Cegedim : Résultats semestriels 2021

 
COMMUNIQUE DE PRESSE

Information financière semestrielle au 30 juin 2021
IFRS – Information réglementée –Auditée

Cegedim : Fort rebond de l’activité au premier semestre 2021

  • Un chiffre d’affaires en croissance organique(1) de 6,2% au premier semestre
  • Un résultat opérationnel courant1 en hausse de 70,4% à 10,7 millions d’euros

Boulogne-Billancourt, France, le 16 septembre 2021 après bourse

Cegedim enregistre au premier semestre 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 251,2 millions d’euros, en progression de 6,3% en données publiées et de 6,2% en données organiques(1) par rapport à l’an dernier et un résultat opérationnel courant(1) en progression de 70,4% en données publiées à 10,7 millions d’euros.

Les performances du premier semestre 2021 ont été amplifiées par l’effet de base induit par le deuxième trimestre 2020 qui avait été particulièrement affecté par la crise sanitaire, principalement dans les activités « média en pharmacies » et « projets » dans le monde de l’assurance santé. A la suite de cette annonce, Laurent Labrune, Directeur Général Délégué de Cegedim, a déclaré :

« Ce début d’année est particulièrement dynamique avec la signature de plusieurs dossiers de tailles significatives dans l’activité projet, notamment pour le monde de l’assurance, récompensant ainsi les efforts d’investissement du Groupe en innovation. Nous avons également lancé Cegedim Santé en France, une nouvelle organisation et une nouvelle marque destinées à accélérer notre compétitivité par la convergence des produits et services de cette branche dédiée aux professionnels de santé, tout en répondant aux nouveaux enjeux de santé publique.

Bien que l’environnement reste volatile et incertain, et que les effets de la crise sanitaire se fassent toujours sentir, le chiffre d’affaires progresse de plus de 6% au premier semestre 2021 par rapport à 2020 et le résultat opérationnel courant se rapproche de celui du premier semestre 2019, reflétant notre positionnement unique au cœur de l’écosystème de la santé avec nos offres data, digital, logiciels, flux et services.

Enfin, les acquisitions des pépites Médimust et Kobus Tech permettent, entre autres, à Cegedim de devenir le premier éditeur logiciel médical en France(2) et d’adresser les besoins de plus de 100 000 professionnels de santé en France ».

Compte de résultat Groupe

 

 

S1 2021 S1 2020 Var. S1 2019
En M€ En M€ En % En M€
Chiffre d’affaires 251.2 236,2 +6,3% 245,8
EBITDA(1) 42,6 38,2 +11,3% 45,5
Marge EBITDA(1) 16,9% 16,2% +75 bps 18,5%
Dotation aux amortissements -31,8 -31,9 -0,4% -32,8
Résultat opérationnel courant(1) 10,7 6,3 +70,4% 12,6
Marge Résultat opérationnel courant(1) 4,3% 2,7% +161 bps 5,1%
Autres produits et charges opérationnels non courants (1) 4,1 -6,2 n.s. -16,3
Résultat opérationnel 14,8 0,1 n.s. -3,6
Marge Résultat opérationnel 5,9% 0,1% +585 bps -1,5%
Coût de l’endettement financier net -5,5 -4,6 +20,6% -4,5
Charge d’impôt -2,8 -0,2 n.s. -2,1
Résultat net part du Groupe 6,5 -4,7 n.s. -10,2
Résultat courant par action(1) en euro 0,4 -0,2 n.s. -0,4
Résultat par action(1) en euro 0,5 -0,3 n.s. -0,7

Le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 15,0 millions d’euros soit 6,3% à 251,2 millions d’euros au premier semestre 2021 contre 236,2 millions d’euros au premier semestre 2020. L’effet périmètre et l’effet devise sont quasiment inexistants. En données organiques(1), le chiffre d’affaires est en progression de 6,2 % sur la période.

