Press release

Cegedim : Publication des Résultats Annuels 2016

0 0
Sponsorisé par GlobeNewsWire
 




COMMUNIQUE DE PRESSE

Information financière annuelle au 31 décembre 2016


IFRS – Information réglementée – Auditée

La transformation du business model de Cegedim est bien engagée, le repositionnement stratégique porte ses premiers fruits.

  • Chiffre d'affaires en croissance organique de 4,4% en 2016
  • UN EBITDA ajusté en recul sur l'année mais en croissance au quatrième trimestre
  • Nombreux lancements de nouveaux produits
  • La dynamique de croissance devrait s'accélérer au quatrième trimestre 2017
Disclaimer : La direction de Cegedim estime que la mesure de l'EBITDA Ajusté (non-IFRS), lorsqu'elle est considérée en conjonction avec les états financiers IFRS, est utile aux investisseurs et à la direction pour appréhender les activités et les tendances opérationnelles en cours. L'EBITDA ajusté correspond à l'EBITDA consolidé retraité de l'impact négatif de 4 millions d'euros de la dépréciation des créances clients dans la division Professionnels de santé.


Conférence téléphonique le 22 mars 2017 à 18h15 (heure de Paris)
FR 
: +33 1 70 77 09 37
USA
 : +1 866 907 59 28
UK
 : +44 (0)20 7107 1613
Pas de code d'accès requis
Le webcast est accessible depuis l'adresse :
http://bit.ly/2lPms19

Boulogne-Billancourt, le 22 mars 2017

Cegedim
, entreprise innovante de technologies et de services, enregistre pour l'exercice 2016 un chiffre d'affaires consolidé de 440,8 millions d'euros, en progression de 3,4% en données publiées et de 4,4% en données organiques par rapport à la même période en 2015. L'EBITDA s'établit à 61,4 millions d'euros pour l'exercice 2016, en recul de 21,8% par rapport à la même période en 2015. L'EBITDA ajusté s'établit à 65,4 millions d'euros  pour l'exercice 2016, en recul de 16,7% par rapport à la même période en 2015.

La transformation du business model initiée à l'automne 2015 commence à porter ses fruits comme le montre la croissance en données organiques du chiffre d'affaires de 5,4% sur le quatrième trimestre et de 4,4% sur l'année 2016. Le recul de l'EBITDA s'explique principalement par la mise en oeuvre de ce plan de transformation : basculement vers les offres de services à service complet (BPO), SaaS et efforts consentis en matière de R&D. Le changement de stratégie dans la gestion de deux litiges clients américains s'est notamment traduit par la signature de protocoles entraînant le passage de créances significatives en pertes sur 2016. Celles-ci ne pouvant être classées en charges exceptionnelles selon les normes IFRS, le Groupe communique sur un EBITDA ajusté.

Cette transformation a entraîné en 2016 plusieurs changements de dirigeants au sein de l'activité
Professionnels de Santé
aux USA, au Royaume-Uni et en France. Dans le même temps les investissements consentis en R&D ont permis de mettre sur le marché de nombreux nouveaux produits notamment en mode SaaS. Par exemple, le Groupe a commencé à commercialiser l'offre
Smart Rx
pour les pharmaciens français,
Pulse Cloud Practice Management
pour les médecins américains,
Vision anywhere
pour les médecins anglais et une plateforme de dématérialisation de factures en mode full SaaS utilisant une technologie open source. Le Groupe a également significativement développé son offre de BPO pour les médecins américains, les RH et les compagnies d'assurances avec en particulier la signature d'un contrat très significatif de BPO avec le groupe de protection sociale KLESIA et en fin d'année avec le groupe mutualiste YSTIA.



Compte de résultat simplifié

2016 2015 Var.
En M€En % En M€En %En %
Chiffre d'affaires 440,8100,0% 426,2100,0% +3,4%
EBITDA 61,413,9% 78,518,4%-21,8%
EBITDA ajusté 65,414,8% 78,518,4%-16,7%
Dotation aux amortissements -34,3 -30,4+12,8%
Résultat opérationnel courant 27,16,1% 48,111,3% -43,7%
Produits et charges non courants -24,1 -6,7+261,5%
Résultat opérationnel 2,90,7% 41,49,7% -92,9%
Coût de l'endettement financier net -25,8  -40,8 -36,8%
Charge d'impôt -4,1  17,6 n.m.
Résultat net consolidé des activités poursuivies -25,6  19,5  n.m.
Résultat net des activités cédées et visant à être cédées -1,1  47,5 n.m.
Résultat net part du Groupe -26,7  67,0 n.m.
Résultat courant par action -0,9  1,6 n.m.

