Press release

L’UNH-IOL approuvé comme premier laboratoire tiers validé par l’OVP

0
Sponsorisé par businesswire

Le laboratoire
d’interopérabilité de l’Université du New Hampshire
(UNH-IOL), un
fournisseur indépendant de services de tests de conformité et de
conformité aux normes au sens large pour l’industrie de réseautage, a
annoncé être aujourd’hui le premier laboratoire ayant obtenu la
validation et reçu son badge en tant que premier laboratoire validé par
l’OVP dans le cadre des programmes de vérification de l’OPNFV.

« Nous sommes très heureux de constater la croissance continue et le
dynamisme de nos communautés de développement », a déclaré Heather
Kirksey, vice-présidente du développement des communautés et des
écosystèmes à la fondation Linux. « L’annonce de ce premier laboratoire
vérifié par l’OVP est une autre étape importante dans ces programmes et
activités. L’adhésion de l’UNH-IOL en tant que premier laboratoire
validé par l’OVP, garantit aux produits commerciaux NFVI et VNF et aux
fournisseurs, davantage d’options pour sensibiliser le marché et avoir
un avenir interopérable comme « Un NFVI unique » .

En tant que laboratoire de test validé, l’UNH-IOL a démontré son
engagement envers la communauté open source ainsi que son niveau de
compétence dans l’exécution des tests. Cette annonce s’ajoute à
l’extension des programmes destinés à inclure le test des fonctions VNF
(fonctions de réseau virtuel), selon des besoins définis dans le projet
ONAP. Précédemment, les programmes comprenaient des tests fonctionnels
de la plateforme ou de l’infrastructure NFVI, selon un ensemble de tests
convenu au sein de la communauté OPNFV.

« Alors que l’écosystème de logiciels open source ne cesse de
s’intensifier, les opérateurs et utilisateurs finaux sont confrontés à
un problème de plus en plus complexe concernant l’intégration et le
contrôle de ces systèmes », a déclaré Lincoln Lavoie, ingénieur
principal à l’UNH-IOL et président du comité de vérification et de
conformité de LF Networking. « En créant ces programmes, l’industrie
contribue à créer des tests évolutifs, en prenant bonne note des
commentaires des utilisateurs finaux sur les exigences et les objectifs
du programme. L’UNH-IOL est très heureux de participer à ce processus en
proposant à l’industrie des services de test fondés sur des plans de
contrôle ouverts et approuvés ».

L’UNH-IOL collabore avec l’OPNFV et la fondation Linux depuis fin 2016
en tant qu’hébergeur du laboratoire de l’OPNFV et infrastructure de
services (LaaS) ; il fournit des ressources communautaires et de
développement pour les projets de mise en réseau de la fondation Linux.
L’UNH-IOL héberge également du matériel pour d’autres projets OPNFV, mis
à la disposition des développeurs au sein de ces projets. Pour en savoir
plus sur l’UNH-IOL et travailler avec la communauté OPNFV, veuillez
visiter le site Services
de tests de l’OPNFV
.

Lincoln Lavoie de l’UNH-IOL, s’exprimera cette semaine à San José, en
Californie, lors de l’Open Networking Summit (ONS) 2019, sur la vision
du CVC (comité de conformité et de vérification) au sein de LFN.
L’UNH-IOL participera également aux démonstrations de réseautage de FL à
l’ONS. Les démonstrations porteront sur les fonctionnalités de LaaS 2.0
; vous trouverez des informations détaillées sur le site ONS
Event
.

À propos de l’UNH-IOL

L’UNH-IOL s’attache à être la principale ressource de réseautage de
données au monde. Depuis 1988, l’UNH-IOL a élaboré un banc d’essai de
plusieurs millions de dollars et aussi développé des solutions de
contrôle pour aider les entreprises à mettre leurs produits sur le
marché de manière efficace et rentable. Les services de l’UNH-IOL
répondent aux besoins du marché, tout en maintenant des tests
d’interopérabilité et de conformité élargis et complets pour des
produits de réseautage, de données, de télécommunications et de
stockage. L’industrie s’appuie sur l’expérience approfondie du personnel
de l’UNH-IOL, la participation des organismes de normalisation, une
installation de plus de 2 600 mètres carrés et plus de 100 étudiants qui
conformeront les futurs tests d’interopérabilité et de vérification.

www.iol.unh.edu
| Twitter
@UNH_IOL
| Facebook
@UNHIOL

LinkedIn @UNH
InterOperability Lab
| Instagram
@unhiol

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.