Le résultat opérationnel courant(1) a progressé de 4,4 millions d’euros, soit de 70,4% pour s’établir à 10,7 millions d’euros au premier semestre 2021 contre 6,3 millions d’euros au premier semestre 2020. Il représente 4,3% du chiffre d’affaires au 30 juin 2021 contre 2,7 % au 30 juin 2020. Cette progression est la combinaison de la réduction des frais liés aux déplacements, réceptions et marketing, d’un moindre recours aux prestataires externes et de l’amélioration de la performance de la division Data & marketing reflétant la forte reprise de l’activité de communication digitale en officines en France, qui a été à l’arrêt pendant environ un mois l’an dernier.

Les autres produits et charges opérationnels non courants(1) représentent, au premier semestre 2021, un produit de 4,1 millions d’euros contre une charge de 6,2 millions d’euros au premier semestre 2020. Ce niveau, au premier semestre 2021, résulte pour 4,7 millions d’euros d’une indemnité de résiliation versée par un client dans le cadre de la fin anticipée d’un contrat de prestations de services qui courait initialement jusqu’en 2027. Le niveau du premier semestre 2020 s’explique par la dépréciation à hauteur de 4,3 millions d’euros de certains incorporels des activités logiciels médecins au Royaume-Uni, liés à de précédentes acquisitions.

Les dotations aux amortissements sont quasiment stables à 31,8 millions d’euros au premier semestre 2021 contre 31,9 millions d’euros au premier semestre 2020.

Le coût de l’endettement financier net a progressé de 0,9 million d’euros, soit 20,6% pour s’établir à 5,5 millions d’euros au premier semestre 2021 contre 4,6 millions d’euros au premier semestre 2020. Cette progression reflète l’impact des écarts de change, principalement la livre sterling. Il est à noter que le coût de l’endettement financier brut est stable par rapport au 30 juin 2020 du fait d’une dette très majoritairement à taux fixe.

La charge d’impôts a progressé de 2,6 millions d’euros pour s’établir à 2,8 millions d’euros au premier semestre 2021 contre une charge de 0,2 million d’euros au premier semestre 2020. Cette augmentation reflète la hausse de la charge d’impôt sur les bénéfices des sociétés françaises.

Le résultat net consolidé part du Groupe s’établit en un profit de 6,5 millions d’euros au premier semestre 2021 contre une perte de 4,7 millions au premier semestre 2020. Le résultat net par action s’établit en un profit de 0,5 euro au premier semestre 2021 contre une perte de 0,3 euro au premier semestre 2020. Le résultat par action courant(1) s’établit en un profit de 0,4 euro au premier semestre 2021 contre une perte de 0,2 euro un an plus tôt.

Analyse de l’évolution de l’activité par division

  • Logiciels & services
En millions d’euros

 

Premier semestre Variation
2021 2020 Publiée Organique(2)
Chiffre d’affaires 140,2 133,7 +4,9% +4,6%
Résultat opérationnel courant(1) 2,1 4,4 -52,0%
Marge 1,5% 3,3 -178 bps

Le chiffre d’affaires a bénéficié de la reprise des activités dites « de projets », principalement pour l’assurance santé et les ressources humaines, qui avaient été différées de plusieurs mois à cause des confinements. Ces projets reprennent en devant toutefois intégrer les contraintes du télétravail chez les clients, moins propice à la conduite du changement. Les activités d’informatisation des paramédicaux en France, de prise de rendez-vous, de téléconsultation et de gestion des ressources humaines sont également bien orientées.

Le Résultat opérationnel courant(1) a été pénalisé par un renforcement des embauches dans les équipes commerciales affectées au lancement des dernières offres du pôle Cegedim Santé ainsi que dans les équipes de développement travaillant sur des innovations ne répondant pas aux critères de capitalisation. Cependant, les activités pour l’assurance santé, la gestion des ressources humaines et d’informatisation des pharmaciens en France ont contribué positivement au ROC(1).

(1) Indicateur alternatif de performance. Cf. page 137à 139 du Document d’Enregistrement Universel 2020.

(2) A périmètre et taux de change constants.