Pour l'exercice 2016,
Cegedim
a enregistré un chiffre d'affaires consolidé Groupe de 440,8 millions d'euros, en progression de 3,4% en données publiées. Hors effet défavorable de conversion de devises de 1,7% et effet favorable de périmètre de 0,8%, le chiffre d'affaires a progressé de 4,4%.

En organique, la division
Assurance santé, RH et e-services
progresse de 10,5% alors que la division
Professionnels de santé
recule de 2,8%

L'EBITDA
a reculé de 17,1 millions d'euros, ou 21,8%, à 61,4 millions d'euros. La marge est ainsi de 13,9% en 2016 contre 18,4% en 2015. Il est à noter, que plus de 72% du recul a eu lieu au premier semestre 2016.

L'EBIDTA ajusté
s'établit à 65,4 millions d'euros en 2016 en recul de 13,1 millions d'euros soit 16,5%. La marge recule à 14,8% en 2016 contre 18,4% en 2015.

Les dépréciations
ont progressé de 3,9 millions d'euros, passant de 30,4 millions d'euros pour l'exercice 2015 à 34,3 millions d'euros pour l'exercice 2016. L'accroissement de l'amortissement de la R&D sur la période est de 1,1 million d'euros.

L'EBIT courant
a reculé de 21,0 millions d'euros sur l'exercice 2016, ou 43,7%, à 27,1 millions d'euros. La marge recule à 6,1% pour l'exercice 2016 contre 11,3% pour l'exercice 2015.

Les éléments exceptionnels
s'établissent à une charge de 24,1 millions pour l'exercice 2016 contre une charge de 6,7 millions d'euros un an plus tôt. Cette progression résulte principalement d'une hausse de 5,4 millions d'euros des coûts de restructuration liée à la mise en place de la nouvelle organisation du Groupe, pour 7,5 millions d'euros de provision pour dépréciation des immobilisations incorporelles lié à du « legacy software », pour 4,6 millions d'euros d'amende liés au litige Tessi et au coût de déménagement du siège social.

Le coût de l'endettement financier net
s'établit à 25,8 millions d'euros en 2016 contre 40,8 millions d'euros en 2015, soit en recul de 15,0 millions d'euros, ou 36,8%. Il représentait 5,8% du chiffre d'affaires en 2016 contre 9,6% en 2015. Ce recul reflète l'impact positif sur les frais financiers du remboursement anticipé de l'emprunt obligataire 2020 de coupon 6,75% au premier trimestre 2016 à la suite de la mise en place, en janvier 2016, d'un RCF de 200 millions d'euros au taux de 1,4%. Au premier semestre les charges se sont élevées à 23,9 millions d'euros contre 1,9 million d'euros au second semestre.

La charge d'impôts
s'établit en une charge de 4,1 millions d'euros en 2016 contre un produit de 17,6 millions d'euros en 2015, soit en recul de 21,7 millions d'euros. Cette évolution résulte principalement de la non-activation d'impôts différés en 2016 contrairement à 2015.

Ainsi
, le résultat net consolidé des activités poursuivies
s'établit en une perte de 25,6 millions d'euros en 2016 contre un bénéfice de 19,5 millions en 2015.
Le résultat net courant par action
s'établit en une perte de 1,2 euro en 2016 contre un bénéfice de 1,6 euro un an plus tôt.



Analyse de l'évolution de l'activité par division

  • Chiffres clés par division
    Chiffre d'affaires
 
EBIT courant   EBITDA   EBITDA Ajusté
en millions d'euros   2016 2015   2016 2015   2016 2015   2016 2015
Assurance santé, RH et e-services 262,3234,7 28,630,5 43,946,5 43,946,5
Professionnels de santé 175,2187,2 3,218,7 16,930,0 20,930,0
Activités non réparties 3,34,2 -4,7-1,1 0,72,0 0,72,0
Cegedim   440,8 426,2   27,1 48,1   61,4 78,5   65,4 78,5
  • Assurance santé, RH et e-services

Pour l'exercice 2016, le chiffre d'affaires de la division s'établit à 262,3 millions d'euros, en croissance de 11,8% en données publiées. L'acquisition d'Activus, en juillet 2015 au Royaume-Uni, a contribué positivement à hauteur de 1,4%. L'effet de change est quasi inexistant. En données organiques, le chiffre d'affaires est en progression de 10,5% sur la période.


La division Assurance santé, RH et e-services représente 59,5% du chiffre d'affaires Groupe consolidé contre 55,1% à la même période l'an dernier.

