Press release

Converge Technology Solutions annonce ses résultats financiers pour le premier trimestre 2022

0
Sponsorisé par GlobeNewswire

TORONTO et GATINEAU, Québec, 12 mai 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Converge Technology Solutions Corp. (« Converge » ou « la Société ») (TSX : CTS) (FSE : 0ZB) (OTCQX : CTSDF) est heureuse de communiquer ses résultats financiers pour la période de trois mois close au 31 mars 2022. Sauf indication contraire, tous les chiffres sont exprimés en dollars canadiens.

Pour la période de trois mois close au 31 mars 2022 (« T1-2022 »), Converge annonce les principaux résultats financiers suivants :

  • Le chiffre d’affaires net du T1-2022 a augmenté de 77 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent (« T1-2021 ») pour atteindre 550,0 millions de dollars
  • La croissance organique du chiffre d’affaires brut1 pour le T1-2022 par rapport à l’exercice précédent s’est élevée à environ 7,2 %
  • Le bénéfice brut du T1-2022 a augmenté de 60,8 % par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 109 millions de dollars
  • Le BAIIA ajusté1 a augmenté de 58 % pour atteindre 29,6 millions de dollars, comparativement à 18,8 millions de dollars l’année dernière, et le BAIIA ajusté LTM1 a augmenté de 53,4 % pour atteindre 104,9 millions de dollars, comparativement à 68,4 millions de dollars l’année dernière.
  • Pour le T1-2022, la Société a généré un flux de trésorerie disponible ajusté et une conversion du flux de trésorerie disponible ajusté1 de 24,2 millions de dollars et 82 %, respectivement
  • Le BPA ajusté1 de 0,10 dollar par action pour le T1-2022 a enregistré une augmentation de 25 % par rapport à 0,08 dollar par action au T1-2021, et le BPA ajusté LTM1 de 0,38 dollar par action, a enregistré une augmentation de 27 % par rapport à 0,30 dollar par action au T1-2021 LTM.
  • Les arriérés de commandes2 ont augmenté pour atteindre environ 472 millions de dollars au T1-2022, comparativement à 350 millions de dollars au T4-2021, suite à la compensation de 250 millions de dollars d’arriérés au cours du trimestre
  • A atteint 111 nouveaux logos nets au T1-2022, comparativement à 95 nouveaux logos nets au T4-2021

Faits marquants de l’activité du T1-2022 et après le trimestre

  • A acquis environ 398,7 millions de dollars de chiffre d’affaires brut LTM et 29,4 millions de dollars du BAIIA à travers cinq acquisitions depuis le début de l’année, y compris Paragon Development Systems, Inc. (PDS), Visucom GmbH, Creative Breakthroughs, Inc. (CBI) et Interdynamix Systems (IDX)
  • Portage Cybertech, la filiale de Converge, a achevé l’acquisition de 1CRM
  • A élargi l’équipe de haute direction de la Société en nommant John Teltsch au poste de directeur des revenus et a annoncé que Richard Lecoutre rejoindrait Converge en tant que directeur financier mondial au T3-2022.
  • Converge nommée dans la liste CRN®Managed Service Provider (MSP) 500 dans la catégorie Elite 150 et 2022 CRN® Tech Elite 250 et classée huitième sur la liste des 100 meilleurs fournisseurs de services CDN de 2022

« Je tiens à féliciter notre équipe pour un trimestre record affichant une croissance exceptionnelle d’une année sur l’autre sur l’ensemble des indicateurs financiers clés », a déclaré Shaun Maine, PDG. « La demande a été extrêmement forte, car nous avons généré environ 575 millions de dollars de commandes de produits provenant des clients au T1, combiné à une amélioration de la chaîne d’approvisionnement, où 250 millions de dollars sur les 350 millions de dollars d’arriéré que nous avons rapportés au T4 ont été facturés au T1. Avec désormais plus de 472 millions de dollars d’arriéré de produits entrant dans le T2, représentant 24 % du chiffre d’affaires brut total de Converge en 2021, Converge est prêt à enregistrer une forte croissance organique à deux chiffres alors que la chaîne d’approvisionnement se normalise. »

Détails de la conférence téléphonique :

