Correction: Cegedim : Résultats semestriels 2020

  
 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Information financière semestrielle au 30 juin 2020
IFRS – Information réglementée – Auditée

Cegedim : Premier semestre impacté par la crise sanitaire, rebond de l’activité attendu au second semestre

  • Recul du chiffre d’affaires de 3,9%
  • Recul de 50,1% du Résultat Opérationnel Courant(1)
  • Objectif d’un chiffre d’affaires et d’un Résultat Opérationnel Courant(1) stables sur 2020 par rapport à l’an dernier
CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE LE 24 SEPTEMBRE 2020 À 18H15 (HEURE DE PARIS)
FR : +33 1 72 72 74 03 USA : +1 646 722 4916 UK : +44(0)207 1943 759 Code PIN : 13169927#
Le webcast est accessible depuis l’adresse : www.cegedim.fr/webcast

Boulogne-Billancourt, France, le 24 septembre 2020 après bourse

Cegedim, entreprise innovante de technologies et de services, enregistre un chiffre d’affaires consolidé au premier semestre 2020 de 236,2 millions d’euros, en recul de 3,9% en données publiées et de 2,5% en données organiques(1) par rapport à la même période en 2019. Le Résultat Opérationnel Courant (1) s’établit à 6,3 millions d’euros au S1 2020, en recul de 50,1%, par rapport au S1 2019.

Les deux divisions opérationnelles voient leurs chiffres d’affaires reculer à taux de change et périmètre constants : la division Assurance santé, RH et e-services de 2,7% et la division Professionnels de santé de 2,2%. Le Résultat Opérationnel Courant(1) de la division Assurance santé, RH et e-services recule de 6,6 millions d’euros, il est relativement stable pour les divisions Professionnels de santé, et Corporate et autres.

Compte de résultat simplifié

  S1 2019 S1 2020 Var.
  En M€ En % En M€ En % En %
Chiffre d’affaires 245,8 100,0% 236,2 100,0% -3,9%
EBITDA(1) 45,5 18,5% 38,2 16,2% -15,9%
Dotation aux amortissements -32,8 -13,4% -31,9 -13,5% -2,7%
Résultat opérationnel courant(1) 12,6 5,1% 6,3 2,7% -50,1%
Autres produits et charges opérationnels non courants (1) -16,3 -6,6% -6,2 -2,6% -62,1%
Résultat opérationnel -3,6 -1,5% 0,1 0,1% n.m.
Coût de l’endettement financier net -4,5 -1,8% -4,6 -1,9% +2,4%
Charge d’impôt -2,1 -0,8% -0,2 -0,1% -89,8%
Résultat net part du Groupe -10,2 -4,1% -4,7 -2,0% -54,2%
Résultat courant par action(1) en euro -0,4 -0,2 -49,0%
Résultat par action en euro -0,7   -0,3 -54,1%

(1) Voir dans le Rapport Financier Semestriel 2020 le Chapitre 3 « Comptes semestriels consolidés résumés » Point 3.6 Note 2 sur les Indicateurs alternatifs de performance et Note 6 « Information sectorielle ».

Le chiffre d’affaires consolidé a reculé de 9,6 millions d’euros, soit 3,9%, pour s’établir à 236,2 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 245,8 millions d’euros au premier semestre 2019. Il n’y a quasiment pas d’effet de conversion de devises et hors effet défavorable de périmètre de 1,4%, le chiffre d’affaires est en recul de 2,5%.

Le résultat opérationnel courant(1) a reculé de 6,3 millions d’euros, soit 50,1%, pour s’établir à 6,3 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 12,6 millions d’euros au premier semestre 2019. Il représentait 2,7% du chiffre d’affaires au 30 juin 2020 contre 5,1% au 30 juin 2019.

Les dotations aux amortissements ont reculé de 0,9 million d’euros, soit 2,7 %, pour s’établir à 31,9 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 32,8 millions d’euros au premier semestre 2019.

L’EBITDA(1) a reculé de 7,2 millions d’euros, soit 15,9%, pour s’établir à 38,2 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 45,5 millions au premier semestre 2019. Il représentait 16,2 % du chiffre d’affaires au 30 juin 2020 contre 18,5% au 30 juin 2019.