Cette croissance significative du chiffre d'affaires en 2016 résulte principalement :

  • Au sein de
    Cegedim Insurance Solutions
    de la progression à deux chiffres de l'activité BPO pour le monde de l'assurance santé et des mutuelles avec
    iGestion
    , de la croissance toujours soutenue de l'activité de traitement de flux de tiers payant et de la très belle performance de l'activité logiciels et services dédiés à l'assurance de personnes avec une croissance à deux chiffres au quatrième trimestre, et ceci, malgré l'effet du basculement en mode SaaS.
  • De l'excellente dynamique de l'activité
    Cegedim e-business
    avec une forte accélération de la croissance au quatrième trimestre.
    Cegedim e-business
    a pleinement bénéficié au cours de ce trimestre de la mise en production de nouveaux clients sur sa plateforme SaaS d'échanges dématérialisés de données,
    Global Information Services
    , incluant les plateformes de paiement.
  • Du démarrage de nombreux clients sur la plateforme SaaS de gestion des ressources humaines de
    Cegedim SRH
    , se traduisant par une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires sur l'année.

Sur l'exercice 2016, l'EBITDA de la division s'établit à 43,9 millions d'euros, en recul de 2,6 millions d'euros, soit 5,7%. La marge s'établit ainsi à 16,7% contre 19,8% il y a un an. Il est à noter que l'EBITDA a été en hausse de 0,5 million d'euros au quatrième trimestre.

Ce recul de l'EBITDA a eu lieu au premier semestre 2016, avec un recul de 2,9 millions d'euros. Au second semestre l'EBITDA a progressé de 0,5 million d'euros. Ce recul résultait principalement :

  • Des coûts liés aux démarrages de clients en BPO
    pour
    iGestion
    ;
  • De l'impact du basculement en mode SaaS des principales offres de
    Cegedim Insurance Solutions
    et du démarrage de nouveaux clients et de nouveaux projets ;
  • D'un séquencement différent des campagnes en 2016 par rapport à 2015 pour l'activité
    RNP
    .

Il a été partiellement compensé par la progression des activités
Cegedim e-business
et
Cegedim SRH
, et par la bonne performance de l'activité de traitement des flux de tiers payant.



  • Professionnels de santé

Pour l'exercice 2016, le chiffre d'affaires de la division s'établit à 175,2 millions d'euros, en recul en données publiées de 6,4%. Les effets de change ont contribué négativement à hauteur de 3,7%. Il n'y a pas d'effet périmètre. En données organiques, le chiffre d'affaires est en recul de 2,8% sur la période.


La division Professionnels de santé représente 39,7% du chiffre d'affaires Groupe consolidé contre 43,9% à la même période l'an dernier.

Ce recul du chiffre d'affaires en 2016 et au dernier trimestre résulte principalement :

·          D'un basculement en mode SaaS de clients sur certains marchés qui s'orientent de façon prépondérante vers les offres en mode Cloud/SaaS.

·          De l'attentisme, en 2016, des médecins anglais de la version SaaS, qui est sortie en janvier 2017.

·          En France, de la commercialisation à partir uniquement de septembre 2016 de la nouvelle offre
Smart Rx
. Il s'agit d'une solution complète de gestion de l'officine basée sur une architecture hybride, combinant Cloud et local et permettant le travail en réseau inter-officines et inter-professionnels de santé. La sortie de cette nouvelle offre combinée à la mise en place d'une nouvelle organisation devrait permettre à cette activité de retrouver le chemin de la croissance dans les prochains mois.

Ce recul est partiellement contrebalancé par :

  • La croissance à deux chiffres sur l'année de
    Pulse
    , cependant en légère décroissance au dernier trimestre à la suite de décalages de certains projets principalement sur les offres RCM. Le Groupe a mis en place une nouvelle organisation plus réactive qui devrait permettre de retrouver le chemin de la croissance pérenne, en particulier dans le BPO.
  • La croissance soutenue des offres à destination des kinésithérapeutes et infirmières en France.
  • La croissance à deux chiffres de Cegelease
    ,
    offre de location financière.

Sur l'exercice 2016, l'EBITDA de la division s'établit à 16,9 millions d'euros, en recul de 13,2 millions d'euros, soit 43,8%. La marge s'établit ainsi à 9.6% contre 16,0% il y a un an. L'EBITDA Ajusté s'établit à 20,9 millions, en recul de 9,2 millions d'euros, soit 30,5%. La marge s'établit ainsi à 11,9% contre 16,0% il y a un an. Il est à noter que l'EBITDA ajusté a été en hausse de 0,5 million d'euros au quatrième trimestre.

