Medical Microinstruments annonce la première installation commerciale du système chirurgical Symani®

Medical Microinstruments (MMI) S.p.A., une société de robotique axée sur l’optimisation des résultats cliniques sur les patients subissant des interventions microchirurgicales, a annoncé aujourd’hui que l’hôpital universitaire de Salzbourg, membre du réseau des hôpitaux du Land de Salzbourg (SALK), était le premier hôpital au monde à mettre en œuvre le système chirurgical Symani® à des fins commerciales dans le cadre de ses programmes de microchirurgie robotique. Comptant parmi les hôpitaux les plus importants d’Autriche et de la zone DACH, il utilisera Symani afin de renforcer spécifiquement ses capacités dans le domaine de la chirurgie buccale et maxillofaciale.

« L’hôpital universitaire de Salzbourg a manifesté une volonté sincère d’améliorer de manière encore plus performante les soins dispensés aux patients grâce à la chirurgie assistée par robot. C’est le partenaire rêvé du lancement commercial de notre système chirurgical Symani », a affirmé Mark Toland, président-directeur général de MMI. « L’innovation en microchirurgie a fait défaut au cours de la décennie écoulée, mais il s’agit clairement d’un domaine idéal pour la robotique chirurgicale puisque les procédures sont complexes et nécessitent une extrême précision. SALK est un établissement d’enseignement visionnaire enclin à appliquer les technologies aux techniques de microchirurgie et à exploiter les possibilités d’un système de supermicrochirurgie comme Symani. »

Le système chirurgical Symani et son appareillage NanoWrist ont été conçus pour consolider les compétences du praticien au cours des procédures de microchirurgie, en minimisant les tremblements et en démultipliant jusqu’à vingt fois les mouvements. Le dispositif est capable de réparer les structures anatomiques comme les vaisseaux sanguins, les nerfs et les vaisseaux du réseau lymphatique jusqu’à 0,2 mm de diamètre. Parmi les procédures particulières susceptibles de bénéficier de cette précision optimisée figurent les reconstructions par lambeau libre, les réimplantations, les interventions à la suite de malformations congénitales, les réparations de nerfs périphériques et les chirurgies lymphatiques. Le lymphœdème est un exemple de maladie induisant un état pathologique nécessitant une augmentation des options thérapeutiques, puisqu’il touche près de 250 millions de personnes dans le monde, qui endurent souvent de très longues périodes de traitement à l’efficacité limitée.

« La mission de SALK est de proposer aux patients les meilleurs soins disponibles actuellement. C’est la raison pour laquelle la microchirurgie robotique innovante est si importante pour nous », a indiqué le professeur Alexander Gaggl, du service de chirurgie buccale et maxillofaciale de l’hôpital universitaire de Salzbourg. « Dès le moment où nous avons évalué le système chirurgical Symani, nous avons su que la microchirurgie robotique représentait l’avenir, et nous avons commencé à imaginer comment élargir nos capacités grâce au système et à son appareillage NanoWrist. »

SALK prévoit de participer à l’étude postcommercialisation de MMI afin de valider les avantages cliniques du système chirurgical Symani.

Pour de plus amples informations sur MMI et le système chirurgical Symani, rendez-vous sur www.mmimicro.com.

À propos de MMI

Fondée en 2015 près de Pise, en Italie, Medical Microinstruments S.p.A. (MMI) a pour objectif d’améliorer la performance chirurgicale grâce au développement d’un système robotique qui permet aux chirurgiens d’obtenir de meilleurs résultats en microchirurgie. Le système chirurgical Symani combine des innovations exclusives, notamment les plus petits micro-instruments à poignet articulé au monde, ainsi que des technologies de réduction des tremblements et de mise à l’échelle des mouvements. L’association de ces puissantes capacités permet à un plus grand nombre de chirurgiens de pratiquer la microchirurgie tout en élargissant le champ de la super microchirurgie. MMI est soutenue par des investisseurs internationaux dans les medtechs tels qu’Andera Partners, Panakes Partners, Fountain Healthcare Partners et Sambatech.

À propos de l’hôpital universitaire de Salzbourg

Les hôpitaux du Land de Salzbourg sont le plus vaste employeur et pourvoyeur de soins de santé du Land de Salzbourg. Leurs 6 570 collaborateurs prennent chaque année en charge 83 700 patients hospitaliers et 9 300 patients de jour. Le groupe des hôpitaux du Land de Salzbourg gère quatre établissements : l’hôpital universitaire de Salzbourg dans la ville du même nom et les hôpitaux publics d’Hallein, St Veit et Tamsweg.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.