Date : mercredi 11 mai 2022
Heure : 8h00, heure de l’Est

Détails du numéro d’appel :
Lien de diffusion Web : https://edge.media-server.com/mmc/p/58mbfnht
Numéro gratuit – Amérique du Nord (+1) 888 708 0720
Numéro gratuit – International (929) 517 9011
Allemagne : 0800 181 5287
Royaume-Uni : 0800 028 8438
Identifiant de la conférence : 5877301

Enregistrement des numéros de lecture :

Numéro gratuit : (855) 859 2056
Autre numéro : (404) 537 3406
ID de la conférence : 5877301
Date d’expiration : 18 mai 2022

Une webdiffusion audio en direct accompagnée de diapositives de présentation et d’archives de la conférence téléphonique seront disponibles en consultant le site Internet de la Société à l’adresse https://convergetp.com/investor-relations/. Veuillez vous connecter au moins 15 minutes avant le début de la conférence téléphonique afin d’avoir suffisamment de temps pour tout téléchargement de logiciel qui pourrait être nécessaire pour écouter la webémission.

À propos de Converge
Converge Technology Solutions Corp. est un fournisseur de solutions informatiques et cloud compatibles avec les logiciels, axé sur la fourniture de solutions et de services à la pointe de l’industrie. L’approche de solution mondiale de Converge fournit des analyses avancées, la modernisation des applications, des solutions infonuagiques, de cybersécurité et d’infrastructure numérique, et des offres de travail numérique à ses clients dans divers secteurs. La Société prend en charge ces solutions grâce à son expertise dans les services de conseil, de mise en œuvre et gérés à travers tous les principaux fournisseurs informatiques du marché. Cette approche multi-facettes permet à Converge de répondre aux exigences commerciales et technologiques uniques de tous les clients des secteurs public et privé. Pour tout renseignement complémentaire, veuillez consulter le site convergetp.com.

Pour en savoir plus, contactez :

Converge Technology Solutions Corp.
E-mail : investors@convergetp.com
Téléphone : 416-360-1495

Résumé des états financiers consolidés
(exprimés en milliers de dollars canadiens)

  31 mars 2022 31 décembre 2021
Actifs    
Actifs actuels    
  Espèces $ 216 664   $ 248 193  
  Espèces limitées   63 493      
  Commerce et autres créances   468 512     416 499  
  Inventaires   120 193     104 254  
  Dépenses prépayées et autres actifs   13 369     11 762  
      882,231     780 708  
Actifs à long terme    
  Biens, équipements et droits d’utilisation, nets   40 096     30 642  
  Actifs incorporels, nets   277 438     233 586  
  Bonne volonté   340 784     323 284  
  Autres actifs non courants   674     617  
    $ 1 541 223   $ 1 368 837  
       
Passifs et capitaux propres    
Passifs à court terme    
  Commerce et autres créances $ 528 325   $ 519 434  
  Emprunts   162 780     816  
  Autres passifs financiers   26 920     29 407  
  Recettes différées   36 623     27 581  
  Impôts à débourser   16 790     13 977  
      771 438     591 215  
Passif à long terme    
  Autres passifs financiers   74 090     85 296  
  Emprunts   242     412  
  Obligation fiscale différée   54 409     43 086  
    $ 900 179   $ 720 009  
       
Capitaux propres    
  Actions ordinaires   633 809     633 489  
  Excédent de contribution   3 537     2 325  
  Droits d’échange   2 076     2 396  
  Cumul des autres éléments du résultat global (perte)   (6 259 )   329  
  Déficit   (26 844 )   (25 050 )
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires de Converge   606 319     613 489  
Intérêts de non-contrôle   34 725     35 339  
      641 044     648 828  
    $ 1 541 223   $ 1 368 837  

Résumé des états consolidés des revenus (perte) et des résultats étendus (perte)
(exprimés en milliers de dollars canadiens)

    Trimestre terminé au 31 mars   
    2022     2021    
           
Chiffre d’affaires          
Produit $ 453 389   $ 252 507    
Service   96 648     57 695    
Chiffre d’affaires total   550 037     310 202    
Coût des ventes   440 992     242 405    
Marge brute   109 045     67 797    
           