Ce recul de l'EBITDA résulte principalement d'investissements réalisés afin d'assurer la croissance future. En effet, le Groupe a été pénalisé principalement par les investissements réalisés :

  • En France, pour le développement de la nouvelle offre hybride pour les officines ;
  • Aux USA, sur les activités RCM (Revenue Cycle Management), EHR en mode SaaS ;
  • Au Royaume-Uni afin de disposer en 2017 d'une offre en mode SaaS à destination des médecins.

Par ailleurs, le basculement des médecins belges vers une offre SaaS et la réorganisation durant l'été de l'activité aux USA ont pénalisé l'EBITDA.

Ce recul a été partiellement compensé par la croissance de l'activité d'informatisation, en France, des kinésithérapeutes et des infirmières.

  • Activités non réparties

Pour l'exercice 2016, le chiffre d'affaires de la division s'établit à 3,3 millions d'euros, en recul de 21,6% en données publiées et organiques. Il n'y a pas d'effet de change et aucune variation de périmètre.


Les Activités non réparties représentent 0,7% du chiffre d'affaires Groupe consolidé contre 1,0% à la même période l'an dernier.

Cette évolution reflète un retour à un niveau de facturation normal.

Sur l'exercice 2016, l'EBITDA de la division s'établit à 0,7 million d'euros, en recul de 1,3 million d'euros, par rapport à  il y a un an.

Ce recul de l'EBITDA reflète le retour à un niveau de marge normal


Ressources financières

Le total du bilan consolidé
de
Cegedim
s'élevait, au 31 décembre 2016, à 709,1 millions d'euros.

Les écarts d'acquisition
représentaient 199,0 millions d'euros au 31 décembre 2016 contre 188,5 millions d'euros à fin 2015. Cet accroissement de 10,4 millions, soit 5,5%, s'explique principalement par l'acquisition de la société
Futuramedia Group
en novembre 2016 en France pour 17,3 millions d'euros partiellement contrebalancé par l'affaiblissement de la livre Sterling vis-à-vis de l'euro pour 4,5 millions d'euros. Les écarts d'acquisition représentaient 28,1% du total du bilan au 31 décembre 2016, contre 21,8% au 31 décembre 2015.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie
s'établissaient à 20,8 millions d'euros au 31 décembre 2016, en recul de 210,5 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2015. Ce recul résulte principalement du remboursement anticipé de l'emprunt obligataire 2020 pour un nominal de 340,1 millions d'euros, du payement de la prime de remboursement anticipé pour 15,9 millions d'euros, l'incidence de variation de périmètre pour 21,4 millions d'euros, partiellement compensé par le tirage de 190,0 millions d'euros de la facilité de crédit revolver de 200,0 millions d'euros. La trésorerie et équivalents de trésorerie représentaient 2,9% du total bilan au 31 décembre 2016 contre 26,8% au 31 décembre 2015.

Les capitaux propres
ont reculé de 39,1 millions d'euros, soit 17,29%, s'établissant à 188,9 millions d'euros au 31 décembre 2016 contre 228,1 millions d'euros au 31 décembre 2015. Ils représentaient 26,6% du total bilan au 31 décembre 2016, contre 26,4% au 31 décembre 2015.

La dette financière nette
s'est établie à 226,8 millions d'euros à la fin décembre 2016 en progression de 59,2 millions d'euros par rapport à fin décembre 2015. Il est à noter que 41,6 millions d'euros des 59,2 millions d'euros sont liés aux acquisitions et au refinancement de la dette obligataire. Elle représentait 120,1% des capitaux propres du Groupe au 31 décembre 2016.

Avant coût de l'endettement financier net et impôts, la capacité d'autofinancement
a atteint 57,5 millions d'euros au 31 décembre 2016 contre 76,0 millions d'euros au 31 décembre 2015.


Faits marquants de la période

A l'exception des faits indiqués ci-dessous, il n'y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

  • Nouvelle facilité de crédit

En janvier 2016, le Groupe a mis en place une nouvelle facilité de crédit sous la forme d'un RCF de 200 millions d'euros sur 5 ans. Le taux d'intérêt appliqué pour cette facilité de crédit est égal à Euribor plus une marge. L'Euribor est au choix de Cegedim à 1, 3 ou 6 mois sachant qu'en cas d'Euribor négatif, il est considéré comme étant égal à 0. La marge varie entre 0,70% et 1,40% en fonction du ratio de levier calculé semestriellement en juin et décembre.