Les autres produits et charges opérationnels non courants(1) représentaient, au premier semestre 2020, une charge de 6,2 millions d’euros contre une charge de 16,3 millions d’euros au premier semestre 2019. L’essentiel de cette variation s’explique par la variation des « Provisions sur actifs incorporels en voie d’obsolescence ». Le niveau de 2020 s’explique par la dépréciation à hauteur de 4,3 millions d’euros de certains incorporels des activités logiciels médecins au Royaume-Uni, liée à de précédentes acquisitions, et en 2019 ce montant s’explique par la cession de la quasi-totalité du fonds de commerce de Pulse Systems Inc qui a entrainé une charge de 14,9 millions d’euros.

Le coût de l’endettement financier net est resté relativement stable et s’établit à 4,6 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 4,5 millions d’euros au premier semestre 2019. Cette stabilité reflète la structure de la dette et le recours réduit au RCF.

La charge d’impôts s’établit à 0,2 million d’euros au premier semestre 2020 contre 2,1 millions d’euros au premier semestre 2019, en recul de 1,9 million d’euros, soit 89,8%. Cette évolution résulte principalement d’un recul des impôts et d’une variation positive de l’impôt différé sur le Groupe.

Le résultat net consolidé s’établit en une perte de 4,6 millions d’euros au premier semestre 2020 contre une perte de 10,2 millions au premier semestre 2019. Le résultat par action courant(1) s’établit en perte de 0,2 euro au premier semestre 2020 contre une perte de 0,4 euro un an plus tôt. Le résultat net par action s’établit en perte de 0,3 euro au premier semestre 2020 contre une perte de 0,7 euro au premier semestre 2019.

Analyse de l’évolution de l’activité par division

·Chiffres clés par division

en millions d’euros   Chiffre d’affaires   Résultat opérationnel courant(1)
    S1 2019 S1 2020   S1 2019 S1 2020
Assurance santé, RH et e-services   162,5 160,3   10,7 4,1
Professionnels de santé   81,6 74,1   2,9 3,0
Corporate et autres   1,7 1,7   -1,0 -0,9
Cegedim   245,8 236,2   12,6 6,3

·Assurance santé, RH et e-services

Au premier semestre 2020, le chiffre d’affaires de la division Assurance santé, RH et e-services s’établit à 160,3 millions d’euros, en recul de 1,3% en données publiées et de 2,7% en données organiques. Il n’y a quasiment pas d’impact de conversion de devises et les acquisitions de NetEDI et Cosytec ont contribué positivement à hauteur de 1,4%. Le Résultat Opérationnel Courant(1) a reculé de 6,6 millions d’euros, soit 61,3%, pour s’établir à 4,1 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 10,7 millions d’euros au premier semestre 2019. Il représentait 2,6% du chiffre d’affaires au 30 juin 2020 contre 6,6% au 30 juin 2019.
L’ensemble des activités a été impacté négativement par la pandémie. Les activités dites de BPO ont enregistré une baisse temporaire des volumes traités. Les activités dites de « projets » ont été impactées par des décalages au second semestre de leur mise en œuvre. L’activité de Cegedim-Media (solutions de communication en officine y compris digitale) a été suspendue pendant un mois, les annonceurs reportant leurs investissements marketing.

·Professionnels de santé

Au premier semestre 2020, le chiffre d’affaires de la division Professionnels de santé s’établit à 74,1 millions d’euros, en recul de 9,1% en données publiées et de 2,2% en données organiques. Les effets de conversion de devises ont un impact négatif de 0,1% et l’effet défavorable de périmètre de 6,8% est essentiellement lié à la cession de la quasi-totalité du fonds de commerce de Pulse Systems Inc en août 2019. Le Résultat Opérationnel Courant(1) a progressé de 0,1 million, soit 2,7%, pour s’établir à 3,0 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 2,9 millions d’euros au premier semestre 2019. Il représentait 4,1 % du chiffre d’affaires au 30 juin 2020 contre 3,6% au 30 juin 2019.

Cette progression du résultat opérationnel courant(1) résulte principalement de la cession  de la quasi-totalité du fonds de commerce de Pulse Systems Inc en août 2019, en perte de 2,8 millions d’euros au premier semestre 2019, de la quasi stabilité de la part récurrente des activités de la division de la croissance des activités : RESIP (base de données médicamenteuse BCB), RM Ingénierie (Informatisation des paramédicaux en France) et logiciels médecins au Royaume-Uni. Cette performance a été partiellement contrebalancée par les coûts de Maiia (prise de rendez-vous en ligne et de téléconsultation) dont la forte croissance au premier semestre aura un impact positif à compter du second semestre.

