LECTRA : 2021 – Très forte progression du chiffre d’affaires et des résultats, du fait du rebond de l’activité et de l’acquisition de Gerber Technology

2021 : Très forte progression du chiffre d’affaires et des résultats, du fait du rebond de l’activité et de l’acquisition de Gerber Technology

  • Chiffre d’affaires : 387,6 millions d’euros (+ 64 %)*
  • EBITDA courant : 65,1 millions d’euros (+ 74 %)*
  • Résultat net : 28,2 millions d’euros (+ 61 %)*
  • Cash-flow libre courant : 47,5 millions d’euros
  • Dividende** : 0,36 € par action (+ 50 %)

        * Variations à données réelles
        ** Proposé à l’Assemblée générale annuelle du 29 avril 2022

En millions d’euros 1er octobre – 31 décembre 1er janvier – 31 décembre
  2021 2020 2021 2020
Chiffre d’affaires 125,6 65,6 387,6 236,2
Variation à données réelles (en %) +91%   +64%  
EBITDA courant(1) 21,8 13,1 65,1 37,5
Variation à données réelles (en %) +66%   +74%  
Marge d’EBITDA courante (en % du CA) 17,3% 20,0% 16,8% 15,9%
Résultat net 11,4 6,6 28,2 17,6
Variation à données réelles (en %) +74%   +61%  
Cash-flow libre courant(1) 13,9 15,2 47,5 25,2
Capitaux propres(2)     400,8 192,2
Trésorerie nette (+) / Endettement financier net (-)(1)(2)     (8,8) 134,6
         

(1)  La définition des indicateurs de performance figure dans le rapport financier au 31 décembre 2021
(2)  Au 31 décembre

Paris, le 9 février 2022. Le Conseil d’administration de Lectra, réuni ce jour sous la présidence de Daniel Harari, a examiné les comptes consolidés de l’exercice 2021. Les procédures d’audit ont été effectuées par les Commissaires aux comptes et le rapport de certification sera émis à l’issue du Conseil d’administration du 23 février 2022.

Ces comptes intègrent les acquisitions de Gerber Technology (« Gerber »), consolidée depuis le 1er juin 2021, de Neteven, depuis le 28 juillet 2021, et de Gemini CAD Systems (« Gemini »), depuis le 27 septembre 2021. Les résultats de Lectra hors prise en compte de ces acquisitions figurent dans les paragraphes « Périmètre Lectra 2020 », dans lesquels les variations sont à cours de change constants.

1.    SYNTHÈSE DU QUATRIÈME TRIMESTRE 2021

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2021 (125,6 millions d’euros) progresse de 91 % par rapport au quatrième trimestre 2020.

L’EBITDA courant atteint 21,8 millions d’euros, en progression de 66 %, et la marge d’EBITDA courante s’établit à 17,3 %.

Le résultat opérationnel courant s’élève à 14,8 millions d’euros (10,0 millions d’euros au quatrième trimestre 2020) et le résultat net atteint 11,4 millions d’euros (+ 74 %).

Périmètre Lectra 2020

Le quatrième trimestre confirme la dynamique positive enregistrée depuis le début de l’année 2021.

Les commandes de licences perpétuelles de logiciel, d’équipements et de leurs logiciels et de services non récurrents (32,9 millions d’euros) progressent de 16 % par rapport au quatrième trimestre 2020. La valeur annuelle des commandes de nouveaux abonnements logiciels s’élève à 1,8 million d’euros (+ 57 %).

Le chiffre d’affaires (76,2 millions d’euros) augmente de 13 % et le résultat opérationnel courant (11,9 millions d’euros) progresse de 5 %.

2.    SYNTHÈSE DE L’ANNÉE 2021

Acquisitions de Gerber, de Neteven et de Gemini

Lectra a annoncé le 8 février 2021 avoir conclu un protocole d’accord en vue d’acquérir la totalité du capital et des droits de vote de la société américaine Gerber Technology puis, le 1er juin 2021, la finalisation de cette acquisition.

La Société a ensuite finalisé le 28 juillet 2021 l’acquisition de la société française Neteven, et enfin annoncé le 6 septembre 2021 la signature d’un accord en vue d’acquérir l’intégralité du capital et des droits de vote de la société roumaine Gemini (tous les communiqués relatifs à ces acquisitions sont disponibles sur le site lectra.com).

Si les acquisitions de Gerber, Neteven et Gemini avaient été réalisées le 1er janvier 2021, le chiffre d’affaires, l’EBITDA courant et la marge d’EBITDA courant proforma du Groupe pour 2021 auraient atteint respectivement 468 millions d’euros, 73 millions d’euros et 15,6 %.

