Press release

CYNORA annonce la disponibilité des premiers kits de test d’appareils du secteur pour les émetteurs vert profond TADF destinés aux écrans OLED de prochaine génération

0
Sponsorisé par businesswire

Dessinant une nouvelle trajectoire d’innovation pour l’industrie OLED, CYNORA a annoncé aujourd’hui que des kits de test d’appareils pour ses émetteurs vert profond, basés sur la fluorescence retardée à activation thermique (TADF) et destinés aux écrans OLED de prochaine génération, étaient dorénavant disponibles pour les clients. Le développement constitue un jalon qui fera date dans l’industrie pour la technologie TADF et valide l’engagement prévu par la feuille de route de CYNORA.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210120005339/fr/

cyUltimateGreen™ - CYNORA's TADF Deep Green Emitter Device Test Kit (Photo: Dr. Harald Flügge, CYNORA)

cyUltimateGreen™ – CYNORA’s TADF Deep Green Emitter Device Test Kit (Photo: Dr. Harald Flügge, CYNORA)

Connu sous le nom de cyUltimateGreen™, le produit offre une efficacité de plus de 20 pour cent, ce qui satisfait aux spécifications actuelles de l’industrie (150 cd/A sur les appareils à émission par le dessus). Il a démontré une durée de vie de 400 h LT95@15mA, ainsi qu’un point de couleur et un spectre équivalents à la norme DCI-P3 actuelle. De plus, le produit est compatible avec BT2020, un standard de couleur nécessitant une plus grande pureté des couleurs que DCI-P3, et qui améliorera grandement la profondeur de couleur.

Ce tournant marque une rupture dans la technologie des matériaux, qui aidera les fabricants d’écrans à libérer tout le potentiel d’efficacité des écrans OLED de nouvelle génération et permettra de créer des produits OLED qui changent la donne. Cela commence avec le vert profond TADF, une solution bleu profond TADF sera bientôt incluse.

L’émetteur cyUltimateGreen : un amplificateur de luminosité pour les écrans OLED de prochaine génération

Au sein de l’empilement OLED se trouve la couche émettrice. C’est là que la lumière est créée. Dans cette couche se trouvent des pixels rouges, verts et bleus. En combinant les trois, la gamme de couleurs complète est rendue dans l’affichage. Le pixel vert influence la luminosité. Il peut représenter jusqu’à 25 pour cent des coûts de l’empilement OLED.

Adam Kablanian, PDG de CYNORA, a déclaré : « Nous avons cherché à inventer une nouvelle technologie différenciée qui permettrait aux chefs de file du secteur des écrans de faire un bon en avant, au-delà des solutions d’émetteurs existantes, pour les écrans OLED de prochaine génération. Nous étions d’avis que TADF était l’approche la plus prometteuse. Nous savions qu’avec le bon mélange de technologies de pointe et d’expertise en chimie, l’avancée était possible. Notre équipe talentueuse a confirmé la capacité commerciale de la technologie d’émetteur TADF, qui peut permettre aux clients de faire d’importantes économies. Les kits sont dès à présent disponibles pour des tests et vérifications par les clients. »

GEM : l’avantage de CYNORA pour la découverte de matériaux

En plus du produit cyUltimateGreen, il y a le Generative Exploration Model (GEM) de CYNORA. GEM est le moteur de découverte de matériaux inventé par CYNORA pour identifier avec une extrême précision les molécules les plus pertinentes et utiles, et les combinaisons connexes, à partir d’une source infinie de molécules chimiques.

GEM combine deux éléments clés : l’intelligence artificielle (IA) et la matière grise des chimistes de CYNORA. Bien que l’IA offre d’immenses capacités de calcul, il peut y avoir des erreurs de prédiction et d’autres incertitudes qui diminuent la production de données utiles pour des applications spécialisées. GEM amplifie l’IA pour la découverte de matériaux OLED en associant sa puissance de calcul avec l’expertise des matériaux et la connaissance des appareils OLED des chimistes de CYNORA pour identifier des molécules à fort potentiel. À partir de là, un système de notation prédit à quel point la molécule est conforme aux paramètres requis, ainsi que son utilité pour l’objectif défini – dans ce cas, des matériaux pour émetteurs très efficaces.

« GEM a renforcé les capacités de découverte et de synthèse de CYNORA et accéléré la finalisation du produit cyUltimateGreen », a affirmé le Dr Jan Richter, directeur technique. « En raison de l’infinie diversité des molécules chimiques, l’identification des molécules les plus pertinentes est extrêmement difficile. « Alors que l’IA nous offre un puissant outil d’accélération des découvertes, notre exigence ne consiste pas seulement à trouver des molécules qui conviennent en théorie, il faut aussi qu’elles soient synthétisables chimiquement. C’est là que l’expertise de CYNORA dans le domaine de la chimie apporte une valeur ajoutée. »

L’expertise s’étend à la connaissance approfondie de tout l’appareil OLED des technologues de CYNORA. Cela a aidé l’entreprise à concevoir le produit cyUltimateGreen pour qu’il satisfasse aux exigences de la production de masse, sans obliger les chefs de file du secteur des écrans à faire des modifications coûteuses de leurs lignes de production. Des détails essentiels, comme la correspondance des températures d’évaporation pour respecter les architectures actuelles des appareils et l’alignement des paramètres des matériaux (comme les niveaux d’énergie), ont fait partie des calculs. Pour réduire davantage les coûts, des facteurs d’intégration ont également été pris en compte, notamment la manière de fabriquer le produit dans le cadre du matériel et des processus existants sans nécessiter de chambre d’évaporation supplémentaire.

M. Richter a ajouté : « La technologie TADF est à l’origine d’une nouvelle trajectoire d’innovation pour les matériaux émetteurs OLED. Nous sommes ravis d’être à l’avant-garde avec notre produit cyUltimateGreen. »

Pour des informations sur CYNORA GmbH, veuillez visiter www.cynora.com

cyUltimateGreen est une marque de commerce de CYNORA GmbH

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.