·Corporate et autres

Le chiffre d’affaires de la division Corporate et autres est quasiment stable à 1,7 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 1,7 millions d’euros au premier semestre 2019. Il n’y a pas d’effet de change et aucune variation de périmètre. Le Résultat Opérationnel Courant(1) est quasi stable, en perte de 0,9 million d’euros au premier semestre 2020, contre une perte de 1,0 million d’euros au premier semestre 2019

Ressources financières

Le total bilan consolidé s’élevait à 870,0 millions d’euros au 30 juin 2020, en progression de 61,4 millions d’euros, soit 7,6% par rapport au 31 décembre 2019. Cette progression reflète essentiellement l’augmentation de 55,7 millions d’euros des créances liées aux contrats de gestion déléguée en assurance santé.

Le goodwill représentait 186,0 millions d’euros au 30 juin 2020 contre 192,7 millions d’euros à fin décembre 2019. Ce recul de 6,7 millions d’euros, soit 3,5%, résulte, pour 4,1 millions d’euros, des affectations du goodwill à d’autres éléments d’actifs identifiables en rapport avec les acquisitions de 2019, et des effets devises pour 2,6 millions d’euros. Les écarts d’acquisition représentaient 21,4% du total du bilan au 30 juin 2020, contre 23,8% au 31 décembre 2019.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s’établissaient à 26,1 millions d’euros au 30 juin 2020, en recul de 2,9 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2019. Ce recul résulte principalement pour 2,6 millions d’euros de l’évolution négative des avances clients sur l’activité BPO en assurance santé.

Les capitaux propres ont reculé de 10,3 millions d’euros, soit 5,1%, s’établissant à 191,0 millions d’euros au 30 juin 2020 contre 201,2 millions d’euros au 31 décembre 2019.

Les dettes financières nettes(1) s’élèvent à 176,1 millions d’euros, en recul de 4,4 millions d’euros par rapport à il y a six mois. Elles représentaient 92,2% des capitaux propres au 30 juin 2020 contre 89,7% au 31 décembre 2019.

La capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôts, a progressé de 55,6 millions d’euros, pour s’établir à une génération de 50,7 millions d’euros au 30 juin 2020 contre un décaissement de 4,9 millions d’euros au 30 juin 2019. Cette amélioration reflète principalement une nette réduction du BFR de 18,1 millions d’euros. Cette amélioration du BFR résulte des combinées de la fin du recours à l’affacturage déconsolidant en décembre 2019 contre un impact de 14,9 millions d’euros au 30 juin 2019, du décalage du payement des loyers et charges sociales pour 15 millions d’euros en rapport avec la gestion des effets de la crise du Covid-19, ainsi que des variations des avances relatives aux activités de BPO pour l’assurance santé.

Faits marquants de la période

A l’exception des faits indiqués ci-dessous, il n’y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

·Fiscalité
Le 21 février 2018, Cegedim S.A. a reçu de la Direction générale des finances publiques un avis de vérification de comptabilité pour la période du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2016. Cegedim en concertation avec ses avocats estime que le redressement demeure infondé au regard d’une jurisprudence nombreuse. Le recours hiérarchique a permis d’obtenir un dégrèvement, ramenant le risque maximal de reversement d’impôt encouru au 30 juin 2020 à 8,5 millions d’euros (au lieu de 9 millions). Sur les autres points restant en désaccord, il a été décidé de poursuivre les voies de recours encore possible avant de porter le litige au contentieux. Cegedim continue d’estimer que le risque portant sur les déficits utilisés et sur les déficits reportables activés au 30 juin 2020 (correspondant à 20 millions d’euros d’impôts différés) est faible et ne remet pas en cause leur valorisation.

Opérations et événements importants post clôture

Aucun événement significatif n’est intervenu entre le 30 juin 2020 et la date d’arrêté des comptes par le Conseil d’Administration du 24 septembre 2020.

Perspectives

Le Groupe dispose d’un modèle économique solide, d’une structure financière robuste avec un levier d’endettement(1) raisonnable, une absence d’échéance de remboursement de dette avant octobre 2024, 65 millions d’euros de crédit revolver non tiré et 11 millions d’euros d’autorisations de découvert non utilisés à la date de publication du présent communiqué.

