mdf commerce annonce une croissance des revenus totaux au deuxième trimestre 2021 de 14 % par rapport à la même période de l’exercice précédent pour atteindre 20,8 millions $, grâce à une augmentation de 54 % des revenus de commerce unifié

MONTREAL, 11 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — mdf commerce inc. (TSX : MDF), un leader des technologies de commerce SaaS, a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre 2021 pour la période se terminant le 30 septembre 2020. Tous les dollars sont exprimés en devise canadienne.

« Nous sommes heureux de constater l’accélération de la croissance des revenus ce trimestre », déclare Luc Filiatreault, président et chef de la direction de mdf commerce. « Ces résultats valident nos investissements en cours dans le but d’exploiter les importantes opportunités de marché qui s’offrent à nous au niveau mondial ».

Résultats financiers du deuxième trimestre de l’exercice 2021

Les revenus totaux pour le trimestre se sont élevés à 20,8 millions $, soit une augmentation de 14,0 % par rapport aux 18,2 millions $ publiés pour le deuxième trimestre de l’exercice 2020.

Trois plateformes d’activités consolidées ont contribué aux revenus du trimestre :

  • Les plateformes d’approvisionnement stratégique ont généré 8 millions $ de revenus pour le trimestre, soit une augmentation de 5,4 % par rapport à 7,6 millions $ à la même période de l’exercice précédent, et une croissance séquentielle de 3,9 % par rapport au premier trimestre de l’exercice 2021. Les revenus mensuels récurrents (RMR4) provenant de ces plateformes ont augmenté de 6,4 % pour atteindre 7,5 millions $, par rapport à 7 millions $ à la même période de l’exercice précédent.
  • Les plateformes de commerce unifié, qui comprennent la gestion de la chaîne d’approvisionnement, ont généré des revenus de 9,1 millions $, soit une augmentation de 54 % par rapport à 5,9 millions $ à la même période de l’exercice précédent. Les RMR provenant du commerce unifié ont quant à eux, augmenté de 37 %, passant de 3,9 millions $ l’année précédente à 5,3 millions $ cette année.
  • Les places de marché électroniques ont contribué des revenus à hauteur de 3,7 millions $, soit une baisse de 23 % par rapport aux 4,7 millions $ du trimestre précédent. Les places de marché électroniques comprennent des plateformes pour lesquelles la Société tâche de maximiser l’apport en trésorerie. En pourcentage du total, les revenus des places de marchés ont diminué de 26,0 % à 17,7 % au deuxième trimestre 2020. Au fur et à mesure que les revenus augmentent dans les plateformes d’approvisionnement stratégique et de commerce unifié, les revenus des places de marchés en déclin continueront à avoir moins d’impact sur la performance future.

Les revenus mensuels récurrents ont représenté 76 % des revenus totaux, ce qui est stable par rapport au premier trimestre 2021. Pour les plateformes d’approvisionnement stratégique, les RMR représentaient 93 % du total de ses revenus, tandis que les RMR du commerce unifié représentaient 58 % de leurs revenus.

La marge brute totale s’élève à 67 %, contre 74 % pour le deuxième trimestre 2020. La baisse de la marge brute est associée à la composition des produits, car elle est principalement liée à la mise en œuvre de nos solutions pour les nouveaux clients du commerce unifié, dont la marge brute s’élevait à 59 % pour le trimestre.

Le BAIIA ajusté1 pour le deuxième trimestre de l’exercice 2021 s’élève à 2,3 millions $, en baisse de 38 % par rapport aux 3,7 millions $ publiés pour le deuxième trimestre 2020. La marge totale de BAIIA ajustée pour le trimestre était de 11,4 %. Le BAIIA ajusté au deuxième trimestre 2021 comprend un montant net (net d’une réduction de crédit d’impôt de 0,2 million $) de 1,2 million $ de subvention salariale dans le cadre du programme d’aide du gouvernement fédéral introduit le 27 mars 2020 dans le contexte de la COVID-19. Le BAIIA ajusté pour le deuxième trimestre 2021 a diminué par rapport à l’année précédente, principalement en raison de l’augmentation des investissements dans la vente, le marketing, le développement de produits et la recherche et le développement pour soutenir le plan de transformation quinquennal. L’entreprise prévoit une accélération de sa croissance en exploitant les importantes opportunités du marché mondial dans le domaine du commerce numérique.