Frais de vente, frais généraux et frais administratifs   80 412     49 643    
Revenus avant les éléments suivants   28 633     18 154    
Dépréciation et amortissement   14 480     6 488    
Dépenses financières, nettes   1 818     2 420    
Frais spéciaux   5 722     3 051    
Charges de rémunération à base d’actions   1 212        
Autres dépenses   6 403     1 093    
Bénéfice (perte) avant impôt sur le revenu   (1 002 )   5 102    
           
Charge d’impôts   1 406     1 436    
           
Bénéfice net (perte nette) $ (2 408 ) $ 3 666    
Bénéfice net (perte nette) attribuable à :          
Actionnaires de Converge   (1 794 )   3 666    
Intérêts de non-contrôle   (614 )      
  $ (2 408 ) $ 3 666    
Autre résultat global (perte)          
Différences de change sur la traduction des opérations étrangères   (6 587 )   (203 )  
Résultat global (perte) $ (8 995 ) $ 3 463    
Résultat global (perte) attribuable à :          
Actionnaires de Converge   (8 381 )   3 463    
Intérêts de non-contrôle   (614 )      
  $ (8 995 ) $ 3 463    
           
BAIIA3 ajusté  $ 29 649   $ 18 768    
BAIIA ajusté en % du bénéfice brut 3   27,2  %   27,7  %  
         

Résumé des états consolidés des flux de trésorerie
(exprimés en milliers de dollars canadiens)

        Pour le trimestre clos au 31 mars
        2022     2021  
             
Flux de trésorerie utilisés dans les activités d’exploitation            
Bénéfice net (perte nette)     $ (2 408 ) $ 3 666  
Ajustements pour rapprocher le bénéfice net (perte nette) de la trésorerie nette provenant des activités d’exploitation              
Dépréciation et amortissement       15 340     7 240  
Pertes de change non réalisées       6 669     1 012  
Charges de rémunération à base d’actions       1 212      
Dépenses financières, nettes       1 818     2 420  
Variation nette de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle           597  
Charge d’impôts       1 406     1 436  
        24 037     16 371  
Variations des éléments de fonds de roulement hors caisse            
Commerce et autres créances       (27 773 )   22 796  
Inventaires       6 549     (12 167 )
Dépenses prépayées et autres actifs       (1 429 )   (565 )
Commerce et autres créances       (29 383 )   (35 139 )
Impôts à débourser       (753 )   496  
Autres passifs financiers       1 917      
Revenus différés et dépôts de clients       (3 385 )   3 680  
Trésorerie utilisée dans les activités d’exploitation       (30 220 )   (4 528 )
             
Flux de trésorerie utilisé dans des activités d’investissement            
Achat de biens et de matériel       (11 356 )   (1 765 )
Produit de la cession de biens et de matériel       177     89  
Remboursement de la contrepartie conditionnelle       (10 134 )   (3 420 )
Remboursement de l’examen différé       (1 740 )   (3 205 )
Combinaisons d’activités, nettes de la trésorerie acquise       (67 926 )   (10 194 )
Trésorerie utilisé dans les activités d’investissement       (90 979 )   (18 495 )
             
Flux de trésorerie des activités de financement            
Transferts vers des espèces limitées       (63 493) –   (49 671) –
Intérêts payés       (956 )   (2 460 )
Paiements des obligations de location       (2 728 )   (2 285 )
Produit net de l’émission d’actions ordinaires et de bons de souscription           80 940  
Remboursement des billets payables       (121 )   (2 691 )
Produit net des emprunts       162 468     4 242  
Flux de trésorerie utilisé dérivé des activités de financement       95 170     28 075  
             
Variation nette de la trésorerie au cours de la période       (26 029 )   4 040  
Effet des taux de change sur les liquidités       (5 500 )   (1 387 )
Trésorerie, début de période       248 193     64 767  
Trésorerie, fin de période     $ 216 664   $ 68 432  