  • Exercice de l'option de call sur l'intégralité de l'emprunt obligataire 2020

Le 1
er
avril 2016, Cegedim a exercé son option de call sur l'intégralité de l'emprunt obligataire 6,75% à échéance 2020, code ISIN XS0906984272 et XS0906984355, pour un montant total en principal de 314 814 000,00 euros et au prix de 105,0625% soit une prime totale de 15 937 458,75 euros. La société a procédé à l'annulation de ces titres. L'opération a été financée par un tirage partiel du RCF négocié en janvier 2016 combiné au produit de cession à IMS Health. A l'issue de l'opération, l'endettement du Groupe est constitué du prêt subordonné FCB pour 45,1 millions d'euros, du tirage partiel du RCF de 200 millions d'euros et de facilités de découverts.

  • S&P a revu à la hausse la notation de Cegedim à BB avec perspective positive

A la suite de l'annonce de l'opération de remboursement de l'intégralité de l'emprunt obligataire 6,75% à échéance 2020, l'agence de notation Standard and Poor's a revu à la hausse le 28 avril 2016, la notation de Cegedim qui s'établit désormais à BB, perspective stable.

  • Acquisition de la société Futuramedia Group

Cegedim, a annoncé le 2 novembre 2016 la signature d'un protocole d'acquisition de Futuramedia Group. Cette transaction renforce l'offre digitale de sa filiale RNP, spécialiste de l'affichage en pharmacie en France. L'acquisition a été définitivement signée le 30 novembre 2016.

Futuramedia Group a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires d'environ 5,4 millions d'euros. Cette acquisition aura un effet relutif sur les marges du Groupe Cegedim et contribuera au périmètre de consolidation du Groupe à compter du 1
er
janvier 2017.

  • Cession du fonds de commerce Kadrige

Le fonds de commerce Kadrige a été cédé à IMS Health le 9 novembre 2016.



Opérations et événements importants post clôture

A l'exception des faits indiqués ci-dessous, il n'y a eu postérieurement à la clôture et à la connaissance de la société, aucun évènement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

  • Litige avec la société Tessi

Le 10 février 2017, Cegedim a reçu une condamnation à payer 4 636 000 euros à la société Tessi pour manquement à certaines de ses obligations au titre du contrat de cession d'un périmètre d'activités conclu le 2 juillet 2007.

Cegedim a décidé de faire appel de cette condamnation.

  • Litige avec la société Euris

Cegedim a reçu conjointement avec IMS Health une assignation de la société Euris pour concurrence déloyale. Cegedim a engagé une procédure pour faire acter que seul IMS Health aurait dû être assigné.

  • Mise en place d'une couverture partielle des taux d'intérêt

Afin de couvrir en partie l'exposition à la variation des taux Euro du Groupe issue de la mise en place du RCF. Le Groupe a réalisé une opération de swap de taux le 17 février 2016. Il s'agit d'un swap à prime nulle receveur Euribor 1 mois si ce dernier est strictement supérieur à 0%, autrement Cegedim reçoit 0, payeur taux fixe au taux de 0,2680%.

  • Acquisition de la société B.B.M Systems au Royaume-Uni

Cegedim, à travers sa filiale Alliadis Europe Ltd, a acquis le 23 février 2017 la société B.B.M Systems au Royaume-Uni. Cette transaction renforce l'expertise du Groupe dans le développement d'offres en mode Cloud à destination des médecins généralistes.

B.B.M Systems a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires d'environ 0,7 million d'euros et est profitable. Elle contribuera au périmètre de consolidation du Groupe à compter du 1
er
mars 2017.


Perspectives

En 2017, le Groupe continue de se réinventer, innover et investir en transformant son business model. La transformation du business model étant bien engagée, la dynamique de croissance devrait s'accélérer au quatrième trimestre 2017 et assurer, à l'avenir, une amélioration de la rentabilité.

Ainsi, Cegedim anticipe pour 2017 :

  • Un chiffre d'affaires en croissance, comprise entre 4,0% et 6,0%, à taux de change et périmètre constant.
  • Un EBITDA compris entre 66,0 millions d'euros et 72,0 millions d'euros.

Cegedim devrait bénéficier pleinement des effets positifs de ses investissements, réorganisations et transformations en 2018.

En 2017, le Groupe n'anticipe pas d'acquisitions significatives. Enfin, le Groupe ne communique pas de prévisions ni d'estimations du bénéfice.

  • Impact potentiel du « Brexit »

En 2016, le Royaume-Uni contribuait à hauteur de 12,7% au chiffre d'affaires consolidé du Groupe et de 14,8% à l'EBIT courant consolidé du Groupe.

