Press release

Hopin lève 400 millions USD pour développer l’innovation autour des expériences hybrides

0
Sponsorisé par businesswire

Hopin, fournisseur leader d’événements virtuels, a annoncé aujourd’hui avoir obtenu un financement de série C de 400 millions USD codirigé par les nouveaux investisseurs Andreessen Horowitz et General Catalyst, aux côtés de son investisseur actuel IVP, avec la participation de ses précédents investisseurs, à savoir Coatue, DFJ Growth, Northzone, Salesforce Ventures et Tiger Global. Ce financement fait suite au financement de série B de 125 millions USD annoncé en novembre 2020. Depuis, Hopin a recruté 30 000 clients parmi lesquels Poshmark, American Express, Hewlett Packard, The Financial Times, et YMCA. Depuis le mois de février de l’an dernier, Hopin a levé plus de 565 millions USD.

Johnny Boufarhat, PDG et fondateur de Hopin, a déclaré : « Nous élaborons un portefeuille de produits destinés à bâtir l’avenir de la collaboration vidéo en direct et des communautés à distance. Comme nous l’avons constaté, l’importance de la délivrance d’expériences événementielles virtuelles et hybrides inégalées n’a jamais été aussi forte, et ce tout dernier financement reflète à quel point elles sont cruciales à l’heure où les marques recherchent des moyens de communiquer avec les individus, ainsi que des opportunités de croissance. Pour ce faire, nous investissons davantage dans l’innovation vidéo, support central de la collaboration numérique. Nous sommes particulièrement reconnaissants de la confiance de nos investisseurs, qui partagent la vision de Hopin pour un monde mieux connecté. Ceci témoigne de l’engagement de l’équipe Hopin, qui travaille dur pour satisfaire nos clients. »

Parallèlement à cet investissement, Sriram Krishnan, associé général chez Andreessen Horowitz, rejoindra le conseil d’administration de Hopin.

« L’équipe de direction de Hopin réunit l’expertise commerciale, événementielle et logicielle qui la positionnent de manière unique pour transformer radicalement la manière dont nous communiquons et interagissons ensemble au travers des événements », a déclaré M. Krishnan. « Nous considérons que Hopin est le leader de ce secteur, et nous sommes ravis de nous associer avec l’équipe dans le cadre de sa vision audacieuse. »

Hopin utilisera ces capitaux pour accélérer la croissance, notamment pour développer ses opérations, son équipe et sa plateforme, afin de répondre à la demande de sa clientèle croissante, et de soutenir son activité multi-produits. La technologie de Hopin est d’ores et déjà utilisée pour alimenter la composante numérique des expériences hybrides d’événements en Europe et, comme annoncé la semaine dernière, alimentera prochainement de nouvelles solutions de réunions hybrides dans le portefeuille d’hôtels Marriott aux États-Unis et au Canada. Hopin s’est développée, passant de six à plus de 400 employés depuis le début de l’année 2020, et passant de quelques centaines de créateurs d’événements à plus de 85 000 organisations avec plusieurs millions de participants présents chaque mois. Hopin continuera d’investir dans le développement des technologies de sa plateforme, dans des domaines tels que la vidéo et le mobile, qui constituent des éléments essentiels pour définir l’avenir des événements hybrides et les transformer en expérience fluide. Hopin a récemment acquis la société de développement d’applications mobiles Topi, ainsi que la société de streaming vidéo StreamYard, ajoutant à sa base les 3,6 millions de créateurs de contenus vidéo de StreamYard.

« Johnny et son équipe ont bâti l’une des sociétés SaaS à la croissance la plus rapide de l’histoire, en transformant une période de perturbation sans précédent en une opportunité de redéfinir la manière dont nous nous réunissons virtuellement, en personne et sur le spectre d’expériences entièrement nouveau qui se situe entre les deux », a déclaré Quentin Clark, directeur général de General Catalyst. « L’ampleur et la vitesse avec lesquelles ils ont été en mesure de transformer Hopin en une entreprise mondiale sont impressionnantes. C’est également un rappel explicite de l’ampleur significative des entreprises et talents en SaaS qui existe en Europe aujourd’hui. »

Hopin annonce de nouveaux recrutements pour soutenir sa croissance rapide et son innovation

Hopin annonce également la nomination de trois nouveaux dirigeants dans son équipe de direction. Anthony Kennada rejoint la société en tant que directeur marketing, Sarah Manning exerce les fonctions de vice-présidente des employés, et Jonathan Killeen a été désigné responsable du travail à distance.

