Press release

Liquid Instruments lance Moku:Go – une solution éprouvée de formation laboratoire destinée à la prochaine génération de scientifiques et d’ingénieurs

0
Sponsorisé par businesswire

Aujourd’hui, Liquid Instruments, un innovateur spécialisé dans les instruments définis par logiciel, lance Moku:Go, une plateforme portable complète conçue pour pouvoir emporter avec soi un laboratoire d’ingénierie et entrer dans une nouvelle ère d’enseignement des sciences et de l’ingénierie dans des universités du monde entier.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210323005033/fr/

Moku:Go meets the increasing demand for remote learning solutions and a more hands-on experience both in and out of the classroom to support the next generation of engineers and scientists. (Photo: Business Wire)

Moku:Go meets the increasing demand for remote learning solutions and a more hands-on experience both in and out of the classroom to support the next generation of engineers and scientists. (Photo: Business Wire)

Dans l’approche pédagogique actuelle du cycle supérieur, les instruments laboratoires sont stationnaires, coûteux, limités en matériel et déterminés en fonction de leur date d’achat. Les solutions portables existantes manquent d’interfaces logicielles intuitives auxquelles s’attendent les générations d’étudiants d’aujourd’hui et de demain. Elles n’offrent pas non plus tous les instruments et fonctionnalités nécessaires pour permettre aux étudiants d’apprendre efficacement en dehors du laboratoire. La demande croissante pour des solutions d’apprentissage à distance et pour une expérience davantage pratique, aussi bien dans la classe qu’en dehors, a intensifié la nécessité de disposer de plateformes polyvalentes, détenues par les étudiants et capables de répondre aux attentes de la prochaine génération d’ingénieurs et de scientifiques.

La nouvelle plateforme logicielle Moku:Go est un laboratoire d’ingénierie qui tient dans un sac. Elle a été conçue pour une portabilité, une polyvalence et une durabilité optimales, pour accompagner les étudiants en ingénierie électrique, mais aussi en physique, en bioingénierie, en ingénierie chimique et dans d’autres disciplines durant leurs quatre années d’études et même au-delà. La plateforme comprend huit instruments à la fiabilité éprouvée (oscilloscope, régulateur PID, analyseur logique, générateur de formes d’onde arbitraires, enregistreur de données, analyseur de spectre) et d’autres encore. Elle est également dotée d’une connectivité complète, avec un relai wifi et un port USB-C, de puissantes fonctionnalités informatiques et une protection électrique pour permettre aux étudiants d’explorer de nouveaux projets sans mettre en danger leur personne ni leur équipement. Les modules d’alimentation intégrés sont programmables et proposent des options à voltage et tension élevés afin de pouvoir travailler sur tous les types de projets.

« Nos étudiants ont été ravis lorsque nous avons intégré Moku:Lab à notre salle de classe il y a deux ans, et après avoir découvert les nouvelles capacités de la plateforme Moku:Go, je suis encore plus enthousiasmé. Il est évident que cette solution aidera les étudiants à entrer dans la prochaine génération d’expérience pédagogique », déclare le colonel Brian J. Neff, responsable du service électrique et d’ingénierie informatique à la United States Air Force Academy. « Je me réjouis à l’idée que cette plateforme devienne un élément standard de notre cursus. »

Le logiciel de Moku:Go a été spécialement conçu pour une génération d’étudiants habitués à utiliser des interfaces utilisateur intuitives, avec une compatibilité élargie. Liquid Instruments transporte l’expérience utilisateur dans une nouvelle ère et a conçu des interfaces Windows et Mac intuitives qui sont à la fois attractives et fiables pour les étudiants. La plateforme offre des capacité d’accès à distance et des diagrammes clairs de la chaîne de traitement des signaux, ce qui permet aux étudiants d’apprendre facilement des concepts compliquées, que ce soit en format présentiel ou à distance. Centrée sur l’étudiant, cette conception garantit un apprentissage des concepts fondamentaux, plutôt que de l’équipement lui-même.

La plateforme Moku:Go aide non seulement à accroître l’engagement des étudiants, mais son introduction au cursus réduit également la charge de travail des professeurs et assistants. La plateforme prend en charge les API Python, LabVIEW et MATLAB, et a publié des exemples de scripts MATLAB live pour une instruction à distance, une assistance pédagogique en direct et un contrôle du plagiat.

Son ensemble éprouvé de fonctionnalités et son logiciel sophistiqué peuvent également débloquer des capacités avancées pour les créateurs et mêmes pour les lycéens se tournant vers l’ingénierie. Qu’ils apprennent les bases des résistances et des circuits intégrés, ou qu’ils conçoivent un quadrirotor avec des capteurs et une navigation autonome, Moku:Go simplifie l’accès à des concepts complexes et permet une approche pratique des projets d’ingénierie, en tout en lieu et à un prix abordable.

Liquid Instruments lance Moku:Go pour les étudiants en science et en ingénierie dans le cadre de son portefeuille croissant de solutions d’instruments de haute précision développés par son équipe de physiciens expérimentaux et d’ingénieurs qui connaissent parfaitement quels sont les atouts requis pour transformer les méthodes d’apprentissage et de recherche, au plus haut niveau. Moku:Lab est utilisé depuis des années par institutions de premier rang dans le monde entier, permettant des avancées révolutionnaires dans les domaines de la photonique, de l’électronique et de la science des matériaux.

« Notre premier produit, Moku:Lab, a donné aux scientifiques de R&D la puissance et la flexibilité nécessaires pour faire leur travail, le tout dans une plateforme rationnalisée et rentable. Aujourd’hui, avec Moku:Go, nous allons apporter ces mêmes avantages pour améliorer la qualité globale d’enseignement et motiver les étudiants à apprendre la science et l’ingénierie », déclare le professeur Daniel Shaddock, PDG et cofondateur de Liquid Instruments. « Les étudiants méritent un équipement laboratoire qui soit à la fois fiable et polyvalent, mais aussi simple et amusant à utiliser. L’amélioration de l’accès à des outils pédagogiques critiques permettra aux étudiants de tous horizons de suivre une carrière dans les STIM. »

Moku:Go débute à 499 dollars et peut être personnalisé aux couleurs de l’établissement, avec une option d’achat en gros volumes pour les institutions pédagogiques. Pour plus d’informations sur les rabais, accessoires et les spécifications détaillées, veuillez cliquer ici.

Pour plus d’informations sur Liquid Instruments et sa gamme complète de produits, rendez-vous sur https://liquidinstruments.com.

À propos de Liquid Instruments

Liquid Instruments est un chef de file des instruments de précision conçus par logiciel. La société révolutionne la façon dont les scientifiques, les ingénieurs et les étudiants approfondissent leurs connaissances et mènent leurs activités R&D. La gamme de solutions de matériel informatique et de logiciel s’appuie sur la puissance de calcul des derniers PFGA (circuits intégrés prédiffusés programmables) afin de créer des instruments hautement personnalisables pour maîtriser des expérimentations et acquérir et analyser des données. L’expertise de l’équipe en matière de matériel informatique défini par logiciel permet aux produits Moku d’être reconfigurés dynamiquement sur le terrain, répondant ainsi aux exigences en constante évolution en termes d’expérimentation et de contrôle des processus. Moku:Lab est utilisé par des centaines d’entités R&D de premier rang, et regroupe plus de 12 instruments à valeur ajoutée dans un seul et même dispositif compact et intuitif qui a permis d’optimiser sensiblement les flux d’expérimentation. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter https://liquidinstruments.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.