Cegedim opère au Royaume-Uni en monnaie locale, comme dans tous les pays où le Groupe est présent. Ainsi, l'impact sur la marge d'EBIT courant consolidée du Groupe devrait être non significatif.

En termes de politique de santé, le Groupe n'a pas identifié de programme européen majeur et considère que la politique de santé conduite au Royaume-Uni ne sera que marginalement impactée par le Brexit.

  • Publication trimestrielle

A partir de 2017, Cegedim publiera uniquement les résultats annuels et semestriels. Le chiffre d'affaires continuera à être publié en trimestriel.

Les données figurant ci-dessus comprennent des indications sur les objectifs de performances financières à venir de Cegedim. Ces informations, de nature prospective, se fondent sur les opinions et hypothèses des dirigeants du Groupe à la date du présent communiqué et impliquent des risques et incertitudes. Pour plus d'informations sur les risques affectant Cegedim, le lecteur est prié de se reporter aux points 2.4 « Risques » 3.7 « Perspectives » du Document de Référence 2016 qui sera déposé auprès de l'AMF au plus tard le 31 mars 2017.




23 mars 2017

à 10h00




27 avril 2017
après bourse




15 juin 2017
 à 9h30




27 juillet 2017
après bourse




21 septembre 2017
après bourse




Réunion SFAF




Chiffre d'affaires du T1 2017




Assemblé Générale




Chiffre d'affaires T2 2017




Résultats du premier semestre 2017


Agenda financier

22 mars 2017, à 18h15
(heure de Paris)
Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, animée par Jan Eryk Umiastowski, Directeur des Investissements et des Relations Investisseurs de Cegedim.


La présentation des résultats 2016 est disponible :




Sur le site :
http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx




Sur l'application mobile de la communication financière Cegedim IR, téléchargeable sur
http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx
.




Le webcast est accessible depuis l'adresse :
http://bit.ly/2lPms19
Numéros d'appel
 :
France :
+33 1 70 77 09 37




États-Unis :
+1 9075928




Royaume-Uni et autres :
+44 (0)20 7107 1613

Pas de Code d'accès requis


Informations additionnelles

Le Comité d'Audit s'est réuni le 20 mars 2017. Le Conseil d'Administration s'est réuni le 22 mars 2017 et a arrêté les comptes consolidés pour l'exercice 2016. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et le rapport de certification sera émis après finalisation de la vérification du rapport de gestion.
Le Document de référence sera disponible d'ici au 31 mars 2017 sur :



  • notre site

En français :
http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/rapports.aspx




En anglais : http://www.cegedim.com/finance/documentation/Pages/reports.aspx



  • l'application mobile de la communication financière Cegedim IR

Téléchargeable sur http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.




Annexes


Etats financiers consolidés au 31 décembre 2016

  • Actif au 31 décembre 2016
En milliers d'euros 31.12.2016 31.12.2015
Ecarts d'acquisition 198 995 188 548
Frais de développement12 15216 923
Autres immobilisations incorporelles127 293108 166
Immobilisations Incorporelles 139 445 125 089
Terrains459459
Constructions4 7125 021
Autres immobilisations corporelles26 54816 574
Immobilisations en cours50851
Immobilisations Corporelles 32 227 22 107
Titres de participation1 0981 098
Prêts3 5083 146
Autres immobilisations financières4 1265 730
Immobilisations financières – hors titres des sociétés mises en équivalence 8 733 9 973
Titres des sociétés mises en équivalence9 49210 105
État – Impôt différé28 78428 722
Créances clients : part à plus d'un an29 58426 544
Autres créances : part à plus d'un an01 132
Actif non courant 447 260 412 219
En cours de service1 034
Marchandises6 7358 978
Avances, acomptes sur commandes1 773218
Créances clients : part à moins d'un an167 361161 923
Autres créances : part à moins d'un an53 89032 209
Equivalents de trésorerie8 000153 001
Trésorerie12 77178 298
Charges constatées d'avance10 25816 666
Actif courant 261 823 451 293
Actifs des activités destinées à être cédées768
Total Actif 709 082 864 280




  • Passif et capitaux propres au 31 décembre 2016
En milliers d'euros 31.12.2016 31.12.2015
Capital social13 33713 337
Réserve Groupe204 723139 287
Ecart de conversion Groupe-2 3918 469
Résultat Groupe-26 74766 957
Capitaux propres part du Groupe 188 921 228 051
Intérêts minoritaires (réserves)939
Intérêts minoritaires (résultat)1441
Intérêts minoritaires2379
Capitaux propres 188 944 228 130
Dettes financières244 01351 723
Instruments financiers1 9873 877
Dépôts différés passifs6 4536 731
Provisions23 44119 307
Autres passifs13 25114 376
Passifs non courants 289 145 96 014
Dettes financières3 582347 213
Instruments financiers115
Dettes fournisseurs et comptes rattachés62 41954 470
Dettes fiscales et sociales78 81070 632
Provisions3 2972 333
Autres passifs82 87461 657
Passif courant 230 993 536 311
Passif des activités décidées à être cédées3 823
Total Passif 709 082 864 280






