Blue Ocean Robotics et sa filiale UVD Robots figurent au classement Robotics Business Review des 50 plus influentes sociétés robotiques au monde

Blue Ocean Robotics annonce avoir été retenu pour figurer au classement Robotics Business Review des 50 plus influentes sociétés robotiques au monde (RBR50) pour sa solution UVD Robots. La société est récompensée pour son travail avec UVD Robots, pour les avantages sanitaires de sa technologie et pour la demande croissante de ses capacités de désinfection.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200615005051/fr/

“Before we received the UVD robot, six of the hospital’s doctors had been infected with COVID-19. Since we started using the robot two months ago to disinfect, we have not had a single case of corona among doctors, nurses or patients,” said Christiano Huscher, chief surgeon at Gruppo Poloclinico Abano, which operates a number of private hospitals in Italy. UVD Robots is seeing not only growing interest by hospitals worldwide, but also from nursing homes and other healthcare institutions, schools and day care centers, with increased demand from shopping malls and commercial airports as well. (Photo: Business Wire)

“Before we received the UVD robot, six of the hospital’s doctors had been infected with COVID-19. Since we started using the robot two months ago to disinfect, we have not had a single case of corona among doctors, nurses or patients,” said Christiano Huscher, chief surgeon at Gruppo Poloclinico Abano, which operates a number of private hospitals in Italy. UVD Robots is seeing not only growing interest by hospitals worldwide, but also from nursing homes and other healthcare institutions, schools and day care centers, with increased demand from shopping malls and commercial airports as well. (Photo: Business Wire)

Fruit d’un savoir-faire en microbiologie, d’une technologie robotique autonome et d’une expertise en lumière ultraviolette, UVD Robots offre aujourd’hui la meilleure solution au monde de désinfection par rayons UV-C, qui élimine les pathogènes d’une pièce en 10 à 15 minutes. Ses robots désinfectants ont été déployés dans plus de 60 pays.

« UVD Robots occupe plus de 75% du marché mondial des robots de désinfection UV-C mobiles autonomes », déclare Claus Risager, PDG de Blue Ocean Robotics. « Avec la future croissance anticipée et nos deux à quatre années d’avance sur nos concurrents qui disposent de solutions brevetées, nous sommes l’acteur dominant du marché de demain. »

Né d’une collaboration avec le CHU d’Odense, Blue Ocean Robotics a créé UVD Robots en tant que filiale en 2014 pour résoudre le problème des infections nosocomiales. Une personne sur quinze se retrouve infectée à la suite d’une hospitalisation.

Eugene Demaitre, rédacteur en chef, The Robot Report et Robotics Business Review, déclare: « La solution a été lancée sur le marché avant même la pandémie de COVID-19. Depuis, UVD Robots a réussi à mettre à échelle sa capacité de production pour répondre à la demande mondiale pour des solutions de désinfection automatisée. Nous prévoyons que la société danoise figurant au RBR50 aidera les hôpitaux, mais aussi d’autres types d’établissements, à prévenir les infections. »

À propos de Blue Ocean Robotics

Blue Ocean Robotics développe, produit et commercialise des robots de services professionnels dans les secteurs de la santé, de l’hôtellerie, du bâtiment, de l’agriculture et d’autres marchés mondiaux. Le portefeuille de robots comprend les marques: UVD Robots, un robot désinfectant mobile; GoBe Robots, un robot de téléprésence mobile pour les communications, l’inclusion sociale et les améliorations climatiques en termes de CO2; et PTR Robots, un robot mobile pour une manipulation et une rééducation des patients en toute sécurité. Blue Ocean Robotics développe ses robots depuis l’identification du problème et la conception jusqu’à la mise à échelle. Chaque robot est géré par sa propre filiale, faisant de Blue Ocean Robotics la première usine de robotique au monde.

Téléchargez le dossier de presse ici

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.