  • Flux
En millions d’euros

 

Premier semestre Premier semestre
2021 2020 Publiée Organique(2)
Chiffre d’affaires 41,7 38,4 +8,7% +8,7%
Résultat opérationnel courant(1) 3,8 3,7 +4,0%
Marge 9,2% 9,6% -42bps

L’activité de digitalisation des processus dans l’échange de données dématérialisées, tous secteurs d’activité confondus, a connu une forte reprise commerciale et délivre les nombreux projets signés sur le premier semestre 2021 en s’appuyant sur de nouvelles embauches. L’activité de flux liés au remboursement des dépenses de santé a progressé au cours du deuxième trimestre, après avoir été pénalisée en début d’année par les restrictions sanitaires entrainant un moindre recours des Français aux soins de santé.

Cette dynamique a permis d’amorcer solidement le rebond du résultat opérationnel courant, qui portera pleinement ses effets en corrélation avec l’évolution des flux de santé, et avec le démarrage, au cours du second semestre, des flux récurrents adossés aux nouveaux projets.

  • Data & marketing
En millions d’euros

 

Premier semestre Variation
2021 2020 Publiée Organique(2)
Chiffre d’affaires 44,8 38,4 16,4% 16,5%
Résultat opérationnel courant(1) 5,3 0,6 n.s.
Marge 11,8% 1,6% +1 018bps

Les activités data ont fortement progressé dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Les activités de communication digitale en officines en France retrouvent un niveau d’activité proche de celui d’avant crise, impactant très positivement le Résultat opérationnel courant(1).

  • BPO
En millions d’euros

 

Premier semestre Variation
2021 2020 Publiée Organique(2)
Chiffre d’affaires 22,9 23,9 -4,3% -4,3%
Résultat opérationnel courant(1) -1,6 -2,0 -15,8%
Marge -7,2% -8,2% +98 bps

Cette activité, qui comporte une part importante de gestion de prestations pour le compte des assureurs et mutuelles de santé, est pénalisée par le moindre recours aux soins de santé des Français en période de restriction liée à la pandémie de Covid‑19. Cependant, l’amélioration des processus a permis de réduire les pertes au niveau du Résultat opérationnel courant(1).

  • Corporate et autres

Le chiffre d’affaires est en recul de 12,6% à 1,5 million d’euros et le Résultat opérationnel courant(1) ressort en profit de 1,2 million d’euros contre une perte de 0,4 million d’euros un an plus tôt.

Faits marquants de la période

Hors évènements liés à la pandémie de Covid- 19 et à l’exception des faits indiqués ci-dessous, il n’y a eu, au cours du premier semestre 2021 et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

  • Acquisition de la société Kobus en France

Le 30 avril 2021 Cegedim a réalisé l’acquisition de la start-up Kobus Tech, spécialisée dans le suivi patient des kinésithérapeutes (bilans, prescription d’exercices, création de courrier, etc.). La solution est utilisée par plus de 4 000 utilisateurs. Elle s’intègre parfaitement avec les solutions de Cegedim Santé et lui permet de proposer, en France, une des offres les plus complètes du marché. Elle a été intégrée au périmètre de consolidation du Groupe en date du 30 juin 2021.

(1) Indicateur alternatif de performance. Cf. page 137à 139 du Document d’Enregistrement Universel 2020.

(2) A périmètre et taux de change constants.

  • Acquisition de la société Médimust en France

Le 4 mai 2021 Cegedim a réalisé l’acquisition de la société Médimust, éditeur de logiciels pour les professionnels de santé depuis 25 ans et équipant environ 2 000 médecins libéraux. Cette acquisition permet à Cegedim Santé d’affirmer sa place de numéro 1 du logiciel médical en France(3). La mutualisation des savoir-faire et expertises va permettre de renforcer la gamme de solutions de Cegedim Santé et de toujours mieux répondre aux évolutions du marché et aux attentes des professionnels de santé.

Médimust a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros et est profitable. Elle contribue au périmètre de consolidation du Groupe depuis mai 2021.

Opérations et événements importants post 30 juin 2021

Aucun événement significatif n’est intervenu entre le 30 juin 2021 et la date d’arrêté des comptes par le Conseil d’Administration du 16 septembre 2021.

