Kymeta signe un accord avec OneWeb pour distribuer des services de connectivité par satellite en orbite terrestre basse à des clients des secteurs militaire, gouvernemental et commercial

Kymeta (www.kymetacorp.com), un leader mondial des antennes à panneau plat rendant le mobile mondial, et OneWeb (www.oneweb.world), la société de communications par satellite en orbite terrestre basse (Low Earth Orbit, LEO), ont annoncé aujourd’hui un accord de partenariat de distribution visant à offrir des services de connectivité à large bande, dans le monde entier.

Le réseau satellitaire LEO de OneWeb permettra aux clients de Kymeta d’accéder à une connectivité à large bande, haut débit, et faible latence, lors de leurs déplacements ou à l’arrêt, partout dans le monde.

Kymeta offre l’unique gamme entièrement intégrée, à large bande passante et à faible puissance, au monde, composée de terminaux mobiles à haut débit, gamme largement adoptée par des clients militaires, gouvernementaux, maritimes, et par diverses entreprises à travers le monde. La connectivité de OneWeb viendra compléter l’offre existante de services en orbite géostationnaire (Geostationary Orbit, GEO) à large bande, et de services cellulaires 4G, de Kymeta.

L’accord de distribution, de Kymeta, passé avec OneWeb permettra à l’entreprise de revendre les services de OneWeb en conjonction avec des solutions matérielles fixes et mobiles aux clients gouvernementaux et commerciaux du monde entier.

« Qu’il s’agisse de répondre aux besoins de connectivité sur terre, en mer ou dans les airs, Kymeta excelle dans tous les cas, grâce à l’innovation et à de solides relations de partenariat », a déclaré Walter Berger, président et co-PDG de Kymeta. « Notre technologie distinctive permet le basculement entre la polarisation linéaire et circulaire au sein des logiciels, assurant ainsi la prise en charge des constellations LEO et GEO en bande Ku sans aucune modification physique du matériel requis. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec OneWeb, car la capacité complémentaire de leur réseau satellite principal LEO offrira aux clients, et notamment au gouvernement et à l’armée des États-Unis, un accès sans précédent à la connectivité, dans les zones que les réseaux existants n’ont pas encore atteintes. L’expansion de Kymeta dans les services par satellite gérés nous permet de regrouper nos solutions matérielles pour la connectivité en tant que service, une capacité que le département de la Défense américain et d’autres utilisateurs finaux recherchent de plus en plus. »

Commentant l’accord passé par OneWeb, le PDG de OneWeb, Neil Masterson, a ajouté : « Nous sommes convaincus que l’espace constitue l’avenir des communications sur Terre. Cet accord avec Kymeta est un nouvel exemple de l’engagement de OneWeb à permettre une connectivité résiliente et sécurisée pour tous, avec des services de communication rapides, à large bande passante et à faible latence, qui améliorent la vie quotidienne et sont accessibles via une technologie révolutionnaire comme le panneau plat u8 de Kymeta. »

L’annonce intervient trois mois seulement après que les deux sociétés se sont associées dans le cadre d’un accord de développement conjoint (Joint Development Agreement, JDA) pour développer et mettre sur le marché d’ici la fin de 2022 un nouveau terminal LEO basé sur l’u8, et qui prenne en charge les communications en déplacement (Communications On The Move, COTM) et les communications en pause (Communication On The Pause, COTP) pour les gouvernements, les entreprises et les collectivités.

Le nouveau service de Kymeta, soutenu par le réseau de satellites de OneWeb, distribuera le service LEO autonome de OneWeb sur l’u8, ou regroupera des services à large bande pour offrir GEO/LEO, tout en permettant aux utilisateurs militaires d’accéder pour la première fois à une plateforme multiconstellation lors de leurs déplacements. La collaboration entre les deux sociétés leaders dans leurs domaines respectifs permet de proposer une solution unique et complète qui étend la connectivité et les applications à tous les secteurs verticaux, répondant ainsi aux besoins des clients du monde entier.

À propos de Kymeta

Kymeta est une société de premier plan qui libère le potentiel de la connectivité satellite à large bande, combinée aux réseaux cellulaires, pour satisfaire la demande massive de communications au cours des déplacements, et de mondialisation du mobile. Les solutions de connectivité par satellite, de Kymeta offrent au marché des solutions clés en main, uniques, complètes et groupées, basées sur les meilleures technologies, ainsi que des services sur mesure, axés sur le client, dont les exigences de mission sont satisfaites, voire dépassées. Ces solutions, combinées à l’antenne satellite à panneau plat de la société, la première en son genre, et aux services de Kymeta, fournissent aux clients du monde entier une connectivité mobile révolutionnaire sur des réseaux satellites et satellites-cellulaires hybrides. S’appuyant sur plusieurs brevets et licences aux États-Unis ainsi qu’à l’international, le terminal de Kymeta répond aux besoins des systèmes de communication à faible puissance, à faible coût et à haut débit, qui ne possèdent aucune pièce mobile. Kymeta facilite la connexion pour tous les véhicules, navires, avions ou plateformes fixes.

Kymeta est une société privée basée à Redmond, dans l’État de Washington.

Pour de plus amples informations, consultez kymetacorp.com.

À propos de OneWeb

OneWeb, dont le siège social est basé à Londres, est un réseau mondial de communications, alimenté depuis l’espace afin d’assurer la connectivité requise par les gouvernements, les entreprises et les collectivités. La société met en œuvre une constellation de satellites en orbite terrestre basse avec un réseau de stations passerelles mondiales et toute une gamme de terminaux utilisateurs, de sorte à offrir des services de communications, abordables, rapides, à haut débit et faible latence, connectés à l’avenir de l’IdO, ouvrant ainsi la voie vers la 5G pour tous, partout dans le monde.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.oneweb.world.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.