mobiles fiables existants, tels que Cisco/Duo, Okta, PingID et BioConnect mobile et sa capacité d’identifiants HID Mobile intégrée, Link offre une expérience d’identification unique et élevée pour l’accès physique, sans remplacer l’infrastructure du lecteur. Link 1.4.2 continue cette tendance en cherchant à être surtout une solution complète pour accéder dans les petits espaces par le biais de solutions autonomes Key and Safe Cabinet basées sur la sécurité de niveau entreprise fiable de BioConnect, une expérience utilisateur intelligente, des alertes en temps réel et une robustesse qui fournissent des couches de redondance pour assurer que l’authentification de l’accès n’est pas affectée, même en étant hors ligne.

La BioConnect Trust Platform est conçue pour les grandes entreprises dotées d’infrastructures complexes à grande échelle. Cette nouvelle mise à jour sera disponible en juillet 2022.Veuillez rejoindre BioConnect le 15 juin, de midi à 17h00 EDT, pour assister à son Symposium client annuel virtuel. Inscrivez-vous maintenant à votre session préférée. https://bit.ly/3Lj9zol

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.