Mesures financières non conformes aux normes IFRS

Le présent communiqué de presse fait référence à certains indicateurs de performance, y compris le « Bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIA ajusté) », le « Flux de trésorerie disponible ajusté », la « Conversion du flux de trésorerie disponible ajusté », le « Bénéfice net ajusté (perte nette) » et le « Bénéfice ajusté par action », le « Chiffre d’affaires brut » et la « Croissance organique » qui ne sont pas reconnus en vertu des IFRS et n’ont aucune signification normalisée prescrite par les IFRS. La méthode de Converge pour calculer ces mesures et ratios non conformes aux IFRS peut différer des méthodes utilisées par d’autres sociétés et peut donc ne pas être comparable à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. La direction estime que ces mesures sont utiles à la plupart des actionnaires, créanciers et autres parties prenantes dans l’analyse des résultats d’exploitation de la Société, et qu’elles peuvent mettre en évidence les tendances de ses activités principales qui ne pourraient être apparentes autrement lorsqu’elles s’appuient uniquement sur les mesures financières IFRS. La Société estime également que les analystes financiers, les investisseurs et les autres parties intéressées utilisent fréquemment des mesures non conformes aux IFRS dans l’évaluation des émetteurs.

La direction utilise également des mesures et des ratios non conformes aux IFRS pour faciliter les comparaisons de performance d’exploitation d’une période à l’autre, établir des budgets d’exploitation annuels et évaluer la capacité de répondre aux dépenses en capital et aux besoins en fonds de roulement. Ces mesures financières et ratios non conformes aux IFRS sont fournis afin d’offrir des informations supplémentaires et ne devraient pas être considérés comme une alternative au bénéfice (perte) consolidé(e) ou à toute autre mesure de la performance en vertu des IFRS. Les investisseurs sont encouragés à examiner l’intégralité des états financiers et des informations de la Société et sont invités à ne pas se fier indûment aux mesures et ratios non conformes aux IFRS et à les visualiser en conjonction avec les mesures financières IFRS les plus comparables.

BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté représente un bénéfice net (perte) ou un bénéfice net ajusté(e) pour exclure l’amortissement, la dépréciation, les intérêts débiteurs et coûts financiers, les gains et pertes de change, les charges de rémunération à base d’actions, la charge d’impôt sur le résultat et les frais spéciaux. Les frais spéciaux consistent principalement en des frais de restructuration liés au départ d’employés, aux résiliations de baux et à la restructuration des sociétés acquises, ainsi que certains frais de justice ou dispositions liés aux sociétés acquises. De temps à autre, ils peuvent également inclure des ajustements de la juste valeur de la contrepartie éventuelle, ainsi que d’autres coûts non récurrents liés à la restructuration, au financement et aux acquisitions.

Le BAIIA ajusté n’est pas une mesure reconnue, définie ou normalisée au titre des IFRS. La définition du BAIIA ajusté par la Société variera probablement de celle utilisée par d’autres sociétés et, par conséquent, la comparabilité pourrait être limitée. Le BAIIA ajusté ne doit pas être considéré comme un substitut ou pris isolément aux mesures préparées conformément aux IFRS.

La Société a rapproché le BAIIA ajusté de la mesure financière IFRS la plus comparable, comme suit :

  Pour le trimestre clos le 31 mars
    2022     2021
Revenu net (perte) avant impôt $ (1 002 ) $ 5 102
Dépenses financières   1 818     2 420
Charges de rémunération à base d'actions   1 212     -
Dépréciation et amortissement   14 480     6 488
Dépréciation incluse dans le prix de revient   751     695
Perte de change   6 668     1 012
Frais spéciaux   5 722     3 051
BAIIA ajusté $ 29 649   $ 18 768

Flux de trésorerie disponible ajusté et Conversion du flux de trésorerie disponible ajusté

La Société calcule le Flux de trésorerie disponible ajusté comme le BAIIA ajusté, déduction faite : (i) des dépenses d'investissement récurrent (« Capex récurrent ») et (ii) des paiements de location liés au passif de location au titre des IFRS 16 (« Passif de location IFRS 16 »). La direction définit le Capex récurrent comme les dépenses en capital réelles qui sont nécessaires pour maintenir les opérations existantes et en cours de la Société dans le cours normal de ses activités. Le Capex récurrent exclut les dépenses ponctuelles pour soutenir les initiatives de croissance que la Société classe comme non récurrentes par nature. Le Flux de trésorerie disponible ajusté est une mesure utile qui permet à la Société d'identifier principalement le montant des liquidités avant impôts disponibles pour un investissement continu dans l'entreprise et pour la croissance de la Société par une stratégie d'acquisition.

