Press release

Lafarge Canada finance un projet de recherche sur le béton à faible teneur en carbone mené à la Queen’s University

0
Sponsorisé par businesswire

Lafarge Canada est fier de cofinancer un projet de recherche sur la conception de béton à faible teneur en carbone mené à la Queen’s University (Kingston, Ontario) et de mettre à la disposition de cette initiative son béton spécialement conçu. Le projet, qui s’inscrit dans la stratégie de décarbonisation de la compagnie et regroupe plusieurs partenaires de l’industrie, est chapeauté par Neil Hoult, Professeur au département de génie civil de la faculté d’ingénierie et de sciences appliquées à la Queen’s University, aux côtés de Josh Woods, Professeur adjoint à la Queen’s University, Evan Bentz, Professeur à la faculté d’ingénierie et de sciences appliquées de la University of Toronto, et John Orr, Professeur adjoint au département de génie civil de la University of Cambridge.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220726005020/fr/

(Photo: Business Wire)

(Photo: Business Wire)

«Chez Lafarge, nous accordons une grande importance aux partenariats qui rassemblent tous les acteurs qui contribuent à une construction nette zéro. Dans le cadre de ce projet, nous collaborons avec le propriétaire, l’architecte et le gestionnaire de la construction d’une façon innovante en vue d’atteindre nos objectifs communs en matière de développement durable», a déclaré Rob Cumming, Chef, Développement durable, Lafarge – Est du Canada.

«Lafarge se réjouit de participer à un tel projet, qui s’inscrit parfaitement dans notre feuille de route de croissance verte. Notre expertise en matière de conception de mélanges par le biais de notre gamme de produits de béton ECOPact, combinée à une ingénierie structurelle intelligente, nous permettra de réduire considérablement la teneur en carbone. Ce partenariat incarne le type de collaboration nécessaire pour encourager l’innovation dans la conception des bâtiments et faire progresser nos objectifs de développement durable», a déclaré Abdurahman Lotfy, Gestionnaire de l’innovation et du développement, Granulats et matériaux de construction, Lafarge Canada.

«Nous nous pencherons sur plusieurs approches différentes pour réduire la teneur en carbone du béton», a déclaré M. Hoult. «La première consiste à optimiser la forme, c’est-à-dire à n’utiliser le matériau que là où il est nécessaire, afin de réduire non seulement l’utilisation du matériau, mais aussi le poids de la structure. Plus la structure est légère, moins il faut de matériaux. La deuxième approche repose sur ce que l’on appelle le béton à gradation fonctionnelle. Nous utilisons du béton à haute résistance là où nous en avons besoin, et du béton à faible résistance (ce qui signifie également un béton à faible teneur en ciment) partout ailleurs. Nous allons mettre au point des progiciels permettant d’utiliser ces nouvelles techniques dans la conception, afin d’optimiser les structures en visant des objectifs de performance et de réduction de leur empreinte environnementale.»

L’essentiel de la recherche sera réalisé dans les laboratoires de génie civil de la Queen’s University. Du laboratoire aux applications pratiques, le projet sera déployé à Kingston. «Aecon et Lafarge nous aideront à construire le projet au Kingston Fire and Rescue Training Centre», a déclaré M. Hoult. «Le bâtiment sera à la fois utilisé activement par les services d’incendie de Kingston, comme salle de classe, et comme laboratoire afin que les étudiants la Queen’s University et du St. Lawrence College puissent développer leurs connaissances sur les bâtiments à faible émission de carbone. Nous aspirons à une philosophie de construction nette zéro.»

À propos de Lafarge Canada Inc.

Lafarge est le plus important fournisseur de matériaux de construction diversifiés et durables au Canada et fait partie du groupe mondial Holcim. Forte d'un effectif de 6 000 employés et de 350 sites répartis sur l'ensemble du territoire canadien, notre société a pour mission de fournir des solutions qui permettent la construction de villes et de collectivités meilleures. Les villes où les Canadiens vivent, travaillent et élèvent leurs familles et où l’infrastructure des collectivités profite de solutions fournies par Lafarge sous forme de granulats, de ciment, de béton prêt à l'emploi et préfabriqué, d’enrobés bitumineux, de pavage et de construction de routes.

À propos de la Queen's University

La Queen's University dispose d'une longue histoire de savoirs, de découvertes et d'innovations qui ont défini nos connaissances collectives et contribué à répondre à des préoccupations parmi les plus pressantes du monde. L'université, qui accueille plus de 25 000 étudiants, offre un environnement complet de recherche intensive, avec des forces éminentes en ingénierie, en physique, en recherche sur le cancer, en analyse de données, en études de surveillance, en préservation de l'art et en recherche sur la santé mentale. L'accueil et le soutien d'étudiants de tous horizons et de tous pays au sein d'une communauté dynamique, sûre et solidaire constituent une composante importante de l'expérience vécue à la Queen's University. La diversité des perspectives et l'étendue des expériences enrichissent notre campus et notre communauté. Un aspect fondamental de notre mission est de faire participer nos étudiants, notre personnel et notre faculté à l'apprentissage et à la recherche internationale, tant dans le pays qu'à l'étranger.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.