Press release

Italie et France : la BEI soutient le renforcement de l’industrie des semi-conducteurs en Europe avec un prêt de 600 millions d’euros à STMicroelectronics

0
Sponsorisé par GlobeNewswire

Paris, le 2 mars 2022

Italie et France : la BEI soutient le renforcement de l’industrie des semi-conducteurs en Europe avec un prêt de 600 millions d’euros à STMicroelectronics

  • Un prêt destiné au financement de la recherche et développement (R&D) et de nouvelles lignes de production innovantes d’un leader mondial des semi-conducteurs
  • Un soutien qui s’inscrit dans le droit fil de la politique menée par l’Union européenne et ses Etats-membres visant à renforcer l’industrie des semi-conducteurs sur le sol européen
  • Un financement qui contribue également aux objectifs stratégiques de la souveraineté technologique européenne dans l’industrie des semi-conducteurs

La Banque européenne d’investissement (BEI) apporte un important appui financier à STMicroelectronics : un prêt de 600 millions d’euros destiné à la recherche-développement (R&D) et à la pré-industrialisation en Europe du groupe de semi-conducteurs.

L’opération concerne des investissements dans les activités de recherche et développement (R&D) portant sur des technologies et composants innovants, ainsi que dans des lignes de production pilotes pour des semi-conducteurs de pointe. Ces investissements seront mis en œuvre dans les installations existantes de STMicroelectronics en Italie (Agrate et Catane) et en France (Crolles). Ils contribueront à la mise au point de technologies et de produits visant à répondre aux grands défis que sont la transition environnementale et la transformation digitale de tous les secteurs.

Le marché mondial des semi-conducteurs s’élève aujourd’hui à plus de 500 milliards d’euros, un chiffre qui devrait doubler d’ici 2030. L’Europe représente pour sa part de l’ordre de 10% des capacités de production mondiale, en net recul par rapport aux décennies précédentes (24 % en 2000 et 44 % en 1990).

Le soutien de la BEI à STMicroelectronics contribue activement aux politiques mises en place à l’échelle européenne en coordination avec les Etats-membres, afin de renforcer l’industrie des semi-conducteurs en Europe, en recherche et développement, en design et en production et d’apporter des aides financières publiques à des projets industriels stratégiques. L’objectif est de soutenir la compétitivité des acteurs européens de ce secteur clé car il irrigue l’ensemble des secteurs industriels et notamment ceux dans lesquels les industriels européens occupent des positions de leadership.

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, des Finances et de la Relance déclare : « Il n’y a pas de souveraineté politique sans souveraineté technologique. L’Europe doit se saisir de tous les instruments à sa disposition pour investir dans les nouvelles technologies. A ce titre, la BEI joue pleinement son rôle en octroyant ce prêt de 600 millions d’euros à STMicroelectronics. Notre objectif est clair : accélérer la production de semi-conducteurs en France et en Italie. La maîtrise de cette technologie, au cœur de nos économies, est essentielle pour garantir l’indépendance stratégique de l’Union européenne. Ces investissements contribuent plus largement à soutenir un modèle de croissance créateur d’emplois industriels à haute valeur ajoutée sur notre territoire. »

Daniele Franco, ministre italien de l’Economie et des Finances estime : « L’industrie des semi-conducteurs est fondamentale pour la transition numérique des économies de l’Union européenne. Le soutien que la BEI apporte à ST, l’une des entreprises les plus avancées et les plus innovantes au monde, représente une étape importante pour renforcer et rendre plus compétitive l’industrie européenne des semi-conducteurs, avec un impact significatif sur l’emploi et la croissance. »

Jean-Marc Chéry, président du directoire et directeur général de STMicroelectronics déclare : « Ce nouveau prêt de la BEI, avec laquelle nous travaillons en partenariat depuis de nombreuses années, vient compléter les différents instruments existants qui soutiennent notre industrie, tels que les projets importants d’intérêt commun européen (PIIEC) et d’autres qui sont actuellement mis en place par la Commission européenne et les États membres. Il est essentiel de travailler en Europe sur l’ensemble de la chaîne de valeur : R&D, conception et production, en collaboration avec les différents écosystèmes européens. ST contribuera à l’objectif de 20 % de la production mondiale en Europe d’ici 2030 et continuera à développer et à fabriquer en Europe des technologies et des produits innovants pour soutenir la transition environnementale et la transformation numérique de toutes les industries. » 

Gelsomina Vigliotti, vice-présidente de la BEI : « Les semi-conducteurs sont les composants clés sans lesquels aucune transition numérique et écologique n’est possible. Grâce à la relation établie de longue date entre la BEI et ST qui s’est concrétisée par huit opérations de financement depuis 1994 pour plus de 3,15 milliards d’euros, la BEI soutient l’autonomie, la compétitivité et la souveraineté technologique de l’Europe. »

Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI : « Le financement de l’innovation, facteur essentiel de la compétitivité et de la souveraineté technologique européenne, est une priorité de la BEI. Ce prêt de 600 millions d’euros, destiné à soutenir l’effort de R&D d’un leader européen des semi-conducteurs illustre la mobilisation européenne dans ce secteur capital pour l’avenir de nos économies et notre autonomie stratégique. »

Informations générales

STMicroelectronics

STMicroelectronics est l'un des leaders mondiaux du secteur des semiconducteurs, avec une forte présence européenne en matière de R&D et de production. Depuis 1994, la BEI a pu soutenir ST au travers de sept opérations pour un montant total de plus de 3,15 milliards d'euros. Fabricant indépendant de semiconducteurs maîtrisant la chaîne d'approvisionnement et doté d'installations de production de pointe, ST emploie plus de 48 000 personnes dans le monde qui travaillent avec plus de 200 000 clients et partenaires pour permettre une mobilité plus intelligente, une gestion plus efficace de l'énergie et de la puissance, ainsi que le déploiement à grande échelle de l'Internet des objets et de la technologie 5G. ST s'est engagé à devenir neutre en carbone d'ici 2027. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.st.com.

Banque européenne d’investissement

La BEI, dont les actionnaires sont les 27 États membres de l’Union européenne est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle accorde des financements à l’appui d’investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE. En 2021, la BEI a consacré plus de trois milliards d’euros à la fois en Italie et en France à des projets dédiés à l’innovation et à la transformation numérique.

Contacts pour la presse

BEI
Christophe Alix, c.alix @bei.org, tél. : +352 43 79 84303, portable : +33 6 11 81 30 99
Lorenzo Squintani, l.squintani@eib.org, tél. : +352 4379-82528, portable : +352 691 285 772

Site internet : www.eib.org/press – Service de presse : +352 4379 21000 – press@eib.org

STMicroelectronics
Nelly Dimey nelly.dimey@st.com
Site internet : www.st.com

France
Cabinet de Bruno Le Maire, presse.mineco@cabinets.finances.gouv.fr, tél : +33 1 53 18 41 13

Italie
Ministère de l’Economie et des Finances, ufficio.stampa@mef.gov.it, tél : +39 06 47614605   

Pièce jointe