La perte d’exploitation pour le trimestre s’élève à 0,1 million $, contre un bénéfice d’exploitation de 2,0 millions $ pour le deuxième trimestre 2020. La baisse du résultat d’exploitation, similaire au BAIIA ajusté, a été causée par l’augmentation des investissements dans la croissance afin de réaliser le plan de transformation quinquennal. Pour le trimestre, la perte nette a totalisé 0,04 $ par action, contre un bénéfice net par action de 0,12 $ pour le trimestre correspondant à l’exercice 2020.

Les revenus totaux depuis le début de l’exercice financier 2021 s’élèvent à 41,3 millions $, soit une augmentation de 7,4 % par rapport aux 38,4 millions $ enregistré au cours de la même période de l’exercice 2020. Pour la première moitié de l’exercice 2021, le total du BAIIA ajusté s’élève à 4,1 millions $, contre 7,9 millions $ pour la première moitié de l’exercice 2020. Cette baisse est principalement due aux désinvestissements réalisés au cours du premier trimestre de l’exercice 2020.

Le total des revenus différés, que la direction utilise comme indicateur des réservations de services logiciels (SaaS), s’élève à 18,1 millions $ au deuxième trimestre 2021, soit une hausse de 32 % par rapport aux 13,8 millions $ déclarés pour le deuxième trimestre 2020.

Au cours du trimestre, environ 6 000 fournisseurs ont été ajoutés aux plateformes d’approvisionnement stratégique, ainsi que 66 nouvelles entités d’approvisionnement actives. Environ 161 mandats de PME et deux mandats d’entreprise ont été ajoutés aux plateformes de commerce unifié.

« La croissance de 32 % des revenus différés ce trimestre est un bon indicateur que la trajectoire des revenus récurrents devrait rester positive à l’avenir », déclare Luc Filiatreault.

À la fin du deuxième trimestre de l’exercice 2021, l’entreprise disposait de 14,3 millions $ de liquidités. Après la fin du trimestre, mdf commerce a refinancé et élargi l’accès au crédit, et a également amassé 44,6 millions $ de capital net supplémentaire par voie de prise ferme par l’intermédiaire d’un syndicat dirigé par Stifel GMP. Par conséquent, les liquidités ont augmenté pour atteindre environ 88 millions $.

« Nos investissements dans les ventes, le marketing et le développement de produits commencent à produire les résultats que nous avions prévus dans notre plan de transformation quinquennal », ajoute Paul Bourque, chef de la direction financière de mdf commerce. « Après le refinancement de notre crédit et notre augmentation de capital, nous sommes satisfaits des niveaux actuels de liquidité. »

RÉSULTATS SOMMAIRES CONSOLIDÉS            
             
  Trois mois terminés les Six mois terminés les  
En milliers de dollars canadiens, sauf pour les montants relatifs au résultat par action 30 septembre 30 septembre  
2020   2019   2020   2019  
$ $   $ $  
Revenus 20 752   18 211   41 286   38 439  
BAIIA ajusté 2 335   3 740   4 136   7 884  
Résultat (perte) d’exploitation (93 ) 2 008   (791 ) 4 522  
Résultat (perte) net (643 ) 1 834   (1 880 ) 2 885  
Résultat (perte) net ajusté (643 ) 1 660   (1 880 ) 2 968  
Résultat ajusté par action – de base et dilué (0,04 ) 0,11   (0,11 ) 0,20  
Résultat par action – de base et dilué (0,04 ) 0,12   (0,11 ) 0,19  
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation – de base et dilué 17 961   14 849   17 182   14 849  
             

1.  Le BAIIA ajusté est une mesure financière non conforme aux normes IFRS, voir le rapprochement du BAIIA ajusté et du résultat net ainsi que la section « À propos de mdf commerce inc. ».
2.  Le résultat (perte) net ajusté et le résultat (perte) ajusté par action – de base et dilué sont des mesures financières non conforme aux normes IFRS, voir le rapprochement du résultat net ajusté et du résultat net ainsi que la section « À propos de mdf commerce inc. ».
3.  Sauf indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens.
4.  Les RMR sont une mesure financière non conforme aux normes IFRS et sont composés de revenus de souscription et de support qui sont de nature récurrente. Ils excluent donc les frais uniques et les services professionnels ainsi que d’autres types de revenus non récurrents.