Au premier semestre le chiffre d’affaires est en recul en organique(1) de 2,5% et le résultat opérationnel courant(1) de 50,1%.

Le Groupe, évoluant très majoritairement dans le secteur de la santé, anticipe sur le second semestre 2020, un rebond de l’activité dans les deux divisions opérationnelles avec un retour de la croissance organique(1) du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel courant(1).

Par conséquent, le Groupe a pour objectif un chiffre d’affaires et un résultat opérationnel courant(1) 2020 quasiment stables par rapport à 2019. Ces objectifs pourraient être remis en cause en cas d’un durcissement sévère des restrictions sanitaires en lien avec la pandémie de Covid-19 postérieurement à la date de publication des comptes semestriels.

Le Groupe n’anticipe pas d’acquisitions significatives en 2020 et ne communique pas de prévisions ni d’estimations du bénéfice.

Informations additionnelles

Le Comité d’Audit s’est réuni le 23 septembre 2020. Le Conseil d’Administration, présidé par Jean-Claude Labrune, s’est réuni le 24 septembre 2020 pour approuver les comptes du premier semestre 2020. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification a été émis. Le Rapport Financier Semestriel 2020 sera disponible d’ici quelques jours en français et en anglais sur notre site web et sur l’application mobile de la communication financière Cegedim IR.

Agenda financier 2020

  25 septembre à 10h00

28 octobre après bourse

15 décembre heure à définir

Réunion SFAF dans les locaux de la SFAF

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020

Cegedim’s Investor Day

 
  La présentation des résultats du premier semestre 2020 est disponible :

Annexe 1

Etats financiers consolidés au 30 juin 2020

·Actif au 30 juin 2020

En milliers d’euros 30/06/2020 31/12/2019
Goodwill 186 026 192 740
Frais de développement 46 208 21 960
Autres immobilisations incorporelles 117 730 135 579
Immobilisations incorporelles 163 938 157 540
Terrains 544 544
Constructions 2 670 2 960
Autres immobilisations corporelles 30 638 30 960
Droits d’utilisation 68 870 64 537
Immobilisations en cours & Avances et acomptes sur immobilisations corporelles 21 163
Immobilisations corporelles 102 744 99 164
Titres de participation 1 182 1 214
Prêts 15 317 14 017
Autres immobilisations financières 5 545 4 546
Immobilisations financières – hors titres des sociétés mises en équivalence 22 045 19 777
Titres des sociétés mises en équivalence 15 639 15 080
Impôts différés actifs 32 207 31 750
Créances clients : part à plus d’un an
Autres créances : part à plus d’un an
Instruments financiers 266 387
Charges constatées d’avance : part à plus d’un an 319 390
Actif non courant 523 184 516 828
En cours de service
Marchandises 4 829 4 434
Avances, acomptes sur commandes 248 208
Créances clients : part à moins d’un an 139 516 143 986
Autres créances : part à moins d’un an 161 432 101 684
Instruments financiers 1 1
Equivalents de trésorerie 0 0
Trésorerie 26 120 29 059
Charges constatées d’avance : part à moins d’un an 14 697 12 414
Actif courant 346 844 291 785
Total Actif 870 027 808 613

La trésorerie du Groupe est impactée positivement à hauteur de 11 millions d’euros au 30 juin 2020 et négativement à hauteur de 32,2 millions d’euros au 31 décembre 2019, car les avances clients sur l’activité BPO en assurance santé (gestion déléguée de paiement de prestation de santé) ont été classées en « autres créances courant » afin de refléter les clauses particulières de certains contrats.

·Passif et capitaux propres au 30 juin 2020

En milliers d’euros 30/06/2020 31/12/2019
Capital social 13 337 13 337
Réserve Groupe 188 159 186 526
Ecart de conversion Groupe -6 031 -1 480
Résultat Groupe -4 667 2 697
Capitaux propres part du Groupe 190 798 201 080
Non-controlling interests 192 167
Capitaux propres 190 990 201 247
Dettes financières 196 319 195 694
Dettes de location 56 425 52 413
Instruments financiers 397 627
Impôts différés passifs 8 900 8 009
Engagements de retraite 33 958 32 250
Provisions 1 906 1 855
Autres passifs
Passifs non courants 297 905 290 847
Dettes financières 5 950 13 961
Dettes de location 14 186 13 507
Instruments financiers 2 2
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 47 702 50 644
Dettes fiscales et sociales 102 205 91 593
Provisions 4 207 5 513
Autres passifs 206 881 141 299
Passif courant 381 132 316 519
Total Passif 870 027 808 613

