Press release

Lancé en mars 2018, le projet Fruits Eco-Blockchain (ci-après dénommé Fruits) avance vers de nouvelles étapes

0
Sponsorisé par businesswire

Le 6juillet 2021, Fruits (FRTS) a été cotée sur ProBit Global (au 6juillet 2021, Coinmarketcap Exchange Ranking: 27), l’un des meilleurs échanges cryptographiques.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210715005380/fr/

Fruits (FRTS) has been listed on ProBit Global, one of the top crypto exchanges. (Graphic: Business Wire)

Fruits (FRTS) has been listed on ProBit Global, one of the top crypto exchanges. (Graphic: Business Wire)

De plus, le 11juillet 2021, Fruits a lancé son site Web officiel renouvelé et son livre blanc.

Fruits vise à faire de nouveau bondir sa croissance et son développement.

https://www.fruitsc.org/

[À propos de Fruits]

Il utilise un algorithme de consensus PoC (Preuve-de-Capacité) – méthode d’extraction par tirage au sort.

3 principales caractéristiques de Fruits PoC

  1. Faible consommation énergétique
  2. Traitement des règlements à grande vitesse
  3. Sécurité élevée

Atteindre une éco-blockchain axée sur les économies d’énergie, qui attire l’attention du monde entier.

Fruits vise à créer un mécanisme soutenant la réalisation des objectifs de durabilité de l’Objectif de développement durable, en tirant parti des caractéristiques de la technologie PoC.

Que vous soyez intéressé par la bienfaisance ou non, notre société est faite de relations humaines. Pour Fruits, l'objectif est de créer une économie symbolique dans laquelle la consommation est liée à la bienfaisance sur la blockchain.

Fruits visera à créer une entreprise blockchain respectueuse de l'environnement et des personnes, afin que tout le monde ait la chance d'être financièrement indépendant et heureux.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.