Le Forum numérique SPIE Photonics Europe sera bientôt lancé avec plus de 700 présentations

SPIE, la société internationale d’optique et de photonique, tiendra son forum numérique inaugural au cours de la semaine du 6 au 10 avril. SPIE Photonics Europe 2020, qui devait se dérouler à Strasbourg, en France, du 29 mars au 2 avril, se tiendra désormais entièrement en ligne via un format virtuel et interactif.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200406005345/fr/

SPIE, the international society for optics and photonics, will be holding its inaugural Digital Forum during the week of 6-10 April. (Graphic: Business Wire)

SPIE, the international society for optics and photonics, will be holding its inaugural Digital Forum during the week of 6-10 April. (Graphic: Business Wire)

La plateforme de forum numérique SPIE a été développée en réponse à l’impossibilité d’organiser des conférences en présentiel en raison de la propagation de COVID-19 dans le monde. Les forums assurent la continuation opportune des occasions d’échange d’informations et de discussion que la communauté de l’optique et de la photonique de la société apprécie et sur laquelle elle compte pour promouvoir la recherche, le développement de produits et les collaborations.

Le Forum numérique SPIE Photonics Europe, une nouvelle version passionnante et entièrement gratuite de SPIE Photonics Europe 2020, fournira une méthode pratique, opportune et de haute qualité permettant aux chercheurs, aux ingénieurs et aux dirigeants gouvernementaux et sectoriels de la communauté photonique de partager des recherches émergentes, de nouveaux résultats et des avancées technologiques avec leurs pairs. Toutes les présentations et manuscrits de la conférence seront accessibles via la SPIE Digital Library avec une capacité de commentaires. Le format en ligne SPIE rend les présentations et les discussions accessibles pendant le Forum dans le fuseau horaire qui convient au participant et dans n’importe quel ordre. Le Forum numérique SPIE Photonics Europe propose également une exposition virtuelle qui permet aux participants de se connecter avec plus de 100 exposants présentant des produits et des services qui soutiennent la communauté de l’optique et de la photonique.

« Lorsqu’il est devenu évident que nous devions annuler Photonics Europe à Strasbourg, nous avons immédiatement changé de direction pour la version 2020 », a déclaré Marilyn Gorsuch, directrice principale des programmes et des compte-rendus techniques de SPIE. « Nous étions déterminés à créer le meilleur moyen d’aider nos scientifiques et nos ingénieurs à partager leurs recherches critiques avec leurs pairs sans voyager. Notre plateforme Digital Forum a déjà suscité une réponse enthousiaste, et nous sommes ravis de voir l’engagement de la communauté de l’optique et de la photonique en termes de nombre de présentateurs et d’auteurs participants. Nous nous réjouissons à l’idée d’une semaine passionnante de discussions animées et de partage d’informations. »

Avec plus de 700 présentateurs annoncés, les domaines de recherche d’actualité vont des technologies nano et quantiques à la biophotonique, aux lasers et à l’optique non linéaire, à l’imagerie optique, la détection et la métrologie. L’inscription à l’événement est entièrement gratuite et fournira aux participants un accès complet à toutes les présentations préenregistrées du Forum numérique SPIE Photonics Europe et à plus de 500 manuscrits acceptés. Pendant le Forum, les participants pourront engager le dialogue avec les conférenciers en regardant et écoutant les présentations à leur convenance, et en postant des questions et des commentaires ; les présentateurs surveilleront leurs discussions fréquemment tout au long de la semaine afin de répondre et de participer aux conversations.

Quatre des conférenciers de séance plénière invités ont déjà accepté de participer et d’autres confirmations sont attendues. Jusqu’à présent, la liste comprend le professeur Laura Waller de l’Université de Californie à Berkeley, dont le thème est la microscopie informatique ; Anna Mignani, du Conseil européen de la recherche, qui se penchera sur les possibilités de financement avec l’ERC ; Pascale Senellart, du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies, qui présentera les travaux de son laboratoire sur les points quantiques à base de semi-conducteurs servant d’atomes artificiels pour être utilisés dans le développement de technologies quantiques optiques ; et Michael Lebby de Translucent, sur la façon dont les dispositifs électro-optiques en polymère naturellement rapides et à faible puissance sont idéalement positionnés pour la feuille de route Internet optique de prochaine génération.

Outre le Forum numérique Photonics Europe, SPIE lance deux autres forums de ce type au lieu des conférences en présentiel prévues précédemment : SPIE Defence + Commercial Sensing 2020 et SPIE Smart Structures and Nondestructive Evaluation 2020. Ces forums numériques se dérouleront du 27 avril au 1er mai.

Pour vous inscrire au Forum numérique gratuit SPIE Photonics Europe 2020 et recevoir un complément d’informations sur cette nouvelle initiative SPIE, rendez-vous sur : https://spie.org/news/epe-digital-forum

À propos de SPIE

SPIE est la société internationale pour l’optique et la photonique, une organisation éducative à but non lucratif fondée en 1955 dans le but de promouvoir la science, l’ingénierie et la technologie fondées sur la lumière. La société sert plus de 255 000 membres de 183 pays en leur offrant des conférences et leurs compte-rendus publiés, une éducation continue, des livres, des revues et la SPIE Digital Library (bibliothèque numérique SPIE). En 2019, SPIE a fourni plus de 5,6 millions USD en soutien communautaire, notamment des bourses et des prix, des programmes de vulgarisation et de représentations, des subventions de voyage, une politique publique et des ressources éducatives. www.spie.org

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.