·Compte de résultat au 30 juin 2020

En milliers d’euros 30/06/2020 30/06/2019
Chiffre d’affaires 236 199 245 795
Achats consommés -12 039 -15 260
Charges externes -51 909 -55 693
Impôts et taxes -5 097 -4 425
Frais de personnel -127 901 -124 640
Perte de valeur sur créances clients et autres débiteurs et sur actifs de contrats -2 102 -38
Dotations et reprises aux provisions -706 -1 332
Variation des stocks de produits en cours et de produits finis -79
Autres produits et charges d’exploitation 146 -282
Quote-part du résultat net des participations ne donnant pas le contrôle 1 656 1 426
EBITDA(1) 38 247 45 472
Dotation aux amortissements autres que les droits d’utilisation -24 259 -25 078
Dotation aux amortissements des droits d’utilisation -7 684 -7 750
Résultat opérationnel courant(1) 6 305 12 643
Dépréciation des goodwill -2 500
Produits et charges non courants(1) -6 167 -13 784
Autres produits et charges opérationnels non courants(1) -6 167 -16 284
Résultat opérationnel 138 -3 640
Produits de trésorerie & d’équivalents de trésorerie 35 52
Coût de l’endettement financier brut -4 266 -4 387
Autres produits et charges financiers -335 -125
Coût de l’endettement financier net -4 566 -4 460
Impôts sur les bénéfices -516 -1 914
Impôts différés 304 -168
Total d’impôt -212 -2 082
Quote-part du Résultat net des sociétés mises en équivalence 0 -8
Résultat net consolidé -4 640 -10 190
Part du Groupe -4 667 -10 180
Participations ne donnant pas le contrôle 26 10
Nombre moyen d’actions hors autocontrôle 13 826 606 13 853 244
Résultat courant par action (en euros) -0,2 -0,4
Résultat par action (en euros) -0,3 -0,7
Instruments dilutifs Néant Néant
Résultat dilué par action (en euros) -0,3 -0,7
  1. Voir dans le Rapport Financier Semestriel 2020 le Chapitre 3 « Comptes semestriels consolidés résumés » Point 3.6 Note 2 sur les Indicateurs alternatifs de performance et Note 6 « Information sectorielle ».
    • Tableau de flux de trésorerie au 30 juin 2020
En milliers d’euros 30/06/2020 30/06/2019
Résultat net consolidé -4 641 -10 190
Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence -1 656 -1 417
Dotations aux amortissements et provisions 36 425 48 220
Plus ou moins-values de cession -253 -25
Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt 29 875 36 588
Coût de l’endettement financier net 4 566 4 460
Charges d’impôt 212 2 082
Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement financier net et impôt 34 653 43 130
Impôt versé -2 140 -473
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité : Besoin(1) -47 584
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité : Dégagement 18 138
Flux de trésorerie générés par l’activité après impôt versé et variation
du besoin en fond de roulement (a)
50 651 -4 927
Acquisitions d’immobilisations incorporelles -27 848 -26 066
Acquisitions d’immobilisations corporelles -5 009 -4 880
Acquisitions d’immobilisations financières -980 391
Cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles 332 51
Cessions d’immobilisations financières 27
Variation des prêts et avances consentis -1 309 555
Incidence des variations de périmètre (1) -10 922
Dividendes reçus 79 97
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d’investissement (b) -34 708 -40 773
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère
Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle des sociétés intégrées  
Augmentation de capital en numéraire  
Emissions d’emprunts
Remboursements d’emprunts -9 834 -354
Remboursements des obligations locatives -7 521 -7 017
Intérêts versés sur emprunts -262 -245
Autres produits financiers  reçus 75 52
Autres charges financières versés -1 190 -1 766
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (c) -18 731 -9 330
Variation de trésorerie hors effet devises (a+b+c) -2 788 -55 030
Incidence des variations de cours des devises -154 96
Variation de trésorerie -2 943 -54 934
Trésorerie nette d’ouverture 29 059 81 088
Trésorerie nette de clôture 26 116 26 154

BNPA :  Pour Bénéfice Net Par Action. Le BNPA est un indicateur financier spécifique que le Groupe définit comme le résultat net divisé par la moyenne pondérée du nombre d’actions en circulation.