M. Kennada apporte une riche expérience dans le domaine de l’accès au marché, ayant bâti les marques emblématiques de quelques-unes des sociétés de logiciels d’entreprise les plus remarquables au monde. Il a dernièrement exercé les fonctions de directeur marketing chez Front, société leader dans le domaine de la communication auprès des clients. Avant de travailler chez Front, M. Kennada a occupé le poste de directeur marketing fondateur chez Gainsight, où il a créé la catégorie de logiciels destinés à la réussite des clients. Au cours de sa carrière chez Gainsight, il a créé la marque de conférences Pulse, qui accueille chaque année plus de 5 000 participants au Moscone Center de San Francisco, ainsi que plusieurs milliers de participants dans le cadre de conférences similaires à Londres et à Sydney. M. Kennada a publié en 2019 sa stratégie marketing chez Gainsight à la maison d’édition Wiley, dans un ouvrage intitulé « Category Creation: How to Build a Brand that Customers, Employees, and Investors Will Love. »

Mme Manning est une dirigeante en RH mondiales à l’expérience solide et éprouvée, qui a travaillé dans plusieurs grandes entreprises et startups à croissance rapide. Elle s’est associée avec succès à plusieurs cadres dirigeants dans le cadre de leur stratégie mondiale de gestion du personnel, et a dirigé plusieurs équipes de RH réparties sur quatre continents. Elle rejoint Hopin après avoir occupé des postes de direction des RH chez Zendesk et BT.

M. Killeen supervisera les programmes destinés à soutenir les employés travaillant à 100 % en télétravail, en développant des initiatives internes et des systèmes focalisés sur la création de la culture de télétravail de Hopin, ainsi que sur l’optimisation de la productivité et de l’engagement des employés en milieu professionnel. Il rejoint Hopin en provenance de Dropbox, où il a dernièrement exercé les fonctions de responsable des programmes événementiels mondiaux, et de directeur des services d’environnement de travail internationaux pour les régions EMOA et APJ.

« Je ne pouvais pas laisser passer l’opportunité de cofaçonner l’avenir du secteur événementiel aux côtés des professionnels de l’événementiel du monde entier », a déclaré M. Kennada. « Je suis ravi de m’associer à Johnny, à la formidable équipe de Hopin ainsi qu’à nos incroyables clients pour bâtir une marque susceptible de devenir une plateforme engagée et communautaire, permettant à l’ensemble de l’industrie de collaborer sur la définition de l’avenir. »

À propos de Hopin

Créée en 2019, Hopin permet aux marques et communautés de créer des expériences vidéo en direct tout-en-un pour leurs publics. Grâce à ses plateformes, les participants peuvent apprendre, interagir et communiquer avec des individus partout dans le monde. Grâce à Hopin, vous avez la possibilité de créer des événements virtuels et hybrides en direct à la fois interactifs et immersifs. Hopin a acquis en 2020 StreamYard, l’un des principaux studios de streaming vidéo. Basée à Londres, Hopin est une société privilégiant le travail à distance, qui compte des employés répartis dans 42 pays. En savoir plus sur hopin.com.

À propos d’Andreessen Horowitz

Andreessen Horowitz soutient les entrepreneurs audacieux qui agissent vite, voient les choses en grand et s’engagent à créer les prochaines franchises majeures dans le secteur de la technologie. Créée par Marc Andreessen et Ben Horowitz, la société fournit aux entrepreneurs un accès à une expertise ainsi qu’à des renseignements dans les domaines de l’innovation, des talents exécutifs et techniques, de la connaissance du marché, du développement commercial, du marketing et du développement de la marque. Retrouvez-nous à Menlo Park, en Californie, et sur www.a16z.com.

À propos de General Catalyst

General Catalyst est une société de capital-risque qui investit dans un changement positif et radical qui perdure — pour nos entrepreneurs, nos investisseurs, nos employés et notre société. Nous soutenons les fondateurs qui ont une vision à long terme et défient le statu quo, en nous associant avec eux de la phase de démarrage à la phase de croissance et au-delà, afin de bâtir des entreprises qui résistent à l’épreuve du temps. Depuis ses bureaux de San Francisco, Palo Alto, New York, et Boston, la société a contribué à soutenir la croissance d’entreprises telles que : Airbnb, Deliveroo, Guild, Gusto, Hubspot, Livongo, Oscar, Samsara, Snap, Stripe, et Warby Parker. Pour en savoir plus : www.generalcatalyst.com.

À propos d’IVP

Créé en 1980, IVP est l’un des principaux cabinets de placements en capital et de capital-risque visant les entreprises parvenues à maturité aux États-Unis. IVP a investi dans plus de 400 entreprises avec 116 introductions en bourse. IVP est spécialisée dans les investissements en capital-risque, les regroupements sectoriels, les opérations d’acquisition d’actions de jeune entreprise innovante et les placements sur les marchés publics sélectionnés. IVP a investi dans d’importantes sociétés telles que AppDynamics (CSCO), Coinbase, Compass, CrowdStrike (CRWD), Datadog (DDOG), Discord, Dropbox (DBX), GitHub (MSFT), Glossier, Grammarly, HashiCorp, Hims & Hers (HIMS), HomeAway (AWAY), Hopin, Klarna, LegalZoom, Looker (GOOGL), Marketo (MKTO), MasterClass, Mindbody (Vista), MuleSoft (CRM), Netflix (NFLX), Personal Capital (Empower), Podium, Rubrik, Slack (WORK), Snap (SNAP), Supercell (Tencent), Tanium, Twitter (TWTR), UiPath, Wise, Yext (YEXT), ZenDesk (ZEN), ZipRecruiter, et Zynga (ZNGA). Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.ivp.com ou suivez IVP sur Twitter : @ivp.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.