La Direction estime également que le BAIIA ajusté est un bon mandataire pour la génération de trésorerie et, à ce titre, la Conversion du flux de trésorerie disponible ajusté est une mesure utile qui démontre le taux auquel la Société peut convertir le BAIIA ajusté en trésorerie.

La tableau suivant fournit un calcul pour le flux de trésorerie ajusté et la conversion du flux de trésorerie ajusté pour le T1-2022 et le T1-2021 :

  Pour le trimestre clos le 31 mars
    2022     2021  
BAIIA ajusté $ 29 649   $ 18 768  
     
Capex   (2 734 )   (1 765 )
Paiement des obligations de location   (2 728 )   (2 285 )
Flux de trésorerie disponibles ajustés $ 24 187   $ 14 718  
Conversion du flux de trésorerie disponible ajusté   82  %   78  %

BAIIA ajusté en % du bénéfice brut

La Société estime que le BAIIA ajusté en pourcentage du Bénéfice brut est une mesure utile de l'efficacité opérationnelle et de la rentabilité de la Société. Cette mesure est calculée en divisant le BAIIA ajusté par le bénéfice brut.

Bénéfice net ajusté (perte nette) et Bénéfice ajusté par action (« BPA »)

Le Bénéfice net ajusté (perte) représente le bénéfice net (perte) ajusté pour exclure les frais spéciaux, l'amortissement des actifs incorporels acquis et la rémunération en actions. La Société estime que le Bénéfice net ajusté (perte nette) est une mesure plus utile que le bénéfice net (perte nette) car il exclut l'impact d'éléments ponctuels, non monétaires et/ou non récurrents qui ne reflètent pas les performances commerciales sous-jacentes de Converge. Le BPA ajusté est calculé en divisant le Bénéfice net ajusté (perte) par la moyenne pondérée totale des actions en circulation sur une base de référence et diluée.

La Société a fourni un rapprochement avec la mesure financière IFRS la plus comparable, comme suit :

  Pour les trois mois
clos le 31 mars
    2022     2021
Bénéfice net (perte nette) $ (2 408 ) $ 3 666
Frais spéciaux   5 722     3 051
Amortissement des biens incorporels acquis   11 316     4 287
Perte de change   6 668     1 012
Rémunération en actions   1 212     -
Bénéfice net ajusté : $ 22 510   $ 12 016
De base   0,10     0,08
Diluted   0.10     0.07

Chiffre d'affaires brut et Chiffre d'affaires net pour la croissance organique

Le Chiffre d'affaires brut, qui est une mesure non conforme aux IFRS, reflète le montant brut facturé aux clients, ajusté des montants reportés ou accumulés. La Société estime que le chiffre d'affaires brut est une autre mesure financière utile par rapport au chiffre d'affaires net, une mesure selon les IFRS, car il reflète mieux les fluctuations du volume par rapport au chiffre d'affaires net. Conformément aux directives applicables des IFRS 15 « principal/agent », le principal enregistre les revenus sur une base brute et l'agent enregistre les commissions sur une base nette. Dans les transactions où Converge agit en tant qu'agent entre le client et le fournisseur, le chiffre d'affaires net est calculé en réduisant le chiffre d'affaires brut du montant du coût de la vente. Le chiffre d'affaires brut pour la croissance organique est calculé comme i) le chiffre d'affaires brut réel des sociétés détenues par Converge pendant au moins trois mois qui est inclus dans les résultats financiers de la Société pour l'exercice clos à cette date, plus, ii) pour les acquisitions effectuées après le 1er janvier et détenues par Converge depuis au moins trois mois, la contribution aux revenus bruts pro forma s'ils avaient été détenus sur l'ensemble de l'exercice.