  • Compte de résultats au 31 décembre 2016
En milliers d'euros 31.12.2016 31.12.2015
Chiffre d'affaires 440 846 426 158
Autres produits de l'activité-35 004-39 787
Achats consommés-125 635-109 142
Charges externes-7 793-8 856
Impôts et taxes-206 092-187 021
Frais de personnel-4 727-3 415
Dotations et reprises aux provisions1 034
Variation des stocks de produits en cours et de produits finis-1 219577
Autres produits et charges d'exploitation 61 410 78 513
EBITDA-34 338-30 438
Dotations aux amortissements 27 072 48 075
Résultat opérationnel courant
Dépréciation écarts d'acquisition-24 124-6 673
Produits et charges non récurrents-24 124-6 673
Autres produits et charges opérationnels non courants2 94841 402
Résultat opérationnel1 3671 369
Produits de trésorerie & d'équivalents de trésorerie-29 263-36 342
Coût de l'endettement financier brut2 142-5 809
Autres produits et charges financiers -25 755 -40 782
Coût de l'endettement financier net-3 308-2 383
Impôts sur les bénéfices-77419 996
Impôts différés -4 082 17 612
Total d'impôt1 2531 305
Quote-part du Résultat net des sociétés mises en équivalence-25 63619 538
Résultat net des activités poursuivies-1 09647 460
Résultat net des activités cédées-26 73266 998
Résultat net consolidé -26 746 66 957
Part du Groupe1441
Intérêts minoritaires13 960 02413 958 112
Nombre moyen d'actions hors autocontrôle-0,9 1,6
Résultat courant par action (en euros)-1,2 4,8
Résultat par action (en euros)Néantnéant
Instruments dilutifs-1,9 4,8
Résultat dilué par action (en euros) 440 846 426 158




  • Tableau de flux de trésorerie au 31 décembre 2016
En milliers d'euros 31.12.2016 31.12.2015
Résultat net consolidé
-26 733

66 998
Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence-1 253-1 348
Dotations aux amortissements et provisions56 13331 546
Plus ou moins values de cession-548-46 857

Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net


et impôt
27 598 50 339
Coût de l'endettement financier net25 77240 120
Charges d'impôt4 083-14 431

Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net


et impôt
57 454 76 028
Impôt versé-5 687-12 127
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : besoin-24 072

Flux de trésorerie générés par l'activité après impôt versé et variation


du besoin en fond de roulement (a)
6 801
Dont flux net de trésorerie générés par l'activité des activités non poursuivies 58 569 39 829
Acquisitions d'immobilisations incorporelles 4 021 6 419
Acquisitions d'immobilisations corporelles-46 622-51 229
Acquisitions d'immobilisations financières-15 209-10 231
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles
Cessions d'immobilisations financières8481 416
Incidence des variations de périmètre
(1)
-1 277927
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence-21 425336 347
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (b)2 02681
Dont flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités non poursuivies -81 659 277 311
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère -828 -7 482
Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées
Augmentation de capital en numéraire-87-69
Emissions d'emprunts
Remboursements d'emprunts190 000
Intérêts versés sur emprunts-340 292-147 563
Autres produits et charges financiers versés ou reçus-33 029-42 681
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (c)-112-1 130
Dont flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement des activités non poursuivies -183 520 -191 443
Variation de trésorerie hors effet devises (a+b+c) -16 -852
Incidence des variations de cours des devises -206 610 125 698
Variation de trésorerie-7872 707
Trésorerie nette d'ouverture -207 398 128 405
Trésorerie nette de clôture228 12099 715








Activités non réparties :
Cette division regroupe à la fois des activités inhérentes au statut de tête de Groupe coté, et des activités de support aux divisions du Groupe.




BNPA :
pour Bénéfice Net Par Action. Le BNPA est un indicateur financier spécifique que le Groupe définit comme le résultat net divisé par la moyenne pondérée du nombre d'actions en circulation.




Charges opérationnelles :
Elles sont définies comme les achats consommés, les charges externes et les frais de personnel.