Perspectives

Comme indiqué le 27 juillet dernier, Cegedim anticipe une croissance organique(1) du chiffre d’affaires comprise entre 3% et 5%. Par prudence du fait de l’effet de base du second semestre 2020, le Groupe maintient son objectif d’une croissance de son Résultat opérationnel courant(1) de l’ordre de 4%.

Ces objectifs pourraient être remis en cause en cas d’un durcissement sévère des restrictions sanitaires en Europe en lien avec la pandémie de Covid-19 postérieurement à la date de publication de ce communiqué.

Le Groupe n’anticipe pas d’acquisitions significatives en 2021. Enfin, le Groupe ne communique pas de prévision ni d’estimation du bénéfice.

—————

Le Comité d’Audit s’est réuni le 15 septembre 2021. Le Conseil d’Administration, présidé par Jean-Claude Labrune, s’est réuni le 16 septembre 2021 et a arrêté les comptes consolidés au 30 juin 2021, qui ont fait l’objet d’un examen limité par les commissaires aux comptes. Le Rapport Financier Semestriel sera disponible d’ici quelques jours en français et en anglais sur notre site web et sur l’application mobile de la communication financière Cegedim IR.

—————
Agenda financier 2021

WEBCAST LE 16 SEPTEMBRE 2021 À 18H15 (HEURE DE PARIS)
Le webcast est accessible depuis l’adresse : www.cegedim.fr/webcast
La présentation des résultats du premier semestre 2021 est disponible :

2021 28 octobre après bourse Chiffre d’affaires du T3 2021

Disclaimer
Le présent communiqué de presse est publié en français et en anglais. En cas de divergence entre ces versions, la version originale rédigée en français fait foi. Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations privilégiées et a été communiqué au diffuseur agréé de Cegedim le 16 septembre 2021 au plus tôt à 17h45 heure de Paris.
Les données figurant dans ce communiqué comprennent des indications sur les objectifs de performances financières à venir de Cegedim. Ces informations, de nature prospective, se fondent sur les opinions et hypothèses des dirigeants du Groupe à la date du présent communiqué et impliquent des risques et incertitudes. Pour plus d’informations sur les risques affectant Cegedim, le lecteur est prié de se reporter au Chapitre 7 « Gestion des risques », point 7.2 « Facteurs de risques » et au Chapitre 3 « Commentaires sur l’exercice » point 3.6 « Perspectives » du Document d’Enregistrement Universel 2020 déposé auprès de l’AMF le 16 avril 2021 sous le numéro D.21-0320.

 

(1) Indicateur alternatif de performance. Cf. page 137à 139 du Document d’Enregistrement Universel 2020.

(2) A périmètre et taux de change constants.
(3) Source GIE SESAM-Vitale.

A propos de Cegedim :
Fondé en 1969, Cegedim est un Groupe innovant de technologies et de services spécialisé dans la gestion des flux numériques de l’écosystème santé et BtoB, ainsi que dans la conception de logiciels métier destinés aux professionnels de santé et de l’assurance. Cegedim compte plus de 5 300 collaborateurs dans plus de 10 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de près de 500 millions d’euros en 2020.
Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).
Pour en savoir plus : www.cegedim.fr
Et suivez Cegedim sur Twitter : @CegedimGroup, LinkedIn et Facebook.
Aude BALLEYDIER
Cegedim
Responsable Communication
et Relations Médias
Tél. : +33 (0)1 49 09 68 81
aude.balleydier@cegedim.fr
Jan Eryk UMIASTOWSKI
Cegedim
Directeur des Investissements
et Responsable Relations Investisseurs
Tél. : +33 (0)1 49 09 33 36
janeryk.umiastowski@cegedim.com
Céline PARDO
suPR
Relations Médias

 

Tél. :        +33 (0)6 52 08 13 66
cegedim@becoming-group.com

 

 

