Press release

Granicus fait l’acquisition de Bang the Table et d’OpenCities, deux chefs de file dans les logiciels-services gouvernementaux

0
Sponsorisé par GlobeNewswire

Sa plateforme élargie redéfinit la participation citoyenne et accélère le virage numérique des administrations publiques à travers le monde

DENVER, 17 juin 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Granicus (site en anglais), un chef de file dans la prestation de technologies et de services nuagiques à l’appui des interactions entre les gouvernements et le public, a annoncé aujourd’hui ses projets d’expansion. Pour propulser la prochaine phase de sa croissance, Granicus fait l’acquisition de deux autres entreprises technologiques en plein essor au service des gouvernements : Bang the Table, créatrice d’EngagementHQ — la solution de consultation citoyenne la plus vendue sur le marché — et OpenCities (en anglais), la principale plateforme de cheminement client utilisée par les gouvernements locaux pour transformer les sites web, les formulaires électroniques et la prestation numérique des services.

Granicus, en unissant ses forces avec ces autres chefs de file de la participation et des communications numériques, transformera la manière dont les citoyennes et citoyens interagissent avec leurs gouvernements, et vice-versa.

« La qualité de l’expérience client est intimement liée à celle des données et plateformes, et le public mérite le même degré élevé de qualité dans ses interactions avec les pouvoirs publics. Granicus, OpenCities et Bang the Table conjuguent les ensembles de données les plus riches disponibles sur l’expérience du public avec des plateformes intelligentes de prestation multivoie, dont les capacités prédictives permettent aux gouvernements d’offrir aux citoyennes et citoyens des services sans faille d’une qualité inégalée, dans un environnement intuitif et personnalisé, a déclaré Mark Hynes, chef de la direction de Granicus. Ensemble, nous allons porter à un nouveau sommet la transparence et l’adaptabilité des gouvernements ainsi que l’information sur lesquels ils s’appuient tout en facilitant et dynamisant la participation citoyenne, ce qui débouchera sur des améliorations tangibles pour les gouvernements et pour les populations qu’ils servent. »

EngagementHQ, la plateforme de consultation de Bang the Table, et la plateforme de participation citoyenne de Granicus répondent à un besoin essentiel à l’ère numérique : la possibilité de faire de chaque interaction une occasion d’apprentissage. Puisque chaque contact devient une occasion de recueillir des commentaires et de rassembler des renseignements quantifiables sur le marché, les gouvernements peuvent établir précisément, en temps réel, ce qui compte pour les citoyennes et citoyens. Et l’outil omnidirectionnel de collecte de renseignements de Bang the Table, capable de saisir commentaires et sentiments en plus de fournir des données sur la participation elle-même, permet à une variété de voix de se faire entendre dans les grands dossiers autant que sur les enjeux plus restreints, puis de transposer en toute facilité cette information en données utilisables.

« L’accessibilité, l’inclusion et l’équité sont des considérations essentielles pour les gouvernements modernes. Voilà pourquoi nous sommes fiers de proposer des outils qui donnent à tous les membres de la population des chances égales de contribuer aux décisions locales, a dit Matthew Crozier, chef de la direction de Bang the Table. Avec Granicus, nous donnons aux institutions publiques les moyens de prendre des décisions judicieuses, éclairées par des consultations modulables de la collectivité. »

Les citoyennes et les citoyens réclament aujourd’hui que les services numériques du secteur public soient aussi faciles à utiliser que ceux du commerce. Avec OpenCities, Granicus va bien au-delà d’une simple amélioration des sites web : il unifie l’expérience client en une plateforme apte au glisser-déposer. Les institutions peuvent ainsi rapidement numériser, suivre et améliorer chaque étape du cheminement client, sans programmation complexe. Grâce à la fusion d’OpenCities, de Granicus et de Bang the Table, il n’aura jamais été aussi facile pour les gouvernements d’informer, d’impliquer et de servir la population depuis une seule et même plateforme connectée, pensée pour répondre aux besoins de la gouvernance moderne.

