Press release

Bouclier du business lors de la crise, le digital devient un levier de croissance incontournable pour le commerce

0
Sponsorisé par businesswire

53 % des entreprises interrogées considèrent le digital comme un moyen de développer le commerce local. A ces fins, elles expriment massivement la nécessité d’être accompagnées. C’est ce que révèle la 5e édition du baromètre Croissance & Digital de l’ACSEL réalisée par Ipsos auprès de plus de 700 entreprises du commerce et des services.

Un contexte économique et sanitaire plus clément, qui ouvre de belles perspectives

Les perspectives de chiffre d’affaires 2021 à mi-année : 37 % des entreprises tablent sur de la croissance contre seulement 12 % en 2020. 14 % prédisent une baisse, alors qu’elles étaient 47 % en septembre dernier. La tendance est donc clairement inversée, présageant une meilleure dynamique dans les prochains mois, boostée par l’effet « rentrée ».

Le digital a enfin toute sa place

41% des entreprises françaises reconnaissent que le digital contribue à leur chiffre d’affaires (à hauteur de +15% pour 20% d’entre elles), ce chiffre grimpe même à 60% lorsque l’on interroge les ETI. Dans un contexte de crise qui perdure, la transformation numérique est perçue par une moitié de participants au baromètre, comme un moyen de maintenir, voire de sauvegarder l’activité (+12 % vs l’édition précédente du baromètre). Mieux, une majorité (53 %) des entreprises interrogées considère désormais le digital comme un moyen de développer le commerce local.

Un besoin d’accompagnement clairement et massivement exprimé

1 entreprise de commerce et de services sur 5 estime avoir besoin d’un accompagnement dans le cadre de sa transformation digitale. Parmi elles, 56 % souhaitent un soutien technique (développement de site, mise en place de solutions de paiement…), dont près de 6 TPE sur 10. Les ETI, quant à elles, sont plus demandeuses d’une montée en compétences globale sur les questions de stratégie, de perspectives ou de retour sur investissement. A noter que 84 % des entreprises de plus de 20 salariés réclament un accompagnement pour faciliter l’appropriation des outils digitaux par les collaborateurs. Enfin, plus de la moitié ne disposent pas de compétences en interne pour accompagner la montée en puissance des pratiques liées au numérique et 60% en appellent même à une meilleure adaptation à leurs besoins des formations au digital (un axe prioritaire pour 14% d’entre elles, notamment pour les 20% des ETI et 20% des structures du commerce).

Vers une accélération de la digitalisation du business

Une majorité (52 %) de répondants mise sur le numérique pour accroître leur chiffre d’affaires. Près de 30 % de ceux qui ont choisi de vendre sur les réseaux sociaux l’ont fait au cours des 12 derniers mois, tout comme près de 20 % de ceux ayant développé leur propre site marchand. Un constat renforcé par le fait que près 6 entreprises sur 10 misant sur de la croissance en 2021 ont aussi investi sur les canaux digitaux.

Une omnicanalité plébiscitée

Au cours de l’année qui vient de s’écouler, l’omnicanalité a été davantage priorisée, appréciée pour son impact sur la croissance par les entreprises ayant mis en place des actions concrètes. Ainsi, pour 32 % (+6 pts vs 2020) des entreprises ayant un point de vente, le développement d’une stratégie omnicanale est en soi un objectif, en particulier parmi les ETI (61 % d’entre elles).