RAPPROCHEMENT DU BAIIA AJUSTÉ ET DU RÉSULTAT NET          
           
  Trois mois terminés les Six mois terminés les
  30 septembre 30 septembre
  2020   2019   2020   2019  
En milliers de dollars canadians $ $ $ $  
Résultat (perte) net (643 ) 1 834   (1 880 ) 2 885  
Charge (recouvrement) d’impôts sur le résultat (34 ) 389   (289 ) 877  
Amortissement d’immobilisations corporelles et 1 019   734   1 941   1 413  
d’actifs incorporels  
Amortissement d’actifs incorporels d’acquisition 910   601   1 916   1 202  
Amortissement d’actifs au titre du droit d’utilisation 419   397   883   747  
Amortissement des frais de financement reportés 10   10   20   19  
Perte (gain) de change 310   (280 ) 740   84  
Perte (gain) sur cession d’une filiale   (174 )   83  
Charge au titre de la rémunération fondée sur des actions 80     187    
Intérêts sur obligation locative 98   93   197   184  
Intérêts sur la dette à long terme 166   136   421   390  
BAIIA ajusté 2 335   3 740   4 136   7 884  
           

RAPPROCHEMENT DU RÉSULTAT NET ET DU RÉSULTAT NET AJUSTÉ      
           
  Trois mois terminés les Six mois terminés les
  30 septembre 30 septembre
  2020   2019   2020   2019  
  $ $ $ $  
Résultat (perte) net (643 ) 1 834   (1 880 ) 2 885  
Perte (gain) sur cession d’une filiale   (174 )   83  
Résultat (perte) net ajusté (643 ) 1 660   (1 880 ) 2 968  
Résultat par action – de base et dilué (0,04 ) 0,12   (0,11 ) 0,19  
Résultat ajusté par action – de base et dilué (0,04 ) 0,11   (0,11 ) 0,20  
           

À propos de mdf commerce inc.

mdf commerce inc. (TSX : MDF), auparavant Technologies Interactives Mediagrif Inc., rend le commerce fluide en fournissant un large éventail de solutions de type logiciel-service (SaaS) qui optimisent et accélèrent les interactions commerciales entre acheteurs et vendeurs. Nos plateformes et services outillent les entreprises à travers le monde, leur permettent de générer des milliards de dollars de transactions annuellement. Nos plateformes d’approvisionnement stratégique, de commerce unifié et de places de marché sont soutenues par une équipe solide et dévouée de plus de 600 employés basés au Canada, aux États-Unis, au Danemark, en Ukraine et en Chine. Pour plus d’information, consultez notre site web au mdfcommerce.com, suivez-nous sur LinkedIn ou appelez au 1-877-677-9088.

En plus de fournir des calculs du résultat selon les normes IFRS, l’entreprise utilise des mesures de performance financière non-IFRS pour évaluer la performance opérationnelle, y compris, mais sans s’y limiter, les revenus récurrents mensuels, le résultat ajusté, le résultat ajusté par action et le résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, gain (perte) de change et autres revenus (dépenses) (« BAIIA ajusté »).

Le résultat d’exploitation et le BAIIA ajusté ne sont pas des mesures qui doivent être considérées comme une alternative à d’autres mesures de performance opérationnelle financière préparées conformément aux normes IFRS. Ces mesures n’ont pas une signification normalisée prescrite par les IFRS et peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d’autres entreprises. Les dépenses d’exploitation, le BAIIA ajusté et le résultat net sont fournis pour aider les investisseurs à déterminer la capacité de l’entreprise à générer une rentabilité de ses opérations et à évaluer sa performance financière.

Ce communiqué comprend certains énoncés prospectifs en regard de la Société. Ces énoncés, par leur nature, comportent nécessairement des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux que la Société avance dans ces énoncés. Nous considérons que ces prévisions sur lesquelles ces énoncés sont fondés sont raisonnables. Cependant, nous tenons à prévenir le lecteur que ces prévisions liées à des événements futurs, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société, peuvent se révéler incorrectes, étant donné qu’elles sont soumises à des risques et incertitudes qui ont une incidence sur les activités de la Société. Nous déclinons toute intention ou obligation de mettre à jour ou de revoir tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement, sauf où requis par les législations en valeurs mobilières en vigueur. Sauf indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens.

Les états financiers consolidés audités et les notes afférentes, ainsi que le rapport de gestion, sont disponibles sur le site de la Société au www.mediagrif.com et ils ont été déposés sur le site SEDAR au www.sedar.com.

Voir les indicateurs de rendement clés et les mesures de performance non-IFRS dans le rapport de gestion des états financiers du 30 septembre 2021.

 

Renseignements supplémentaires :

mdf commerce inc.
Luc Filiatreault, président et chef de la direction
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2004
Courriel : luc.filiatreault@mdfcommerce.com

mdf commerce inc.
Paul Bourque, chef de la direction financière
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2135
Courriel : pbourque@mdfcommerce.com

mdf commerce inc.
André Leblanc, vice-président, marketing et affaires publiques
Sans frais : 1 877 677-9088 poste 8220
Courriel : aleblanc@mdfcommerce.com