Très forte progression des résultats dans un environnement plus favorable, mais hétérogène et incertain

Si l’activité et les résultats de l’exercice 2021 traduisent un rebond de l’activité et des décisions d’investissement des clients du Groupe, ainsi que le succès de ses nouvelles offres, l’année est restée marquée par les conséquences de la crise du COVID-19, avec l’alternance de périodes de confinement et de restrictions, parfois fortes, et de périodes de reprise, au rythme des vagues successives de la pandémie. Cette situation a maintenu un climat d’incertitude pour les clients du Groupe.

Cette crise s’est également traduite par des difficultés d’approvisionnement et l’augmentation des coûts de certaines matières premières, qui ont pesé sur les délais et les coûts de fabrication du Groupe. Elle a eu un fort impact négatif sur le transport maritime, ce qui s’est traduit par des retards de livraisons et une forte augmentation des coûts correspondants. En 2021 cependant, le Groupe a pu limiter l’impact de ces différentes perturbations sur son activité et ses résultats.

La pénurie de composants électroniques a, par ailleurs, eu un effet négatif sur l’activité des clients automobile du Groupe et, de ce fait, sur le chiffre d’affaires des consommables et pièces.

Le chiffre d’affaires de 2021 (387,6 millions d’euros) progresse de 64 %. L’EBITDA courant (65,1 millions d’euros) augmente de 74 % et la marge d’EBITDA courante s’établit à 16,8 %.

Gerber (depuis le 1er juin), Neteven (depuis le 28 juillet) et Gemini (depuis le 27 septembre) contribuent respectivement à hauteur de 106,6 millions d’euros, 1,4 million d’euros et 0,5 million d’euros au chiffre d’affaires. La contribution de Gerber à l’EBITDA courant est positive de 13,3 millions d’euros, celle de Neteven et de Gemini est globalement de 0,2 million d’euros.

Le résultat opérationnel courant consolidé atteint 44,4 millions d’euros. Il comprend une charge de 6,0 millions d’euros au titre de l’amortissement des actifs incorporels résultant des acquisitions de Gerber, de Neteven et de Gemini.

Après une charge nette à caractère non récurrent de 6,1 millions d’euros, au titre des honoraires et autres produits et coûts relatifs à l’acquisition de Gerber, le résultat opérationnel s’élève à 38,3 millions d’euros.

Le résultat net (28,2 millions d’euros) progresse de 61 %.

Le cash-flow libre courant atteint 47,5 millions d’euros (25,2 millions en 2020). Cette forte progression provient principalement du rebond de l’activité et de la progression des résultats. Après un décaissement de 8,0 millions d’euros au titre des honoraires et autres coûts relatifs à l’acquisition de Gerber, le cash-flow libre 2021 s’élève à 39,5 millions d’euros.

Bilan au 31 décembre 2021

Les capitaux propres s’élèvent à 400,8 millions d’euros (192,2 millions d’euros au 31 décembre 2020). Cette hausse s’explique principalement par l’augmentation de capital réalisée pour l’acquisition de Gerber, d’un montant total de 165,3 millions d’euros.

Au 31 décembre 2021, l’endettement financier net du Groupe s’établit à 8,8 millions d’euros, composé d’une dette financière de 139,4 millions d’euros et d’une trésorerie disponible de 130,6 millions d’euros.

Le besoin en fonds de roulement au 31 décembre 2021 est négatif de 31,5 millions d’euros.

Périmètre Lectra 2020

Les commandes de licences perpétuelles de logiciels, d’équipements et de leurs logiciels et de services non récurrents (117,8 millions d’euros) progressent de 44 %. La valeur annuelle des commandes de nouveaux abonnements logiciels (6,1 millions d’euros) a plus que doublé par rapport à 2020.

Le chiffre d’affaires (279,1 millions d’euros) progresse de 19 % (+ 18 % à données réelles) par rapport à celui de 2020 qui avait subi les effets négatifs de la crise sanitaire.

Le chiffre d’affaires des licences perpétuelles de logiciel, des équipements et de leurs logiciels et des services non récurrents (107,6 millions d’euros) augmente de 40 %, celui des contrats récurrents (102,9 millions d’euros) de 4 % et celui des consommables et pièces (68,6 millions d’euros) de 18 %.

Le résultat opérationnel courant (40,0 millions d’euros) progresse de 61 % par rapport à 2020 (+ 56 % à données réelles) et la marge opérationnelle courante (14,3 %) est en croissance de 3,8 points (+ 3,4 points à données réelles).

3.    FEUILLE DE ROUTE STRATÉGIQUE 2020-2022 : DEUXIÈME RAPPORT D’ÉTAPE

Initiée en 2017, la stratégie Lectra 4.0 a pour objectif de positionner le Groupe comme un acteur incontournable de l’Industrie 4.0 sur ses marchés d’ici 2030. Sa mise en œuvre s’est effectuée jusqu’à présent à travers deux feuilles de route stratégiques.