« En nous unissant à Granicus, qui compte déjà plus de 5 500 clients gouvernementaux, nous serons en mesure de concrétiser plus rapidement notre vision, c’est-à-dire de réimaginer la porte d’entrée virtuelle des gouvernements du monde entier. Notre technologie, nos données et notre mission commune vont nous permettre de proposer des expériences clients innovantes, sans égales sur le marché, a dit Alex Gelbak, cofondateur et chef de la direction d’OpenCities. Qui plus est, grâce au quelques 250 millions d’abonnés du réseau de Granicus et à leurs données, nous allons pouvoir tester et améliorer de manière proactive ces expériences, de sorte que les institutions puissent non seulement rester à la hauteur des attentes de la population, de plus en plus sophistiquées, mais sachent pour toujours les anticiper. »

L’acquisition de deux entreprises australiennes figurant au top 100 du secteur « GovTech » — le gouvernement technologique — vient consolider l’engagement de Granicus envers les administrations publiques d’Australie et de Nouvelle-Zélande. La nouvelle organisation continuera d’y servir plus de 350 institutions et proposera sa gamme étendue de solutions technologiques ultraperformantes à d’autres aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. L’annonce d’aujourd’hui fait suite à une série d’acquisitions qui ont renforcé la position de Granicus comme logiciel-service nuagique le plus complet à l’appui des interactions entre les gouvernements et le public, un logiciel-service qui intègre maintenant des fonctionnalités de communication numérique et de participation citoyenne ainsi que de gestion de contenu, de sites web, de services numériques, de commettants, d’ordres du jour, d’assemblées publiques et de dossiers.

L’acquisition de Bang the Table par Granicus est maintenant chose faite. Pour ce qui est d’OpenCities, Granicus a signé un accord, et l’acquisition se concrétisera dans les mois à venir sous réserve des conditions usuelles de clôture.

Granicus a retenu les conseils financiers de Shea & Company pour l’acquisition de Bang the Table; GLC Advisors & Co a joué le même rôle auprès de Bang the Table. OpenCities a pour conseiller financier MergerTech.

À propos de Granicus
Granicus (site en anglais) a pour mission de faciliter les rapports des gouvernements avec les populations qu’ils servent. Pour ce faire, l’entreprise a développé la première et la seule plateforme de mobilisation numérique adaptée aux besoins du secteur public. Grâce à son réseau d’abonnés, qui rassemble plus de 5 500 organismes gouvernementaux et quelque 250 millions de citoyens et citoyennes, elle traduit la mission de ses clients en résultats quantifiables. Elle déploie un ensemble complet de solutions nuagiques — communications, conception de sites web gouvernementaux, prestation numérique de services, gestion des dossiers et gestion des réunions et ordres du jour — pour renforcer la relation des gouvernements avec les citoyens et citoyennes aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Canada. En simplifiant les interactions avec les gens et en assurant la diffusion des renseignements critiques, Granicus rapproche les gouvernements des populations qu’ils servent; à travers le monde, il agit de ce fait comme un moteur de changements pour les collectivités.

À propos de Bang the Table
Bang the Table a vu le jour en Australie et sa mission est le fruit d’une passion : aider les responsables publics à nouer des rapports constructifs avec les parties prenantes, notamment les citoyens et citoyennes. La plateforme de consultation numérique qu’elle a créée, EngagementHQ, est utilisée par plus de 850 organisations dans le monde. Plus de 17 millions de personnes peuvent ainsi participer facilement, dans un cadre convivial et sécuritaire, aux grandes décisions publiques d’intérêt pour elles.

À propos d’OpenCities
Pensé avec et pour les gouvernements, OpenCities (site en anglais) procure aux gouvernements les fonctionnalités dont ils ont besoin pour numériser chaque étape du cheminement client, des portails aux formulaires, y compris les sites web. Avec son approche glisser-déposer ne demandant aucune programmation, OpenCities permet aux gouvernements, petits ou grands, d’offrir au public une expérience numérique hors pair à une fraction du coût et des efforts requis pour un projet web traditionnel. Son logiciel-service permet aux citoyens et citoyennes du monde entier de réaliser des millions d’interactions, et elle se base sur ces données d’utilisation pour continuellement optimiser et améliorer l’expérience client. Figurant parmi les 50 entreprises les plus innovantes d’après l’Australian Financial Review et récipiendaire de nombreux prix de conception numérique, OpenCities est la clé de voûte des sites web et des assemblées numériques des municipalités, comtés et États les plus avant-gardistes de l’Amérique du Nord, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

Renseignements :
L’équipe de démarrage
granicus@launchsquad.com