Annexes

Tableau de passage entre secteur et division

    S1 2021
en millions d’euros   Assurance santé, RH et e-services Professionnels
de santé
Corporate
et autres
Total
Logiciels & services   67,2 73,0 140,2
Flux   41,7 41,7
Data & Marketing   44,8 44,8
BPO   22,9 22,9
Corporate et autres   1,5 1,5
Total   176,6 73,0 1,5 251,2

Tableau de passage du Résultat opérationnel courant(1) entre secteur et division

    S1 2021
en millions d’euros   Assurance santé, RH et e-services Professionnels
de santé
Corporate
et autres
Total
Logiciels & services   8,6 -6,5 2,1
Flux   3,8 3,8
Data & Marketing   5,3 5,3
BPO   -1,6 (1,6)
Corporate et autres   1,2 1,2
Total   16,1 -6,5 1,2 10,7

(1) Indicateur alternatif de performance. Cf. page 137à 139 du Document d’Enregistrement Universel 2020.

Etats financiers consolidés au 30 juin 2021

  • Actif au 30 juin 2021
En milliers euros 30/06/2021 31/12/2020
Goodwill 193,3 186,0
Frais de développement 27,5 3,9
Autres immobilisations incorporelles 144,2 159,1
Immobilisations Incorporelles 171,7 163,0
Terrains 0,5 0,5
Constructions 2,2 2,3
Autres immobilisations corporelles 34,8 31,8
Droit d’utilisation 71,8 75,6
Immobilisations en cours 0,0 0,0
Immobilisations corporelles 109,3 110,3
Titre de participation 1,2 1,2
Prêts 14,6 14,6
Autres immobilisations financières 5,7 4,7
Immobilisations financières hors titres des sociétés mises en équivalence 21,5 20,5
Titres mis en équivalence 20,5 21,5
Etat – Impôt différé 33,2 33,2
Créances clients : part à plus d’un an 0,0 0,0
Autres créances part à plus d’un an 0 0
Instruments financiers 0,0 0,0
Charges constatées d’avance : part à plus d’un an 0,2 0,2
Actif non courant 549,7 534,9
Marchandises 5,2 3,8
Avances, acomptes sur commandes 0,0 0,5
Créances client : part à moins d’un an 136,7 134,7
Autres créances : part à moins d’un an 54,1 193,7
Instruments financiers 0,0 0,0
Équivalents de trésorerie 0,0 0,0
Trésorerie 32,9 24,7
Charges constatées d’avance ; part à moins d’un an 18,8 13,1
Actif courant 247,7 370,5
TOTAL Actif 797,4 905,4
  • Passif et capitaux propres au 30 juin 2021
En milliers euros 30/06/2021 31/12/2020
Capital social 13,3 13,3
Réserve Groupe 199,3 188,5
Réserves de conversion groupe -2,5 -5,0
Résultat Groupe 6,5 10,8
Capitaux propres part du Groupe 216,6 207,7
Intérêts minoritaires 0,3 0,2
Capitaux propres 216,9 207,9
Dettes financières à plus d’un an 186,5 186,3
Dettes de location à plus d’un an 58,6 62,3
Instruments financiers 0,0 0,1
Impôt différés passifs 7,8 7,6
Engagement de retraite 36,9 35,3
Provisions 2,3 2,6
Autres passifs non courant 0,0 0,0
Passif non courant 292,1 294,1
Dettes financières à moins d’un an 6,0 2,6
Dettes de location à moins d’un an 15,0 15,2
Instruments financiers 0,0 0,0
Dettes fournisseurs 48,0 43,2
Dettes fiscales et sociales 115,9 108,7
Provisions 2,0 3,0
Autres passifs courant 101,6 230,5
Passif courant 288,5 403,3
TOTAL Passif 797,4 905,4
  • Compte de résultat au 30 juin 2021
En millions d’euros 30/06/2021 30/06/2020
Chiffre d’affaires 251,2 236,2
Achats consommés -13,0 -12,0
Charges externes -49,8 -51,9
Impôts et taxes -4,3 -5,1
Frais de personnel -139,4 -127,9
Perte de valeur sur créances clients et autres débiteurs et sur actifs de contrats -0,3 -2,1
Dotations et reprises aux provisions -2,0 -0,7
Variation des stocks de produits en cours et de produits finis 0,0 0,0
Autres produits et charges d’exploitation 0,1 0,1
Quote-part du résultat net des participations ne donnant pas le contrôle 0,1 1,7
EBITDA(1) 42,6 38,2
Dotation aux amortissements autres que les droits d’utilisation -23,7 -24,3
Dotation aux amortissements des droits d’utilisation -8,1 -7,7
Résultat opérationnel courant(1) 10,7 6,3
Dépréciation des goodwill 0,0 0,0
Produits et charges non récurrents(1) 4,1 -6,2
Autres produits et charges opérationnels non courants(1) 4,1 -6,2
Résultat opérationnel 14,8 0,1
Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie 0,1 0,0
Coût de l’endettement financier brut -4,2 -4,3
Autres produits et charges financiers -1,4 -0,3
Coût de l’endettement financier net -5,5 -4,6
Impôts sur les bénéfices -3,1 -0,5
Impôts différés sur les bénéfices 0,2 0,3
Total d’impôts -2,8 -0,2
Quote-part du Résultat net des sociétés mises en équivalence 0,0 0,0
Résultat net consolidé 6,5 -4,6
Part du groupe 6,5 -4,7
Participations ne donnant pas le contrôle 0,0 0,0
Nombre moyen d’actions hors autocontrôle 13 824 493 13 826 606
Résultat courant par action(1) (en euros) 0,4 -0,2
Résultat par action (en euros) 0,5 -0,3