Chiffre d'affaires à changes constants :
Lorsqu'il est fait référence aux variations du chiffre d'affaires à changes constants, cela signifie que l'impact des variations de taux de change a été exclu. Le terme « à change constant » recouvre la variation résultant de l'application des taux de change de la période précédente sur l'exercice actuel, toutes choses restant égales par ailleurs.




Chiffre d'affaires à périmètre constant :
L'effet des changements de périmètre est corrigé en retraitant les ventes de l'exercice antérieur de la manière suivante :




– en retirant la partie des ventes provenant de l'entité ou des droits acquis pour une période identique à la période pendant laquelle ils ont été détenus sur l'exercice en cours ;




– de même, lorsqu'une entité est cédée, les ventes pour la partie en question sur l'exercice antérieur sont éliminées.




Données organiques :
à périmètre et changes constants




Croissance interne :
la croissance interne recouvre la croissance résultant du développement d'un contrat existant, notamment du fait de la hausse des tarifs et/ou volumes distribués ou traités, des nouveaux contrats, des acquisitions d'actifs affectés à un contrat ou un projet particulier.




Croissance externe :
la croissance externe recouvre les acquisitions intervenues sur l'exercice présent ainsi que celles ayant eu un effet partiel sur l'exercice passé, nettes de cessions, d'entités et/ou d'actifs.




EBIT :
pour Earnings Before Interest and Taxes. Il correspond au chiffre d'affaires net duquel sont déduites les charges d'exploitation (telles que salaires, charges sociales, matières, énergie, études, prestations, services extérieurs, publicité, etc.). Il correspond au résultat d'exploitation pour le Groupe Cegedim.




 
EBIT courant :
il correspond à l'EBIT retraité des éléments exceptionnels tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond au résultat d'exploitation courant pour le Groupe Cegedim.
EBITDA :
pour Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization. On parle d'EBITDA lorsque les amortissements et réévaluations ne sont pas pris en compte. Le «D» désigne l'amortissement des immobilisations corporelles (telles que bâtiments, machines ou véhicules) alors que le «A» désigne l'amortissement des immobilisations incorporelles (brevets, licences, goodwill).




L'EBITDA est retraité des éléments non-courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond à l'excédent brut d'exploitation courant pour le Groupe Cegedim.




EBITDA ajusté :
La direction de Cegedim estime que la mesure de l'EBITDA Ajusté (non-IFRS), lorsqu'elle est considérée en conjonction avec les états financiers IFRS, est utile aux investisseurs et à la direction pour appréhender les activités et les tendances opérationnelles en cours. L'EBITDA ajusté correspond à l'EBITDA consolidé retraité de l'impact négatif de 4 millions d'euros de la dépréciation des créances clients  dans la division Professionnels de santé.




Endettement Financier Net :
L'Endettement Financier Net représente la dette financière brute (les dettes financières non courantes, courantes, les concours bancaires, le retraitement de la dette au coût amorti et les intérêts courus sur emprunts) nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie et hors réévaluation des dérivés de couverture de la dette.




Free cash flow :
le Free cash flow correspond au cash généré, net de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du besoin en fonds de roulement opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions, (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.




Marge opérationnelle :
est définie comme étant le ratio EBIT/chiffre d'affaires.




Marge opérationnelle courante :
est définie comme étant le ratio EBIT courant/chiffre d'affaires.




Trésorerie nette :
est définie comme étant le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie moins le montant des découverts bancaires.



Glossaire

A propos de Cegedim :




Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise innovante de technologies et de services spécialisée dans la gestion des flux numériques de l'écosystème santé et BtoB, ainsi que dans la conception de logiciels métier destinés aux professionnels de santé et de l'assurance. Cegedim compte plus de 4 000 collaborateurs dans 11 pays et a réalisé un chiffre d'affaires de 441 millions d'euros en 2016.


Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).


Pour en savoir plus :
www.cegedim.fr


Et suivez Cegedim sur Twitter :
@CegedimGroup
et
LinkedIn




Aude BALLEYDIER



Cegedim



Responsable Communication


et Relations Médias


Tél. : +33 (0)1 49 09 68 81


aude.balleydier@cegedim.fr




Jan Eryk UMIASTOWSKI


Cegedim


Directeur des Investissements


et Responsable Relations Investisseurs


Tél. : +33 (0)1 49 09 33 36


janeryk.umiastowski@cegedim.com




Guillaume DE CHAMISSO


Agence PRPA




 




Consultant Médias


Tél. : +33 (0)1 77 35 60 99


guillaume.dechamisso@prpa.fr
Suivez Cegedim :


      



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Cegedim SA via GlobeNewswire

HUG#2089883