La Société a fourni un rapprochement entre le chiffre d'affaires brut et le chiffre d'affaires net, ce qui est la mesure financière conforme aux IFRS la plus comparable, comme suit :

  Pour les trois mois
clos le 31 mars
    2022   2021
Produit $ 453 389 $ 252 507
Services gérés   33 983   20 430
Services tiers et professionnels   186 557   135 163
Revenu brut $ 673 929 $ 408 100
Ajustement pour les transactions commerciales effectuées en tant qu'agent   123 892   97 898
Chiffre d'affaires net $ 550 037 $ 310 202

La Société mesure sa croissance organique sur une base annuelle, au niveau du chiffre d'affaires brut, et inclut des sociétés détenues par Converge depuis au moins trois mois. Une fois qu'une société a été acquise, il y a un délai nécessaire pour intégrer et régionaliser la main-d'œuvre acquise, aligner les programmes de remise et commencer à exécuter des opportunités de ventes croisées. La direction estime que trois mois offrent une bonne représentation de l'acquisition sous la propriété de Converge et peut commencer à évaluer la société acquise du point de vue de la croissance organique. La croissance organique est calculée en déduisant le chiffre d'affaires brut pro forma de l'exercice en cours pour la croissance organique. Le pourcentage de croissance organique est calculé en divisant la croissance organique par le chiffre d'affaires brut pro forma de l'exercice précédent, comme suit :

Le tableau suivant calcule la croissance organique pour le T1-2021 :

Pour le trimestre clos au 31 mars   2022  
Revenu brut $ 673 929  
Moins : chiffre d'affaires brut des entreprises détenues depuis moins de trois mois   57 192  
Produit brut inclus dans les résultats réels $ 616 737  
Ajouter : revenu brut pro forma   -  
Revenu brut pour la croissance organique $ 616 737  
Recettes brutes pro forma de la période précédente   575 169  
Croissance organique - $ $ 41 568  
Croissance organique - %   7,2  %

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient certaines « informations prospectives » et « énoncés prospectifs » (collectivement, les « déclarations prospectives ») au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicable concernant Converge et ses activités. Toute déclaration impliquant des discussions concernant les prévisions, attentes, croyances, plans, projections, objectifs, hypothèses, événements ou performances futurs (souvent mais pas toujours via des expressions telles que « s'attend à », ou « ne s'attend pas à », « est attendu », « anticipe » ou « n'anticipe pas », « plans », « budget », « programmé », « prévisions », « estimations », « croit » ou « a l'intention de » ou des variantes de ces mots et expressions, ou indiquant que certaines actions, événements ou résultats « peuvent » ou « pourraient » se produire ou être atteints) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent être des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont nécessairement fondées sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société, sont soumises à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d'autres facteurs susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les résultats réels et les événements futurs et ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations prospectives. Sauf si la loi l'exige, Converge n'assume aucune obligation de mettre à jour les déclarations prospectives de convictions, d'opinions, de projections ou d'autres facteurs, en cas de changement. Le lecteur est invité à ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives.

Pour une description détaillée des risques et incertitudes auxquels la Société et ses activités et affaires sont confrontées, les lecteurs doivent se référer aux déclarations déposées par la Société disponibles sur le SEDAR sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com, y compris son formulaire d'information annuel le plus récent, son rapport de gestion et ses états financiers annuels et trimestriels.

1 Il s'agit d'une mesure non conforme aux IFRS (y compris le ratio non conforme aux IFRS) et non d'une mesure reconnue, définie ou normalisée en vertu des IFRS. Voir la section Mesures financières non conformes aux IFRS du présent communiqué de presse pour les définitions, les utilisations et le rapprochement des mesures financières historiques non conformes aux IFRS avec les mesures financières IFRS les plus directement comparables.
2 L'arriéré de commandes est calculé en fonction des bons de commande reçus des clients qui n'ont pas encore été livrés à la fin de l'exercice fiscal.
3 Il s'agit d'une mesure non conforme aux IFRS (y compris le rapport non conforme aux IFRS) et non d'une mesure reconnue, définie ou normalisée au titre des IFRS. Voir la section Mesures financières non conformes aux IFRS du présent communiqué de presse pour les définitions, les utilisations et le rapprochement des mesures financières historiques non conformes aux IFRS avec les mesures financières IFRS les plus directement comparables.