(1) Indicateur alternatif de performance. Cf. page 137à 139 du Document d’Enregistrement Universel 2020.

  • Tableau de flux de trésorerie au 30 juin 2021
En milliers d’euros 30/06/2021 30/06/2020
Résultat net total consolidé 6,5 -4,6
Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence -0,1 -1,7
Dotations aux amortissements et provisions 32,2 36,4
Elim. des profits / pertes de réévaluation (juste valeur) 0,0 0,0
Plus ou moins-values de cession 0,0 -0,3
Elim. des produits de dividendes 0,0 0,0
Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt 38,6 29,9
Coût de l’endettement financier net 5,5 4,6
Charges d’impôt 2,8 0,2
Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement financier net et impôt 47,0 34,7
Impôts payés 0,6 -2,1
Incidence de la variation du BFR 9,0 18,1
Flux de trésorerie générés par l’activité après impôt versé et variation du besoin en fond de roulement 56,6 50,7
Acquisition d’immos incorp. (net de la var. des dettes) -25,3 -27,8
Acquisition d’immos corp. (net de la var. des dettes) -7,9 -5,0
Acquisition d’actifs financiers -1,1 -1,0
Cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles 0,0 0,3
Cession d’actifs financiers 0,8 0,0
Variation des dépôts reçus ou versés 0,1 -1,3
Incidence des variations de périmètre -5,1 0,0
Dividendes reçus 0,1 0,1
Autres flux liés aux opérations d’investissement 0,0 0,0
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d’investissement -38,4 -34,7
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère 0,0 0,0
Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées 0,0 0,0
Augmentation de capital 0,0 0,0
Émissions d’emprunts 0,0 0,0
Remboursements d’emprunts -0,1 -10,2
Participation des salariés 0,6 0,3
Remboursements des obligations locatives -8,7 -7,5
Intérêts versés sur emprunts -0,1 -0,3
Autres produits reçus 0,4 0,1
Autres charges financières versées -2,1 -1,2
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement -10,2 -18,7
Variation de trésorerie hors effet devises 8,1 -2,8
Incidence des variations de cours des devises 0,2 -0,2
Variation de trésorerie 8,2 -2,9
Trésorerie nette d’ouverture 24,7 29,1
Trésorerie nette de clôture 32,9 26,1


(1) Indicateur alternatif de performance. Cf. page 137à 139 du Document d’Enregistrement Universel 2020.

(2) Source GIE SESAM-Vitale.

 

Pièce jointe