La première, couvrant la période 2017 à 2019, a permis de poser les fondamentaux essentiels au futur du Groupe, notamment par l’intégration réussie dans ses nouvelles offres des technologies clés pour l’Industrie 4.0 (cloud, Internet des objets, big data et intelligence artificielle), le renforcement du Comité exécutif, la réorganisation des filiales en quatre grandes régions et les lancements des premières offres logicielles en mode SaaS.

La seconde, se déroulant sur la période 2020-2022 et publiée dans le rapport financier du 11 février 2020, a pour objectif de permettre à Lectra de saisir tout le potentiel de ses nouvelles offres pour l’Industrie 4.0, tout en assurant une croissance durable et rentable de son activité.

Malgré les conséquences de la crise économique provoquée par le COVID-19, les objectifs de cette feuille de route stratégique 2020-2022 demeurent d’actualité. Seuls les objectifs de croissance au terme de cette période ont été ajustés par rapport à ceux initialement fixés, notamment suite à l’acquisition par Lectra de Gerber, Neteven et Gemini.

La stratégie Lectra 4.0 ainsi que les principaux chapitres de la feuille de route stratégique 2020-2022 figurent dans le rapport financier au 31 décembre 2021, disponible sur Lectra.com.

Les objectifs financiers que le Groupe s’est fixé pour 2022 figurent au chapitre « Perspectives » du présent communiqué.

4.    DIVIDENDE À 0,36 € PAR ACTION

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 29 avril 2022 le versement d’un dividende de 0,36 € par action au titre de l’exercice 2021.

5.     PERSPECTIVES

Si des incertitudes liées à l’évolution de la pandémie et à ses conséquences sur l’environnement macroéconomiques demeurent (inflation, difficultés du secteur automobile, coûts de transport…), et pourraient continuer à peser sur les décisions d’investissement des clients du Groupe, le rebond des commandes et des résultats enregistré en 2021 conforte Lectra dans la pertinence de sa stratégie et la force de son modèle économique.

Les acquisitions réalisées en 2021, en particulier celle de Gerber, donnent une nouvelle dimension au Groupe, et lui ouvrent de nouvelles perspectives.

Parallèlement, la contribution au chiffre d’affaires et aux résultats des nouvelles offres pour l’Industrie 4.0 est de plus en plus forte.

Enfin, la structure financière du Groupe, particulièrement solide avec des capitaux propres de 400 millions d’euros et un endettement financier net limité à 9 millions d’euros au 31 décembre 2021, lui permet de mettre en œuvre sa stratégie de long terme avec sérénité.

Objectifs financiers 2022

Le 8 février 2021, lors de l’annonce du projet d’acquisition de Gerber, le Groupe avait communiqué les objectifs financiers du nouvel ensemble pour 2022 : retrouver le chiffre d’affaires agrégé réalisé par Lectra et Gerber en 2019 (482 millions d’euros) et atteindre une marge d’EBITDA courante comprise entre 17 % et 20 %, en ajoutant les synergies attendues aux performances opérationnelles des deux groupes.

Lectra a ensuite réalisé les acquisitions de Neteven et de Gemini, le rebond de l’activité en 2021 a été supérieur aux anticipations du Groupe et le dollar s’est apprécié face à l’euro.

Compte tenu de ces éléments, le Groupe révise à la hausse ses objectifs pour 2022, avec un chiffre d’affaires compris entre 508 et 556 millions d’euros (+ 31 % à + 43 % à données réelles) et un EBITDA courant compris entre 92 et 104 millions d’euros (+ 41 % à + 60 % à données réelles).

Ces objectifs ont été établis sur la base des cours de change au 31 décembre 2021, notamment 1,13 $ / 1 €.

Le rapport du Conseil d’administration et les états financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2021 sont disponibles sur lectra.com. Les résultats financiers du premier trimestre 2022 seront publiés le 28 avril 2022. L’Assemblée générale annuelle se réunira le 29 avril 2022.

Pour les entreprises qui insufflent la vie à nos dressings, intérieurs de voitures, meubles et plus, Lectra façonne des technologies premium qui facilitent la transformation digitale de leur industrie. L’offre de Lectra donne aux marques, aux fabricants et aux distributeurs les moyens de leurs ambitions, de la conception à la production, mais aussi le respect du marché et la tranquillité d’esprit qu’ils méritent. Créée en 1973, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 388 millions d’euros en 2021 et est cotée sur Euronext Paris (LSS).
En juin 2021, Lectra a acquis Gerber Technology, une société basée aux États-Unis et fondée en 1968. Comme Lectra, Gerber Technology développe des logiciels et des solutions d’automatisation pour la mode, l’automobile, l’ameublement et d’autres secteurs d’activité à travers le monde.

 

Pour plus d’informations, visitez www.lectra.com

Lectra – World Headquarters et siège social : 16–18, rue Chalgrin • 75016 Paris • France
Tél. +33 (0)1 53 64 42 00 – Fax +33 (0)1 53 64 43 00 – lectra.com
Société anonyme au capital de 37 742 959 € • RCS Paris B 300 702 305

Pièce jointe