Block.one et d’importants investisseurs lancent Bullish Global grâce à un financement de 10 milliards USD et annoncent le prochain lancement de Bullish, la nouvelle plateforme d’échange de cryptomonnaies

Block.one, l’éditeur de logiciels à l’origine du logiciel open-source EOSIO, a annoncé aujourd’hui la constitution de sa nouvelle filiale Bullish Global, qui fonctionnera en tant qu’entité indépendante sous la supervision de sa société-mère. Bullish Global est dédiée au lancement, prévu pour cette année, de Bullish, une nouvelle plateforme d’échange de cryptomonnaies basée sur la blockchain et conçue pour combiner les performances, la confidentialité des utilisateurs et la conformité offertes par la technologie du carnet d’ordres centralisé avec les avantages verticalement intégrés, pour les utilisateurs, d’une architecture de marché financier décentralisée (DeFi).

La plateforme d’échange Bullish intègre de nouveaux outils automatisés de tenue de marché, de prêt et de gestion de portefeuille qui amélioreront la liquidité des actifs numériques et offriront à ses utilisateurs des fonctionnalités dont les acteurs historiques de la finance traditionnelle avaient jusqu’ici le monopole.

Bullish utilisera EOSIO et la blockchain publique EOS pour créer une piste d’audit validée par cryptographie, prouvable et inaltérable pour toutes les transactions effectuées sur la plateforme Bullish. Ainsi, ce sera la première fois qu’une plateforme haute performance de trading et de gestion d’actifs bénéficiera d’un état d’intégrité vérifiable de l’extérieur.

Bullish Global a été capitalisé à hauteur de 10 milliards USD de liquidités et d’actifs numériques grâce à un apport initial de 100 millions USD, 164 000 BTC (bitcoins) et 20 millions de tokens EOS par Block.one, auxquels se sont ajoutés 300 millions USD supplémentaires levés lors d’un tour de table d’investissement stratégique. Parmi les investisseurs de renom ayant mobilisé ces capitaux figurent Peter Thiel (Thiel Capital and Founders Fund), Alan Howard, Louis Bacon, Richard Li, Christian Angermayer, Galaxy Digital, et la banque d’investissement mondiale Nomura.

Outre leur participation à ce dernier cycle de financement de Bullish Global, Peter Thiel, Alan Howard, Richard Li et Christian Angermayer seront les conseillers principaux de la nouvelle société.

«La plateforme Bullish s’appuiera sur la technologie de la blockchain et sur une nouvelle architecture de marché pour révolutionner l’univers du trading haute performance en automatisant de manière transparente des fonctionnalités tierces coûteuses et en les transformant en outils de gestion de portefeuille générateurs de rendement. Bullish offrira ainsi aux institutions et aux particuliers un accès amélioré et plus sécurisé aux stratégies les plus récentes en matière d’investissement dans les cryptomonnaies», a déclaré Brendan Blumer, directeur général de Block.one

«La plateforme Bullish affiche un bilan robuste et son intégration verticale offre de la stabilité et de la liquidité à l’univers des cryptomonnaies. Je suis très heureux de rejoindre Bullish en tant qu’investisseur et conseiller au moment où elle entreprend un long et fructueux voyage», a déclaré Peter Thiel.

«À l’heure où nous assistons à la généralisation de l’adoption des monnaies numériques, le rapprochement réussi des actifs numériques et des acteurs institutionnels façonnera l’avenir du secteur financier et je suis ravi de participer à la mission de Bullish visant à donner à ses utilisateurs un contrôle à valeur ajoutée accrue sur leur avenir financier», a déclaré Alan Howard.

Selon Louis Bacon, «le marché des cryptomonnaies continue de bénéficier de son adoption progressive par les acteurs institutionnels et Bullish est bien placé pour tirer parti des structures de marché basées sur la blockchain qui joueront un rôle important s’agissant d’en faciliter l’accès pour les investisseurs institutionnels et individuels.»

«Bullish a mis en place une solide équipe de conseillers dédiée à la mise sur le marché de solutions innovantes et conformes et je suis ravi de la rejoindre et d’y apporter mon expérience pour accompagner Bullish vers le succès mondial», a ajouté Richard Li

Pour Michael Novogratz (Galaxy Digital), «L’envergure et l’échelle de Bullish combinées à l’expérience de Block.one dans l’ingénierie de la blockchain haute performance feront de Bullish un acteur formidable dès son premier jour d’activité. Je suis ravi d’accompagner son équipe dans cette aventure.»

Jez Mohideen, directeur des services numériques chez Nomura, a ajouté: «Nous sommes très heureux de rejoindre Bullish en tant qu’investisseurs et de travailler en étroite collaboration avec eux pour accélérer davantage encore l’institutionnalisation de la classe des actifs numériques.»

Enfin, Christian Angermayer a déclaré: «Je suis bullish, tout simplement !»

À propos de Block.one

Block.one est l’éditeur d’EOSIO, un logiciel de blockchain open-source de premier plan qui offre aux créateurs numériques les outils dont ils ont besoin pour construire l’infrastructure de blockchain hautement performante de demain. Block.one a pour but d’autonomiser les créateurs et les communautés en leur allouant des capitaux stratégiques et de promouvoir ses propres activités commerciales en s’appuyant sur sa technologie EOSIO afin d’accroître l’efficacité du marché, la transparence et l’harmonisation entre les participants. Pour plus d’informations, visiter le site Block.one

Clause de non-responsabilité

Important: Tout matériel fourni par Block.one est proposé sous réserve de cet avis important et nous vous invitons à prendre dûment connaissances des conditions qui y sont exposées. L’avis L’avis contient des informations importantes, des limitations et des restrictions concernant nos logiciels, publications, marques commerciales, ressources de tiers et déclarations prospectives. En accédant à tout matériel fourni par Block.one, vous admettez et acceptez les conditions de l’ avis.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.