BPO (Business Process Outsourcing ou offres à services complets) :  L’externalisation des processus métier (BPO) consiste à contracter des activités et fonctions non-cœur auprès d’un prestataire tiers. Cegedim fournit les services de BPO pour les ressources humaines, la gestion du cycle de revenu aux États-Unis et de prestation de gestion pour comptes de tiers pour les compagnies d’assurance, institutions de prévoyance et mutuelles.

Charges opérationnelles :  Elles sont définies comme les achats consommés, les charges externes et les frais de personnel.

Corporate et autres :  Cette division regroupe à la fois des activités inhérentes au statut de tête de Groupe coté, et des activités de support aux divisions du Groupe.

Données organiques :  A périmètre et changes constants.

Croissance interne : La croissance interne recouvre la croissance résultant du développement d’un contrat existant, notamment du fait de la hausse des tarifs et/ou volumes distribués ou traités, des nouveaux contrats, des acquisitions d’actifs affectés à un contrat ou un projet particulier.

Croissance externe : La croissance externe recouvre les acquisitions intervenues sur l’exercice présent ainsi que celles ayant eu un effet partiel sur l’exercice passé, nettes de cessions, d’entités et/ou d’actifs.

 

  Free cash flow :  Le Free cash flow correspond au cash généré, net de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du besoin en fonds de roulement opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions, (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.

Marge opérationnelle : La marge opérationnelle est définie comme étant le ratio Résultat opérationnel /chiffre d’affaires.

Marge opérationnelle courante :  Elle est définie comme étant le ratio Résultat opérationnel courant/chiffre d’affaires.

Transformation du business model : Cegedim a décidé à l’automne 2015 de migrer l’ensemble de ses offres vers le mode SaaS, de développer des offres à service complet (BPO) et d’accroître significativement ses efforts en matière de R&D. Cette volonté se traduit par un changement du business model du Groupe. En effet, la reconnaissance du chiffre d’affaires s’en trouve modifiée et la rentabilité, à court terme, est négativement impactée.

Trésorerie nette :  La trésorerie nette est définie comme étant le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie moins le montant des découverts bancaires.

Glossaire

  Disclaimer
Le présent communiqué de presse est publié en français et en anglais. En cas de divergence entre ces versions, la version originale rédigée en français fait foi. Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations privilégiées et a été communiqué au diffuseur agréé de Cegedim le 24 septembre 2020 au plus tôt à 17h45 heure de Paris.
Les données figurant dans ce communiqué comprennent des indications sur les objectifs de performances financières à venir de Cegedim. Ces informations, de nature prospective, se fondent sur les opinions et hypothèses des dirigeants du Groupe à la date du présent communiqué et impliquent des risques et incertitudes. Pour plus d’informations sur les risques affectant Cegedim, le lecteur est prié de se reporter au Chapitre 7 « Gestion des risques », point 7.2 « Facteurs de risques » et au Chapitre 3 « Commentaires sur l’exercice » point 3.6 « Perspectives » du Document d’Enregistrement Universel 2019 déposé auprès de l’AMF le 31 mars 2020 sous le numéro D.20-0218.
 
 

A propos de Cegedim :

Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise innovante de technologies et de services spécialisée dans la gestion des flux numériques de l’écosystème santé et BtoB, ainsi que dans la conception de logiciels métier destinés aux professionnels de santé et de l’assurance. Cegedim compte près de 5 000 collaborateurs dans plus de 10 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 500 millions d’euros en 2019.
Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).
Pour en savoir plus : www.cegedim.fr
Et suivez Cegedim sur Twitter : @CegedimGroup, LinkedIn et Facebook.


Aude BALLEYDIER
Cegedim
Responsable Communication
et Relations Médias
Tél. : +33 (0)1 49 09 68 81
aude.balleydier@cegedim.fr

Jan Eryk UMIASTOWSKI
Cegedim
Directeur des Investissements
et Responsable Relations Investisseurs
Tél. : +33 (0)1 49 09 33 36
janeryk.umiastowski@cegedim.com

Céline PARDO & Irène SEMERARO
suPR
Relations Médias
Tél. : +33 (0)6 52 08 13 66
        +33 (0)6 80 80 83 97
cegedim@supr-agency.com
 

 

Pièce jointe